Déodorant maison : 3 recettes 100% naturelles

Vous avez beau chercher, vous n’arrivez toujours pas à trouver un déodorant naturel qui vous convienne. Dans ce cas, pourquoi ne pas essayer de le faire vous-même ? Découvrez trois recettes de déodorant maison, simples et accessibles, pour réaliser le déodorant de vos rêves…

Pourquoi faire son déodorant maison ?

faire déodorant maison

Les produits conventionnels contiennent de nombreuses substances nocives pour l’organisme – à l’image des perturbateurs endocriniens, et des sels d’aluminium (ou équivalent), qui bloquent purement et simplement la transpiration.

Or, ce n’est pas très bon pour votre corps : transpirer permet en effet l’évacuation de bon nombre de toxines. Mieux vaut donc un déodorant maison qui laisse la transpiration se faire naturellement – mais qui en supprime l’odeur, plutôt qu’un anti-transpirant pouvant s’avérer nocif avec le temps.

En préparant vous-même votre déodorant, vous en maîtrisez donc toutes les étapes de fabrication et en connaissez parfaitement les ingrédients (naturels et non nocifs), tout en limitant vos déchets et votre impact sur l’environnement.

Précautions à prendre pour faire son dédorant maison

Attention toutefois : avant de vous lancer dans la préparation de cosmétiques maison, veillez à prendre toutes les précautions d’hygiène nécessaires. Autrement dit, lavez-vous bien les mains, et nettoyez votre plan de travail, vos ustensiles et vos contenants. Assurez-vous ensuite que tout soit parfaitement sec avant de commencer.

Concernant les huiles essentielles : manipulez-les avec précautions, et ne dépassez jamais la dose indiquée. Notez également qu’elles sont déconseillées aux femmes enceintes et allaitantes. Dans ces cas-là, ne mettez aucune HE. Les recettes seront certes un peu moins efficaces, mais sans aucun risque.

Veillez également à faire des pauses lorsque vous utilisez un déodorant contenant des huiles essentielles. Le mieux étant d’en appliquer seulement 5 jours sur 7, pour laisser le temps à votre peau de bien respirer.

Déodorant maison en gel

déodorant maison en gel

Pour cette recette de déodorant maison en gel, il vous faudra :

Les ingrédients

Ici, le bicarbonate va absorber l’humidité et neutraliser les mauvaises odeurs. Le gel d’aloe vera va, quant à lui, hydrater la peau fragile des aisselles, tout en éliminant les bactéries. L’huile essentielle, enfin, agit comme un fongicide et un microbicide très puissant, évitant ainsi aux bactéries responsables des mauvaises odeurs de se développer.

Le pas à pas

  • Dans un petit bol, mélangez tout simplement vos ingrédients jusqu’à avoir un ensemble homogène.
  • Versez ensuite le tout dans un petit pot propre, sec et hermétique.
  • Ne vous reste plus qu’à le conserver au réfrigérateur (pas dans la porte car les variations de température y sont trop importantes) jusqu’à 1 mois.

Déodorant maison crémeux

Pour préparer un petit pot de déodorant maison fondant et crémeux, vous aurez besoin de :

Les ingrédients

Comme pour la recette précédente, le bicarbonate va absorber humidité et mauvaises odeurs. Il sera secondé dans cette tâche par la fécule. L’huile de coco, antibactérienne et antifongique, va quant à elle protéger la peau, tout en éliminant les bactéries indésirables. L’huile essentielle de cyprès, enfin, va aider à lutter contre les sudations excessives.

Le pas à pas

Commencez par réchauffer l’huile de coco, de manière à ce qu’elle soit molle et malléable. Ajoutez-y les autres ingrédients en mélangeant bien entre chaque ajout. Pour finir, versez votre déodorant dans un pot propre et sec, et laissez-le se solidifier légèrement. Se conserve 3 mois à température ambiante.

Avertissement, l’huile de coco fond à partir de 25°C : il se peut donc que par de fortes chaleurs, votre déodorant soit très mou, voire un peu liquide. Cela n’enlèveras rien à son efficacité. Vous aurez peut-être simplement besoin de le re-mélanger.

Déodorant solide maison pour peau sensible

Ce déodorant maison a deux atouts : il est solide et se transporte donc partout, et il est fabriqué sans bicarbonate ! Ce qui devrait vous plaire si vous ne supportez pas cet ingrédient, pouvant irriter les aisselles les plus sensibles. Pour le réaliser, munissez-vous d’une cuillère-mesure de 15ml et comptez :

Les ingrédients

Ici, les mauvaises odeurs seront contrées par l’huile de coco, antibactérienne et antifongique, qui va lutter contre les bactéries responsables des odeurs de transpiration, et par le palmarosa. L’argile blanche et la fécule vont venir remplacer le bicarbonate en tant qu’agent absorbant. La cire, enfin, va solidifier le tout.

Le pas à pas

Commencez par faire fondre l’huile de coco et la cire au bain-marie. Une fois que tout est fondu, retirez du feu et ajoutez l’argile puis la fécule, en pensant bien à mélanger entre chaque ingrédient. Terminez avec l’huile essentielle, mélangez une dernière fois et versez dans un petit moule en silicone.

Laissez figer votre déodorant maison, démoulez-le et conservez-le à température ambiante pendant 3 mois. N’hésitez pas à lui dédier une petite boite rien qu’à lui, pour éviter qu’il ne fonde et/ou pour le transporter plus facilement dans votre trousse de toilette !

L’astuce en plus

Si vous n’avez pas eu le temps de refaire votre déodorant maison, ou que vous avez besoin d’un petit coup de frais dans la journée, le palmarosa peut vous sauver ! Appliquez simplement une goutte sous chaque aisselle mélangé avec un peu d’huile végétale, et le tour est joué.

Attention toutefois de ne pas en abuser : l’huile essentielle pure peu, à la longue, irriter la peau fragile de vos aisselles. Il s’agit donc là d’une solution de dernière minute avant un rendez-vous, une escapade imprévue ou le temps d’un week-end.

Voilà, vous avez désormais toutes les clés en main pour préparer votre propre déodorant maison, et enfin toucher du doigt l’espoir d’avoir le déo de vos rêves. Bien évidemment, il est plus que conseillé de faire des tests et d’adapter les recettes à vos besoins : en ajoutant plus de cire pour qu’il soit plus solide, en ajoutant plus de fécule pour qu’il soit plus absorbant, etc. C’est aussi ça, la magie des cosmétiques maison !

Claire.L

Lisez également :

Déodorants bio : les essayer, c’est les adopter !
Produits de beauté vegan : les essayer c’est les adapter
Ma Biotiful première fois : les cosmétiques solides

Un commentaire ? Une remarque ? D'autres infos ?