J’en finis avec les jambes lourdes !

jambes lourdes

Vos journées sont chaudes et fatigantes ? Vos jambes vous font souffrir et vos pieds sont gonflés ? Vous ressentez un fourmillement et une sensation de lourdeur au niveau de vos membres inférieurs ? Vous avez ce que l’on appelle des « jambes lourdes » ! Elles peuvent être le signe d’une mauvaise circulation et faire apparaître de petites veines appelées « varices », sont souvent peu esthétiques. Voici quelques astuces pour apaiser vos symptômes et retrouver vos jambes légères ! Mais avant, voyons déjà pourquoi nos jambes sont lourdes :

Pourquoi avons-nous les jambes lourdes ?

Les jambes lourdes, un phénomène « normal »

Déjà, sachez que les jambes lourdes sont un phénomène normal. C’est en effet une réaction de l’organisme pour s’adapter aux températures qui augmentent (sauf en cas de maladies). On ne pourra donc pas totalement éliminer le problème… Par contre, on essayera de faire en sorte qu’il ne soit plus une gêne.

Forcément, lorsque l’on est composé à 70% d’eau, il faut bien que des systèmes physiologique gèrent les niveaux hydriques du corps. Pour bien comprendre les choses, il faut déjà savoir qu’il y a deux types de de circulation dans notre organisme :

  • La circulation lymphatique.
  • La circulation veineuse

Un problème sur l’une des deux crée la plupart du temps des problèmes sur l’autre… Ce qui mène alors à des jambes gonflées, douloureuses et lourdes.

La circulation lymphatique :

La circulation lymphatique comme cause des jambes lourdes

La lymphe, aussi appelée liquide interstitiel, est un liquide issu de la transsudation du sang, c’est-à-dire du sang qui s’échappe par les parois et membranes des vaisseaux dans lesquels il circule. Il y en a entre un et deux litres dans le corps, et toutes les cellules baignent dedans.

Composée d’eau, de protéines et de graisse, elle contient également des globules blancs, soldats de notre système immunitaire. En effet, lorsqu’elle est dans nos vaisseaux elle passe par les ganglions lymphatiques. Or, ceux-ci contiennent les globules blancs, lesquels se chargent de l’élimination des agents pathogènes.

La lymphe circule dans un réseau analogue au sang. Ainsi, elle se balade dans des vaisseaux lymphatiques qui couvrent l’intégralité du corps. Ceux-ci finissent ensuite par la ramener dans la circulation sanguine.

C’est un élément MAJEUR du système immunitaire.

Elle a également en charge le nettoyage de l’organisme et transporte de nombreux déchets organiques. Or, si elle est surchargée, elle circule moins bien. Par conséquent, les déchets s’accumulent et participent au cercle vicieux qui va encore ralentir ses mouvements.

Les échanges sang/lymphe sont normaux et logiquement très bien contrôlés pour maintenir le niveau hydrique du corps. La lymphe n’a pas de pompe qui l’aide à avancer. Ce sont les mouvements, la marche et les contractions musculaires qui lui permettent de circuler.

En quoi la circulation lymphatique peut-elle être impliquée dans le phénomène de jambes lourdes ?

La chaleur, en dilatant les vaisseaux sanguins et lymphatiques, permet à plus d’eau de s’échapper. Par conséquent, le taux de lymphe augmente, et celle-ci circule mal, stagne. C’est ce qui crée la fameuse « rétention d’eau ».

A noter qu’il existe par ailleurs d’autres facteurs perturbateurs du système lymphatique, notamment les hormones. En effet, celles-ci peuvent rendre les vaisseaux plus poreux et donc plus perméables.

Quelques astuces permettent de se faire une idée de la bonne santé de votre lymphe (Voir l’article : « Je soutiens la circulation de ma lymphe au naturel »).

