Adoptez des poules de réforme !

Imaginez…

Vous avez enfin votre petite maison avec un jardin, et vous avez très envie d’avoir des poules, de bons œufs frais à disposition.

Vous vous apprêtez à sauter le pas…

MINUTE !

Est-ce que vous connaissez les poules de réforme ?

Tous les 18 mois environ, tous les éleveurs, que ce soit les gros éleveurs qui élèvent les poules en batterie, jusqu’au petit éleveur bio, renouvellent leurs cheptels de poules.

En effet, vers 18 mois celles-ci se mettent à pondre un petit peu moins d’un œuf par jour, la productivité est donc amoindrie, ce n’est plus assez rentable. Les industriels les envoient à l’abattoir, les petits éleveurs les remettent en vente, pour en acheter d’autres…

Lorsque la question s’est posée pour moi d’avoir des poules, il ne faisait nul doute que ce seraient des poules réformées.

Ma voisine, avec qui je fais potager et poulailler commun (et chat commun, panier AMAP commun,apéros communs…) était la plus motivée de nous deux pour qu’on accueille de poulettes. J’ai fini par céder, à l’unique condition que nous sauvions nos futures copines à plumes de l’abattoir !

Pourquoi acheter des poules réformées ?

Tout d’abord, pour ne pas alimenter le système qui fait des poules de vulgaires machines à produire des œufs, en les achetant en magasin, pendant que des milliers de leurs congénères sont condamnées à l’abattoir à l’âge de 18 mois.

Pour leur offrir une retraite paisible et heureuse. Celles qui ont été élevées en batterie ont connu des conditions de vie terrible.

Pour leur donner tous nos restes de nourriture et limiter nos déchets.

Accueillir des poules réformées permet aussi de faire des économies puisqu’elles sont vendues à bas prix, souvent entre 3 et 6€ la poule, contre 15 à 25€ en magasin.

Mon expérience

Nous avons donc accueilli tout d’abord 3 poulettes qui venaient d’un élevage bio. Nous avons eu l’information par notre AMAP. Beyoncé, Poulette et Colette se sont parfaitement acclimatées et sont aujourd’hui de vrais animaux de compagnie. Elles sont tellement drôles ! C’est un vrai plaisir de les voir s’ébattre dans le jardin, gratter la terre, se rouler dedans, ou courir vers nous et nous suivre partout dès qu’elles nous voient arriver ! Curieuses nos poules ? A peine !

Quelques mois plus tard, mon chéri m’a annoncé qu’une de ses collègues avait perdu une de ses deux poules il y a quelques mois, et que depuis, l’autre déprimait totalement. Elle avait arrêté de pondre et passait son temps à taper au carreau de la baie vitrée pour qu’on lui ouvre. Nous nous sommes dit qu’elle avait besoin de copines et d’une famille, et c’est comme cela que nous avons accueilli Ginger !

Nos quatre copines pondent très bien par périodes, et à d’autres moments elles arrêtent (quand elles ne cachent pas les œufs dans les buissons, mais ça, c’est une autre histoire !)

Elles pondent à peu près autant que des poules achetées en magasin, et même si ce n’est pas tout à fait le cas, nous ne regrettons notre choix pour rien au monde !

Lorsque que nous sommes allées chercher les trois premières, l’éleveuse nous a dit que celles qui ne seraient pas vendues partiraient à l’abattoir pour en faire des rillettes !

Cette phrase m’a traumatisée et j’y pense tous les matins quand je vais les nourrir et leur grattouiller le dos (oui, les poules sont affectueuses !)

En bref, c’est une magnifique expérience que je ne peux que vous conseiller.

Mais attention, comme à chaque fois que l’on se pose la question d’accueillir un animal, il faut être bien certain de le faire dans de bonnes conditions.

La poule n’est pas un compost sur pattes qui produit des œufs, c’est un être à part entière avec des besoins.

Où trouver des poules de réforme ?

  • En tapant « Où trouver des poules de réforme » sur un moteur de recherche, vous pouvez trouver des associations spécialisées dans votre région
  • Sur Facebook, en tapant « poules de réforme » ou « sauvetage de poules », également
  • Sur Le Bon Coin
  • Chez les éleveurs de volailles de votre coin

Pour bien accueillir des poules, le site https://www.les-poules.com est très bien fait, vous y trouverez de nombreuses infos sur le poulailler, l’alimentation, etc…

Vous pouvez aussi rejoindre le groupe Facebook Les Greenweezers, où Claire (ex-avicultrice Bio) répond à vos question poules et potager, une fois par mois !

Laisser un commentaire