L’acide citrique, roi du ménage éco !

acide citrique

Au rang des produits ménagers à avoir absolument chez soi, pour un ménage économique et écologique, figure l’acide citrique.

Autrefois utilisé pour les bains d’arrêt en photographie argentique. Aujourd’hui, on connaît cette poudre blanche comme additif alimentaire ou cosmétique. On l’utilise encore pour ses propriétés nettoyantes et détartrantes, qui en font un allié de taille pour l’entretien de nos intérieurs.

L’acide citrique : présentation

Il est présent en grande quantité dans les agrumes, et particulièrement le citron, auquel il doit son nom. Il est est 100% naturel et biodégradable.

C’est l’additif le plus utilisé par l’industrie agroalimentaire, en tant qu’acidifiant et exhausteur de goût. Il entre ainsi dans la composition des sodas, bonbons… On le connaît aussi sous le nom de E330.

Ses utilisations ne se cantonnent pas à l’alimentation, puisqu’il est également est utile en cosmétique. Par exemple, pour réduire le pH des préparations. Pour confectionner des boules ou galets de bain effervescents ? C’est aussi lui !

Le saviez-vous ? Ce produit, si prisé des industries agroalimentaire et cosmétique, est naturellement présent en petite quantité dans notre corps. Il joue un rôle essentiel dans notre métabolisme : il fixe certains minéraux, et contribue à réguler notre pH sanguin.

acide citrique ecodoo

Pour l’entretien

Si sa réputation d’anticalcaire et de détartrant n’est plus à faire, on prête aussi à l’acide citrique des vertus désinfectantes. Il agit non seulement comme antibactérien, mais aussi comme fongicide.

Un détartrant hors pair

Machine à café, bouilloire, machines à laver… Mais aussi robinetterie, ou cuvette des wc, la liste des utilisations de l’acide citrique en tant que détartrant est longue.

  • Machines à café et bouilloires : diluer 1 à 2 cuillères à soupe d’acide citrique/L d’eau, et de laisser agir. Bien rincer.
  • WC : on ajoutera à cette préparation un peu de fécule ou d’argile. Et un soupçon d’huile de coude !

Attention toutefois, à forte concentration, l’acide citrique ne convient pas à certains matériaux ! On s’abstient de l’utiliser sur les surfaces sensibles aux acides, et particulièrement l’aluminium, l’émail et le marbre. Le mieux reste de faire un test sur une partie peu visible avant d’agir sur toute la surface.

Le roi des tâches difficiles

Côté nettoyage, il est parfait venir à bout de tâches difficiles sur des supports divers et variés (hormis ceux précités).

  • Dépôts dans les tasses ou vases,
  • Aussi pour les fonds de plats en inox brûlés,
  • Mais également nettoyage des surfaces en inox, chrome, céramique…

Attention, bien que 100% naturel et biodégradable, l’acide citrique reste un produit à manipuler avec précaution. Éviter tout contact avec la peau et les yeux (qu’il peut irriter sévèrement). On pense donc à se protéger les mains pour le manipuler. De même, il ne faut pas l’ingérer. Enfin et surtout, on le laisse hors de portée des enfants.

L’adoucissant insoupçonné

Et si vous en avez assez de l’odeur du vinaigre blanc que vous utilisez comme adoucissant ? Alors tournez-vous vers l’acide citrique !

Non seulement c’est un anti-calcaire puissant, mais il adoucit aussi l’eau à basse température. Il est donc fabuleux pour les textiles, même les plus fragiles comme la laine et la soie.

Pour faire votre assouplissant :

Acide citrique vs mousses et rouille

L’oxyde de fer au contact de l’acide citrique réagit, et devient incolore. Diluer 2 cuillères à soupe d’acide citrique dans 1/2 litre d’eau chaude, et appliquer le mélange sur la rouille. Puis brossez, rincer, et sécher pour retrouver votre objet rouillé comme neuf !

Pour dessécher les mousses en quelques jours, appliquer le mélange suivant :

Finalement vaporisez la solution , et laisser agir 2/3 jours sans pluie.

Et chez vous, cet ingrédient figure-t-il parmi les incontournables du ménage vert ?

Marion B.

15 Comments