La circulation veineuse :

La circulation veineuse comme cause des jambes lourdes

Le système sanguin se compose de deux types de vaisseaux : les artères et les veines. En premier lieu, les artères sont chargées de faire circuler le sang depuis le corps vers le reste du corps. Les veines, quant à elles, s’occupent de ramener le sang depuis tout l’organisme vers le cœur. Si, dans les artères, le sang circule sous pression grâce au coeur, qui lui sert de pompe, ce n’est pas le cas dans les veines.

Le sang veineux circule sans pompe, simplement par un système de valvules présent dans les veines. Celles-ci obligent le sang à ne circuler que dans un sens : vers le cœur. Pour ce faire, elles s’ouvrent pour laisser passer le sang, puis bloquent le reflux. Or, pas de pompe = pas de pression = circulation lente.

En quoi la circulation veineuse joue-t-elle un rôle dans le phénomène de jambes lourdes ?

Lorsqu’il fait chaud, l’organisme provoque une dilatation des vaisseaux sanguin pour réguler la température corporelle. C’est normal, mais cela ralentit la circulation… Et notamment la circulation veineuse, provoquant alors les symptômes que vous connaissez bien.

D’autres déséquilibres peuvent par ailleurs provoquer ces symptômes tout au long de l’année. C’est ainsi le cas de l’insuffisance veineuse, des troubles de l’élasticité et de la tonicité des veines, qui n’ont rien à voir avec la température corporelle.

Vous l’avez donc compris, ces divers problèmes de circulation sont souvent liés et influent les uns sur les autres.

Pourquoi les problèmes surviennent-ils surtout sur les jambes et les pieds ?

Jambes lourdes

En premier lieu, il y a un effet de gravité : le sang descend et doit ensuite remonter depuis les jambes. Le retour est donc plus compliqué ! Ensuite, il faut savoir que les pieds et avec eux, la marche, ont un grand rôle à jouer dans la circulation.

En effet, à chaque pas que nous faisons, les petits vaisseaux présents dans les pieds vont être mis sous pression. Ils facilitent alors la remontée du sang et de la lymphe vers les jambes et l’expulsant vers le haut. De même pour les mollets, dont la contraction va permettre de stimuler la remontée du sang et de la lymphe.

Pourquoi les femmes sont-elles plus touchées que les hommes par les jambes lourdes ?

Il s’agit ici d’une question d’hormones… Que les jambes lourdes soient liées à une mauvaise circulation lymphatique ou veineuse, les hormones féminines sont beaucoup moins stables que les hormones masculines et cela affecte beaucoup la circulation dans l’organisme.

Les nombreux changements (cycle menstruel, ménopause…) et dérèglements hormonaux qu’ils peuvent entraîner ont malheureusement un effet très négatif sur les femmes. Ainsi, on estime qu’à 70 ans, 70% d’entre elles ont des soucis de circulation !

Je soulage mes jambes lourdes naturellement

Je soulage mes jambes lourdes grâce à l’aromathérapie

L’huile essentielle de Tea Tree

Issue des feuilles de l’arbre à thé (un arbre de la famille des Myrtaceae originaire d’Australie), l’huile essentielle de Tea Tree pourrait être la solution qu’il vous faut pour soulager vos jambes lourdes ! En effet, elle est stimulante et tonifiante, entre autres propriétés bienfaisantes (Voir l’article : Focus sur l’huile essentielle de Tea Tree).

Huile essentielle de Tea Tree Greenweez

Pour soulager vos jambes lourdes et lutter contre l’apparition de vos petites varices, mélangez d’abord deux à trois gouttes d’huile essentielle de Tea Tree dans votre crème hydratante. Puis, massez-vous localement jusqu’à pénétration de celle-ci.

L’huile essentielle de Cyprès toujours vert

Derrière ce nom poétique, se cache un arbre… Toujours vert (et connu pour sa grande longévité) ! L’huile essentielle de Cyprès toujours vert est obtenue par distillation des parties issues des rameaux de cet arbre. Bien connue pour améliorer le drainage lymphatique, elle permet une bonne circulation sanguine et lutte contre l’apparition de varices.

