Confiseries de Pâques : 2 recettes gourmandes

Confiseries de Pâques

Les fêtes de Pâques approchent à grands pas ! Petites douceurs, œufs en chocolat, bonbons de toutes les couleurs… C’est un plaisir des pupilles avant d’être un régal pour les papilles. Les cloches et le lapin risquent cependant d’être très occupés à gâter les gourmands : et si on décidait de les aider cette année ? Pour ce faire, deux options s’offrent à nous : courir au supermarché et craquer pour les produits de grandes marques… Ou décider de préparer soi-même les confiseries de Pâques qu’on offrira aux petits (et aux grands !). Car faire soi-même ses confiseries de Pâques, c’est, bien sûr, offrir des chocolats. Mais c’est aussi faire don de son temps et de tout son amour :

Confiseries de Pâques : préparer le contenant

Pour celles et ceux qui sont dans une logique de vie minimaliste / zéro déchet, ce DIY vous séduira !

Petit rappel : le mode de vie « zéro déchet » prône, dans la mesure du possible, les achats en vrac de produits peu ou pas transformés, sans contenant ou ayant un contenant réutilisable. L’objectif final étant, bien sûr, de ne pas encombrer nos poubelles d’emballages et autres détritus en tous genres.

Pour cet atelier, je vous donc propose de fabriquer vos propres confiseries à offrir mais également « l’emballage ». Celui-ci pourra en effet revêtir d’autres utilisations, dont nous reparlerons… Un joli souvenir à garder pour vos bambins ou votre cher et tendre !

Fournitures nécessaires :

  • Une petite assiette de type sous-tasse / personne
  • Un verre sans motif (idéalement un verre à eau) par personne
  • De la farine et de l’eau (pour faire la colle maison)
  • Des paillettes de toutes les couleurs
  • Une petite brosse plate (1 ou 2 cm)

Si, comme moi, vous êtes du genre à craquer sur de la vaisselle à chaque fois que vous faites les boutiques, juste parce qu’il « est trop chou ce mug » ou encore parce que « J’adore les motifs de ce bol ! », vous avez sans doute de quoi réaliser cet atelier à la maison. Sinon, je vous invite à faire un petit tour dans les dépôts-vente ou chez Emmaüs, vous y trouverez de la vaisselle bon marché, prête à vivre une seconde vie.

Préparation du contenant :

Le matériel étant réuni, préparez votre colle maison ! Cette colle est non seulement économique (une cuillère à soupe de farine par verre décoré) mais aussi écologique. Ce type de colle est par ailleurs tout à fait recommandé pour un usage alimentaire, ça tombe plutôt bien pour notre atelier !

Dans une petite casserole, mélangez d’abord la quantité de farine désirée et de l’eau afin de former une pâte collante mais pas trop liquide. Facile, non ?

Astuce : évitez de trop en faire, cette colle sera en effet difficilement conservable.

Prenez ensuite la brosse plate et trempez-la dans la colle. Puis, déposez un liseré de colle autour du verre afin d’en faire le tour et roulez le verre dans les paillettes. Soufflez pour enlever le surplus et laissez sécher (cette colle mettra plus de temps qu’une colle industrielle à sécher). Procédez de la même façon pour décorer ensuite la petite sous-tasse.

Vous avez maintenant un joli contenant qui servira de « coffret » pour offrir vos gourmandises home made ! Et, lorsque tous les chocolats auront été engloutis, il pourra servir de pot à crayons ; de bougeoir ; de pot de fleur pour accueillir un petit cactus ou une plante grasse…

Les pâtes de fruits, pour les becs les plus sucrés

Confiseries de Pâques : pâtes de fruits

Les chocolats, c’est bien, mais mettons aussi de la couleur pour les becs les plus sucrés… Et un visuel plus attrayant ! Pour ma part, j’ai choisi de préparer des pâtes de fruits à l’abricot. Libre à vous de proposer d’autres saveurs !

Astuce : toujours dans l’optique DIY / zéro déchet, vous pouvez récupérer les résidus de fruits si vous faites vos jus maison à l’aide d’un extracteur. La chair ainsi récupérée peut tout à fait être cuite pour servir à la préparation de pâtes de fruits ou être incorporée dans la pâte de gâteau.

Pour cet atelier, j’ai choisi d’utiliser des abricots en sirop. Voici ce qu’il vous faut :

Ingrédients :

Préparation des pâtes de fruits :

Mélangez d’abord la purée de fruits et le sucre dans une casserole à fond épais, mettez sur le feu et amenez à ébullition. Laissez bouillir un moment. Ajoutez ensuite l’agar agar (que vous aurez dilué dans un peu d’eau froide), et faites cuire 8 à 10 min à feu doux en remuant sans arrêt. Puis, coulez la préparation dans des moules en silicone de la forme de votre choix. Laissez ensuite refroidir / raffermir. Enfin, démoulez, saupoudrez de sucre et laissez sécher.

Astuce : je vous conseille de conserver vos pâtes de fruits dans une boite hermétique en intercalant du papier de cuisson pour éviter qu’elles ne se collent entre elles.

Les bouchées au chocolat, confiseries de Pâques
incontournables

confiseries de Pâques : bouchées au chocolat vegan

Qui dit Pâques dit… Chocolat, évidemment ! Pour réaliser vos bouchées au chocolat (vegan), il vous faut :

Ingrédients :

La liste des ingrédients peut paraître … surprenante, j’en conviens. Peut-être l’occasion pour vous de découvrir qu’il est possible (et délicieux) de préparer une mousse au chocolat sans œufs, pour une recette 100% végétale ! Le blanc d’œuf étant composé de 90% d’eau et de 10% de protéines, il tout à fait adapté de le remplacer par le jus de cuisson de pois chiches, qui a la même composition. CQFD !

Astuce : pour nos mousses au chocolat vegan, on pense aussi au tofu soyeux !

Préparation des bouchées au chocolat :

Préparez d’abord la mousse au chocolat (au lait végétal et/ou noir) : dans le bol d’un robot, versez le jus de pois chiches et faites « monter », exactement comme si c’était du blanc d’œuf. L’opération peut être un peu plus longue mais le résultat sera le même ! Puis, faites fondre le chocolat au bain-marie (si le chocolat est déjà sucré, inutile d’ajouter du sucre).

Lorsque le chocolat a refroidi, incorporez délicatement la mousse de pois chiches (utilisez une spatule). Soulevez la mousse et évitez de mélanger. Ce geste permettra en effet de conserver l’effet « mousseux ». Déposez ensuite la mousse au chocolat à l’intérieur de petites caissettes en papier. Je vous invite à utiliser une poche à douille pour un rendu plus esthétique, sinon une petite cuillère fera l’affaire. Parsemez de petits bonbons ou vermicelles multicolores. Enfin, laissez « prendre » au réfrigérateur pendant 2 heures. Magique, non ?

La touche finale : la composition du visuel

La dernière étape consiste à assembler les différents éléments que nous avons préparés afin d’offrir le plus joli des cadeaux ! Posez le verre sur la petite assiette, en veillant à déposer dans le fond du verre les pâtes de fruits (moins fragiles que les bouchées chocolatées). Enfin, posez délicatement les chocolats sur le dessus. Vos confiseries de Pâques sont maintenant prêtes à être offertes aux êtres aimés !

Joyeuses fêtes de Pâques !

Stéphanie, Consultante & Formatrice Culinaire chez La Véganista

Laisser un commentaire