Alimentation à IG bas : ma détox de sucre

Bonjour, je m’appelle Bérengère, j’ai 43 ans, 2 enfants et il y a 2 ans, j’étais un vrai bec sucré ! Au moment de la quarantaine, j’ai décidé de prendre vraiment soin de moi et mon problème, c’était le sucre…. trop présent dans ma vie ! Et j’avais également fait un diabète gestationnel 8 ans auparavant. Alors j’ai décidé de me lancer le défi de diminuer le sucre ! J’ai commencé par me renseigner pour comprendre, et j’étais loin de me douter de tout ce que j’allais découvrir… Il n’y a pas que le sucre des desserts à diminuer. Il faut aussi savoir choisir les bonnes farines et féculents et donc favoriser l’épicerie salée diététique. C’est ce que l’on appelle l’alimentation à Index Glycémique (IG bas ) bas.

Petit à petit avec cette nouvelle façon de manger, J’ai découvert de nombreux bienfaits que je n’aurais jamais imaginés :

  • Disparition de mon acné persistante (même si légère)
  • Meilleure digestion et un transit de rêve
  • Enfin la fin des pulsions sucrées
  • Perte de poids progressive et durable
  • Peau plus lumineuse
  • Et pour finir moins de maladies…

Je vous rassure, cela ne veut pas dire aucun dessert, il existe des alternatives saines et délicieuses en épicerie sucrée diététique. En plus je me régale tous les jours, promesse de gourmande 🙂

Bérengère Phlippon, autrice du livre : Je réussi ma détox de sucre grâce à l'alimentation à IG bas

Qu’est ce que c’est exactement l’alimentation à IG bas ?

Quand on mange un aliment avec des glucides, le taux de glucose dans le sang (glycémie) va monter. Le pancréas va alors envoyer de l’insuline pour que ce taux retrouve une valeur normale.

Certains aliments vont faire monter la glycémie trop fortement, il y aura alors un pic d’insuline et vous risquez une hypoglycémie 2h après (vous aurez alors des envies de sucre) et le glucose en excès sera transformé en mauvaise graisse, pas terrible…

Pour repérer facilement les bons et les mauvais glucides, il existe un indicateur, l’IG qui permet de savoir si un aliment fait monter rapidement le taux de glucose dans le sang ou pas.

  • IG bas : entre 0 et 55
  • un IG modéré : se trouve entre 55 et 70
  • et un IG haut : à plus de 70

En mangeant des aliments à IG bas, on contrôle sa glycémie, on est rassasié plus longtemps et on évite le stockage du glucose sous forme de gras.

Attention tout de même à prendre aussi en compte la quantité de glucides. Même à IG bas, un aliment qui contient énormément de glucides doit être pris en quantité raisonnable.

Comment mettre en place l’alimentation à IG bas ?

D’abord, il faut se renseigner sur le sujet car comprendre est essentiel pour réussir sa détox.

Ensuite, il faut connaitre globalement l’IG des aliments pour savoir lesquels prendre. Il y en a beaucoup, je vous rassure ! On les repère facilement avec l’expérience.

Il faut aussi revoir sa manière de cuisiner, changer les farines (privilégier les farines intégrales, la farine d’orge, de légumineuses, d’oléagineux, de sarrasin… qui ont un IG bas), choisir les bons féculents (légumineuses, céréales complètes…), baisser la quantité de sucre dans les gâteaux et choisir des alternatives saines. Vous verrez que notre palais s’habitue à manger moins sucré assez vite.

Pour réussir plus facilement, je vous conseille aussi de vous organiser un minimum : revoir le contenu de ses placards, faire un planning des repas de la semaine, s’aider des surgelés ou conserves pour gagner du temps… Et pourquoi ne pas vous mettre au batch cooking ?…

Est-ce un régime ?

Pour moi, l’alimentation IG bas n’est pas un régime mais plus un rééquilibrage alimentaire, une autre manière de s’alimenter.

On consomme :

  • des glucides de meilleure qualité nutritionnelle, ils vous apporteront tout de même du glucose, essentiel à votre corps, mais de manière progressive sans excès.
  • des protéines indispensables
  • ainsi que des lipides dont il ne faut pas avoir peur car le gras a un IG très bas. Evidemment, il faudra privilégier le bon (huiles saines, poissons gras, oléagineux, avocat, olives, graines par exemple).