Huile essentielle de Cyprès toujours vert Pranarom

Vous pouvez mélanger trois gouttes d’huile essentielle de cyprès dans six gouttes d’huile végétale de calophylle. Massez ensuite vos jambes matin et soir, du bas vers le haut, pendant quelques minutes.

L’huile essentielle de Niaouli

Tout comme l’arbre à thé, le Niaouli est un arbre de la famille des Myrtaceae (originaire, donc, d’Australie). Grâce à ses propriétés décongestionnantes, l’huile essentielle de Niaouli soulage rapidement les problèmes de circulation sanguine, ce qui en fait un soin idéal des jambes lourdes. Tonifiante, elle stimule par ailleurs les défenses immunitaires et excelle dans la cicatrisation de la peau.

Huile essentielle de Niaouli Pranarom

Mélangez une part d’huile essentielle de niaouli pour trois parts d’huile végétale de votre choix et massez vos jambes avec cette synergie (Voir l’article : Quelles huiles végétales pour ma peau ?).

Vous pouvez également verser quelques gouttes dans votre bain mais attention, l’eau et l’huile essentielle ne se mélangent pas ! Cette dernière resterait en surface.

Dispersant naturel sans alcool Solubol De Saint Hilaire

Ainsi, pensez à utiliser un dispersant comme du miel, du savon liquide... Ou encore des dispersants naturels sans alcool comme le Solubol de la marque De Saint Hilaire.

En phytothérapie, j’opte pour la vigne rouge

La vigne rouge est une plante grimpante dont les feuilles contiennent de nombreux principes actifs. Elle traite ainsi les problèmes de circulation sanguine de façon très efficace. Vous la trouverez en infusion, en gélules, en lotion, en crème ou en teinture mère.

Soulager les jambes lourdes grâce à la vigne rouge

On conseille de boire deux tisanes par jour de vigne rouge en cure d’un mois environ.

Attention : il est en revanche déconseillé de consommer de la vigne rouge si vous prenez des anticoagulants.

Quelles autres solutions pour soulager mes jambes lourdes ?

Soulager les jambes lourdes
  • En premier lieu, vous pouvez pratiquer une activité physique régulière. En effet, faire du vélo, de la marche à pied ou encore de la natation stimule le retour veineux et soulage les jambes lourdes.
  • Il est également recommandé de boire abondamment, entre 1.7 litre et 2 litres par jour. Vous pouvez ainsi boire de l’eau plate, de l’eau citronnée, du thé, des soupes froides ou chaudes, des tisanes drainantes …
  • Dormez par ailleurs les jambes surélevées de quelques centimètres pour favoriser une bonne circulation sanguine.
  • Vous pouvez aussi porter des bas de contention pour limiter les symptômes des jambes lourdes.
  • Enfin, il est conseillé de vous masser régulièrement les jambes avec vos synergies d’huiles essentielles évoquées ci-dessus.

Si vous avez régulièrement des problèmes de jambes lourdes, méfiez-vous par ailleurs des bains chauds et des vêtements trop serrés, qui pourraient amplifier ce phénomène.

Enfin, si vos jambes vous font souffrir davantage et/ou que vous remarquez l’apparition de varices trop importantes, n’hésitez pas à consulter votre médecin généraliste.

Prêt(e) à renouer avec vos jambes légères ?

Marc-Aurèle, masseur, réflexologue et conseiller en santé naturelle à Lyon

LE BERRIGAUD Laureline, Diététicienne de l’Assiette Pensante

3 Comments

    • Quelle synergie d’huiles essentielles pourrais-je utiliser pour traiter une infection urinaire qui résiste à un traitement antibiotique

      • Bonjour, les informations présentes dans nos articles ne sont pas destinées à remplacer votre consultation chez un spécialiste.
        Cependant, vous pourrez poser votre question à nos naturopathes dès le mois de septembre, où vous pourrez les retrouver en tchat sur nos réseaux sociaux.
        Bon courage.

Laisser un commentaire