Maux de tête & migraine: mon massage bienfaisant

Les maux de tête font partie des motifs de consultation les plus courants auprès des praticiens de soins complémentaires. Cela semble assez logique, lorsque l’on sait que rien qu’en ce qui concerne les migraines, 12% de la population adulte est touchée en France, dont 20% des femmes. Avant de voir comment soulager, sachez déjà que le terme scientifique est « céphalées ». Il recouvre tous les types de maux existants, dont la migraine, qui est un type particulier et très caractérisé de céphalées.

Une migraine, qu’est-ce que c’est ?

Il est vrai que, dès que l’on souffre de maux de tête, on prend trop souvent le raccourci de parler de migraine. Pourtant, celle-ci est bien définie sur le plan clinique :  

  • En premier lieu, la migraine est une douleur qui ne se situe, la plupart du temps, que d’un seul côté du crâne et qui s’installe de manière progressive.
  • Elle est par ailleurs pulsatile, augmentée par l’effort physique et peut perdurer entre trois heures et trois jours.
  • Enfin, elle est souvent accompagnée de nausées, vomissements et gêne au bruit ou à la lumière.

Distinguer la migraine des maux de tête

Avant de voir comment soulager une migraine, sachez déjà qu’il faut la distinguer des maux de tête. Si vous avez mal à la tête, mais que ça ne correspond pas à la description de la migraine, vous avez « simplement » des céphalées.

Les céphalées peuvent avoir des sources multiples (digestives, hormonales, fatigue, stress, cervicales, écrans…) et il est en général compliqué de s’en débarrasser. Elles peuvent vous embêter plusieurs jour avec des douleurs sourdes « de fond ».

Cette distinction étant faite, voyons commencer essayer de soulager vos migraines et / ou maux de tête !

Je soulage mes migraines & maux de tête :

Les massages peuvent offrir un accompagnement doux en cas de douleurs, physiques comme émotionnelles (Voir l’article : Quel massage pour quels maux ?).

Ainsi, en séance pour ce type de pathologies, je donne souvent des conseils aux personnes pour s’auto-masser lors de crises.

Il faut d’abord savoir que le crâne est une zone particulière à masser. En effet, comme il y a peu de tissus, on pense souvent qu’il ne peut pas se tendre. Erreur ! À partir du moment où il y a du tissu, de la peau, de la chair, il peut se créer des tensions, des adhérences, qui vont donc empêcher une bonne circulation.

Vous pouvez ainsi trouver de nombreux points sensibles en touchant votre crâne. Si vous êtes sujet(te) aux céphalées, il est donc important de vous manipuler régulièrement, de chercher ces points sensibles et les masser jusqu’à libérer les tensions, même en dehors des crises, pour agir en prévention.

L’araignée :

auto-massage migraines et maux de tête

Pour ce massage, utilisez vos mains que vous placerez en « araignées » et baladez-les sur votre crâne.

Dès que vous sentez un point sensible, où la douleur est souvent très aiguë, arrêtez-vous quelques instants et effectuez dessus un mouvement en pression et petites rotations pour évacuer la tension. Allez-y crescendo, cela ne sert à rien d’appuyer très fort d’un coup ! Prenez le temps, consacrez plusieurs minutes à ce massage.

Le peigne :

auto-massage migraines et maux de tête

Pour détendre le tissu crânien, rien de tel que d’effectuer le mouvement du peigne ! Pour cela, gardez vos mains dans la position de l’araignée. Puis, effectuez des mouvements de lissage en partant du front et en descendant jusqu’à la nuque, en alternant main droite/main gauche.

auto-massage migraines et maux de tête

Vous pouvez par ailleurs effectuer le même mouvement mais en partant des tempes et en allant jusqu’à l’arrière du crâne, avec les deux mains simultanément.

N’hésitez pas à mettre un bon appui sur vos doigts. Essayez de répéter ces mouvements au moins 8 fois.

Travail sur la base de l’occiput :

auto-massage migraines et maux de tête

À l’arrière de votre crâne, se trouve l’os occipital, il fait la jonction avec votre nuque. À sa base, si vous cherchez un peu, vous sentirez deux creux, de chaque côté.

Vous allez alors pouvoir placer un pouce dans chaque creux et effectuer de petits mouvements de pression et pression/rotation dessus. Vous verrez, ils sont souvent bien sensibles. Massez-les pendant au moins 2 minutes.

Travail sur l’arcade sourcilière :

auto-massage migraines

Vous allez foncièrement me détester, parce que c’est un point en général très sensible, mais ô combien efficace ! En premier lieu, placez chacun de vos pouces dans les creux de vos arcades sourcilières se trouvant les plus proches de votre nez. Vous ne pouvez pas les rater, je vous assure !

Allez-y d’abord doucement, puis augmentez la pression petit à petit et tenez aussi longtemps que vous le pouvez.

Travail sur les globes oculaires :

auto-massage migraines et maux de tête

Vous allez d’abord placer vos index, majeurs et annulaires sur chacun de vos yeux pour en recouvrir tout le globe (yeux fermés bien entendu). Puis, appliquez-y une très, très légère pression. J’insiste sur le très TRÈS LÉGÈRE ! Le but est de faire un micromouvement, pas de vous crever un œil, et appuyer fort serait plus que contre-productif.

Travail sur les tempes :

auto-massage migraines

Pour ce dernier mouvement, placez vos paumes de mains en étaux sur chacune de vos tempes, puis appliquez une pression sur votre crâne. Là, vous pouvez y aller sur la pression, votre crâne ne risque pas de céder.

Vous pouvez ensuite réitérer le mouvement en déplaçant vos mains vers l’arrière du crâne. Suivez les os temporaux jusqu’à arriver tout à fait à l’arrière de la tête.

Quelques conseils pour des massages bienfaisants

Attention, il est conseillé d’effectuer ces manipulations en tout début de crise, avant que la douleur soit complètement installée.

Par ailleurs, prenez vraiment du temps pour chacune de ces manipulation. Le calme, la respiration abdominale, les yeux fermés, vont aussi participer au soulagement de la douleur.

Il faut vraiment créer une parenthèse pour vous dans ces moments-là et vous débarrasser du surplus de stimuli.

Attention : ces conseils ne remplacent ni un avis médical ni un traitement, mais visent à vous accompagner en douceur et à vous soulager en sus.

J’espère que ces conseils vous aideront lors de votre prochaine crise !

Marc-Aurèle, masseur, réflexologue et conseiller en santé naturelle à Lyon

Laisser un commentaire