C’est le moment de la mono-diète de raisin !

Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, c’est toujours un grand plaisir quand je vois le premier raisin de la saison (local… je m’entends !), et comme quand j’étais petite, au premier grain, je ferme les yeux, et je fais un vœu !

En avançant dans la saison, les variétés se succèdent, et leur goût est de plus en plus subtil. Chez moi c’est le Prima, puis le Cardinal, l’Alphonse Lavallée, le Muscat, le Chasselas, etc… jusqu’au Servant qui en général ferme la saison.
Tous sont intéressant pour pratiquer la mono-diète de Raisin. Il s’agit juste qu’il soit bien mûr, et qu’il ne soit pas arrosé de produits de synthèse.

Qu’est ce que la mono-diète de raisin ?

La mono-diète, ou Cure de raisin, consiste à ne manger que du raisin pendant une certaine période. La seule période valable à mes yeux, est la pleine saison du raisin et le lieu le plus approprié… est la région de production !

Son efficacité réside dans l’extraordinaire puissance de désintoxination, et le pouvoir régénérant des composants du raisin.

Les bienfaits de cette mono-diète

Stress, alimentation moderne, sédentarité, médicaments, pollution… font de nous des êtres « intoxinés »… La Cure de Raisin paraît être une réponse idéale pour assainir notre terrain, retrouver la ligne… et éloigner la maladie.

Pasteur reconnut à la fin de sa vie : « Le terrain est tout, le microbe n’est rien… »

L’expérience clinique nous pousse à reconnaître que le raisin est un formidable dissolvant organique ! Il décongestionne le foie, nettoie les intestins, permet d’éliminer les toxines…

Parce qu’il est un reminéralisant de haute qualité il tend à équilibrer le Ph, et donc à neutraliser l’acidité.

Il est un des meilleurs aliment nutritifs et énergétique ; à lui seul il pourrait nourrir correctement un homme sain pendant des mois… il a été comparé au lait maternel ! Son sucre est très facilement assimilable

Des scientifiques ayant étudié les différents composants du raisin, ont trouvé un grand intérêt à ces Polyphénols, flavonoïdes et Resvératrol… excellents anti-oxydants pour lutter contre les maladies cardio-vasculaires, le vieillissement neuronal, l’obésité. Sa consommation augmente la dépense d’énergie au repos, diminue la prise de poids et améliore la sensibilité des cellules à l’insuline. Il permet donc de brûler les réserves inutiles de graisses, de tonifier les vaisseaux sanguins et de renouveler les cellules...

C’est un moment privilégié de repos pour l’esprit et pour l’organisme… une cure de rajeunissement pour tout notre corps !

Vous pouvez faire cette mono-diète si vous travaillez, mais il est vraiment plus agréable de la faire pendant une période de repos, ainsi vous pourrez l’agrémenter de siestes, de balades dans la nature, de bains de soleil, de séances de relaxation ou de méditations…

Pratiquer la mono-diète de raisin

Pour que cette Cure vous apporte des bienfaits, qu’elle soit efficace et sans danger, une préparation alimentaire de 2 ou 3 jours est nécessaire, et la reprise alimentaire doit se faire selon certaines règles avant le retour vers votre alimentation habituelle.

Mener une cure au bout est beaucoup plus facile et motivant quand elle se pratique en groupe, surtout pour une première fois. Vous trouverez des séjours, souvent organisés par des naturopathes, où tout est prévu pour que vous soyez dans les meilleures conditions. Ainsi vous êtes accompagné, vous vous familiarisez avec cette pratique, vous en comprenez l’intérêt, et vous rentrez chez vous en pleine forme, et pleins de bonnes résolutions pour la rentrée.

Comment faire ?

Je vous propose de pratiquer la cure sous forme de repas de raisins, en respectant le rythme habituel : petit-déjeuner, déjeuner, dîner aux horaires habituels et en vous mettant à table avec assiette, couverts… ! Ceci afin de ne pas donner à votre organisme la mauvaise habitude du grignotage.

  • En cas de faim, vous pouvez faire une collation en milieu de matinée et/ou en milieu d’après-midi avec du raisin, ou du jus de raisin.
  • En cas de soif,de l’eau et quelques tisanes légères, sans sucre.

Quel raisin ?

Celui que vous aimez… en favorisant le raisin noir beaucoup plus riche en tanins, donc en polyphénols.

Comme il s’agit de « détoxiner » vos organismes, veillez à consommer exclusivement des produits naturels et/ou biologiques, et des fruits bien mûrs. Dans la mesure du possible, je vous conseille de croquer les pépins et de bien mâcher la peau, c’est là que se cachent une grande partie des anti-oxydants.

Culture du raisin

Quelle quantité ?

Mangez à votre faim ! Vous constaterez assez rapidement, que votre consommation se stabilise, en général autour de 1,5 kg par jour, mais c’est selon les personnes.