Cela bouleverse les croyances ! En effet, manger suffisamment de gras (sans exagération et du bon gras principalement) va vous permettre d’être rassasié (vous mangerez donc moins en quantité) et cela vous empêchera de craquer sur des gâteaux ou autres sucreries. Votre cerveau aura reçu l’info qu’il a reçu suffisamment de calories.

De plus, le bon gras est vraiment nécessaire à notre corps (même le « mauvais » en quantité limitée). Il va par exemple servir à la construction des membranes des cellules, les hormones… et les fameux Oméga-3 vous protègeront de nombreuses maladies.

Un livre pour vous aider à adopter l’alimentation à IG bas.

Livre " Je réussis ma détox de sucre" grâce à l'alimentation à IG bas

Pour partager cette nouvelle vie avec une alimentation à IG bas où je me sens nettement mieux, j’ai décidé d’écrire un livre pour raconter mes découvertes car comprendre, c’est la clé du succès.

Je partage aussi mon expérience, mes solutions pour ne pas craquer et mes astuces pour gagner du temps car je suis une maman « speed » avec un boulot prenant.

J’ai donc commencé mon livre par 60 pages synthétiques avec des schémas :

  • Explications, tableau des principaux IG …
  • Organisation et conseils, liste de course « type » alimentation IG bas.
  • Ainsi que mon expérience par étape
  • et finalement, les réponses aux questions fréquentes reçues sur mon compte instagram (0sucre_et_igbas).

Ensuite, je propose 80 recettes salées et sucrées à IG bas (Index glycémique bas). Pour une cuisine facile, gourmande et rapide pour tous les jours.

Je réussis ma détox sucre, éditions Larousse

Pour terminer cet article, je vous propose ma recette favorite de gâteau qui a toujours du succès auprès de mes amis :

Gâteau choco noisette IG bas

Recette gourmande à IG bas :
Le Gâteau Choco Noisette

Pour 6 personnes.

Les ingrédients

LE GÂTEAU

– 130g de noisette en poudre
– 2 œufs
– 50g de purée de sésame blanc (Tahin)
– 100g de chocolat noir 65%
– 70g de compote de pomme sans sucre ajouté
– 10g de sirop d’agave
– 2 cs de boisson végétale (cajou ici)
– Ainsi que 1/2 cc de bicarbonate de sodium (ou 1 cc de levure chimique)

LE GLAÇAGE

– 60g de chocolat 70%
– 40g de boisson végétale (cajou ici)

Le pas à pas

  • Mélangez la poudre de noisettes et le bicarbonate. Ajoutez la compote puis les œufs, mélangez l’ensemble puis terminer avec le sirop d’agave et la purée de sésame.
  • Faites fondre doucement le chocolat avec la boisson végétale. Puis incorporez-le dans la préparation et mélangez.
  • Versez dans un moule en silicone (rond de diamètre 17 cm ou un moule à cake) et enfournez 18 min à 180°C. Le dessus du gâteau doit être cuit et non tremblant.
  • Pour le glaçage : Faites fondre chocolat et lait végétal doucement puis étalez sur le gâteau refroidi.
  • Et finalement, décorez de noisettes concassées ou de graines et laissez figer au frigo 30 min environ.

Il ne reste plus qu’à déguster ce délicieux gâteau à IG bas sans culpabiliser !

Bérengère Philippon
@0sucre_et_igbas
Je réussis ma détox de sucre, éditions Larousse

Lisez également :
Indice glycémique bas : notre guide des farines
Apéro plus rigolo (et plus sain) : 3 recettes
Le sucre, cet indispensable poison

4 Comments

  • Bravo! Enfin des recettes bonnes pour notre santé . Un grand merci .je vais essayer votre recette pour l:anniversaire de mon fils (22ans ) ancien “gros” , et devenu très sportif , accro à la nourriture saine , comme nous devrions l’etretous…… encore merci.

    • Merci pour votre commentaire ! 🙂
      On hâte de connaître votre avis sur la recette