Lors de ce genre de nettoyage, notre corps se trouve parfois tout à coup très dynamique, car l’énergie qui n’est pas utilisée à la digestion de repas plus complexes, est soudainement disponible. D’autres fois, il demande du repos, car l’élimination des toxines représente un sérieux travail pour l’organisme. Il faut être à son écoute…

Attention: En cas de traitement médical, parlez-en à votre naturopathe ou votre médecin. Si vous prenez actuellement des compléments alimentaires, il est logique de les suspendre provisoirement.

Ceux qui craignent les dérangements intestinaux, type diarrhée, doivent savoir que manger le raisin à l’extérieur des repas (c’est à dire estomac vide), ou en «plat unique» ne provoque pas du tout cet effet… il pourrait à la limite constiper.

  • Même si la pastèque ou le melon sont des fruits intéressants et peu caloriques, une cure de raisin se fait uniquement avec du raisin, c’est tellement reposant pour votre organisme de n’avoir qu’une chose à gérer…
  • Le cube de fromage ou la tranchette de pain viendraient vraiment disperser l’énergie mise à ce grand nettoyage, tenez le coup, faites-vous une tisane !

Suite à une cure « bien » faite, vous aurez le plaisir de vous alléger de kilos superflus, mais surtout de retrouver vitalité, dynamisme et joie de vivre !

Préparez-vous correctement!

Il est nécessaire de se préparer à la cure de raisin, psychologiquement, mais aussi dans votre corps, pour lui permettre de lâcher ses toxines en douceur, et préserver votre confort pendant cette période de ressourcement !

Il s’agira simplement d’un petit régime de décélération pendant les jours précédents afin de commencer la détoxination en douceur. En effet, plus on est intoxiné, plus il est difficile de s’arrêter de manger, et plus on se sent inconfortable, plus on risque de se dégoûter du raisin… ce serait dommage !

Dès votre décision prise, naturellement vous allez manger plus en conscience et sans faire d’excès.

Je vous conseille comme premier geste le matin à jeun, de boire un grand verre d’eau pure (température ambiante ou, à la chinoise : tiède). Avant le démarrage de votre Cure, et sur 2 jours, prévoyez de suivre progressivement, et dans cet ordre, le programme suivant :

1er jour  : supprimer

  • les produits carnés, puis les poissons et les œufs
  • les fritures, pizzas, biscuits…
  • les produits à base de lait : yaourts, fromages,  beurre, crèmes.

2ème jour : supprimer dans cet ordre

  • les produits à base de céréales (pains, pâtes, riz, etc   et divers muesli…) ainsi que les   légumineuses (lentilles, pois chiche…)
  • les sucres ajoutés
  • les huiles même crues et les amandes, noix…

Vous arriverez ainsi à la fin de votre préparation en mangeant exclusivement des fruits et légumes (crus ou cuits vapeur).

  • privilégiez les produits biologiques, des fruits bien mûrs, et fraîchement cueillis;
  • diminuer autant que possible les quantités;
  • utilisez des jus de fruits et légumes, pour compléter vos repas ;
  • introduisez le raisin;
  • respectez les temps de digestion entre deux prises alimentaires (pour les fruits et légumes entre 1 et 2 heures suivant la quantité ingérée), de toutes façons, conservez le rythme des repas traditionnels;
  • buvez de l’eau pure entre les repas.
  • Le matin du début de la cure, vous ne mangerez que des fruits de saison, crus et bien mûrs.

S’il est possible pour vous de faire cette préparation sur plus de deux jours, cela ne peut être qu’un plus, qui vous permettra d’être plus tonique lors de la cure. Et pas de panique, le raisin contient tout ce qui convient à un besoin journalier alimentaire normal !

Raisin en grappes

Et après…

Votre reprise alimentaire se fera aussi sur 2 jours et dans le sens inverse de la préparation, très doucement. Vous commencerez par d’autres fruits bien mûrs, puis des jus de légumes ou carotte râpée, puis soupes, sans arrêter le raisin brutalement.

Plus la reprise sera douce, plus vous ferez perdurer les bienfaits de ce drainage. Ainsi, vous accordez des vacances à votre métabolisme, à votre foie et à vos organes digestifs… Vous renouvelez vos forces physiques et psychiques et… harmonisez votre humeur !

«S’occuper de son corps par cette cure crée toujours une grande satisfaction et un grand bonheur»     J.M. Delecroix

Je vous recommande pour vous mettre encore plus dans le bain de vous procurer :

  • le livre de J.M. Delecroix : « La cure de raisin – Nettoyer son organisme »
  • ou bien celui de Johanna Brandt : « La Cure de Raisin : santé, détoxination et prévention »

Martine Calvet  – Naturopathe

Laisser un commentaire