DIY: ma chantilly de Karité fondante

Faire sa chantilly de karité

Qui n’a jamais rêvé de dire adieu à sa peau crocodile ? Vous savez, la peau sèche, déshydratée, voire carrément irritée, qui tiraille au moindre mouvement, nous laissant une désagréable sensation d’inconfort… Et, mieux encore, qui n’a jamais rêvé d’une peau douce et satinée, le tout, dans la digne lignée de la cosmétique naturelle ? Si vous aussi, vous en rêvez, je vous propose de confectionner un soin fondant parfait pour votre peau, et ultra agréable à appliquer tant sa texture est onctueuse ! Un véritable soin doudou pour cocooner au naturel… Préparez-vous à tomber sous le charme de la chantilly de karité :

Le beurre de Karité et ses bienfaits

Bienfaits du beurre de karité

Le beurre de Karité, au même titre que l’Aloe Vera, est un indispensable de la cosmétique maison ! Utilisé depuis des siècles en Afrique, il provient des fruits du karité. Il est très riche en vitamines (A, D, E et F), en acides gras et a un taux très élevé d’insaponifiables, ce qui lui confère des qualités nutritives incroyables (Voir l’article : “Le beurre de karité, mon allié beauté”) !

Bref, n’hésitez pas à faire de lui l’un de vos précieux alliés beauté ! Sachez toutefois que ces propriétés sont optimales lorsque votre beurre de karité est brut. En contrepartie, son parfum n’est pas des plus agréables… Sur le marché, certaines marques ont donc fait le choix de le raffiner. Ce processus le décolore et le désodorise, pour le plus grand plaisir des narines sensibles… Mais, quand il est chimique – ce qui est le cas en conventionnel -, il supprime une grande partie de ses bienfaits. A l’inverse, en bio, le raffinement est mécanique, ce qui permet de mieux préserver ses principes actifs.

A ce stade, il faut que je vous l’avoue, le beurre de Karité a quand même un défaut : il est très difficile à appliquer, tout particulièrement en hiver. En effet, plus les températures sont basses, plus celui-ci est dur. C’est là que la chantilly de karité intervient ! En le couplant avec d’autres ingrédients, nous allons ainsi transformer ce beurre récalcitrant en véritable plaisir sensoriel !

Ma recette de chantilly de karité fondante :

Les ingrédients :

Passons à la pratique, pour réaliser ma chantilly de Karité il vous faudra :

Chantilly de karité : absolu de karité, Karethic

Le pas à pas :

  • La première étape est très importante puisque c’est celle de la stérilisation. Désinfectez d’abord tous vos ustensiles, votre contenant, votre plan de travail avec de l’alcool à 70 ou 90° et lavez-vous les mains. Réalisée dans de bonnes conditions, votre préparation pourra ainsi se conserver 6 mois.
  • Ensuite, mettez votre beurre de karité dans un grand saladier en le séparant en plusieurs morceaux. Si celui-ci est trop dur, n’hésitez pas à le passer au mortier, mais attention à ne jamais le chauffer.
  • Puis, commencez à battre votre karité et ajoutez progressivement votre huile végétale. Le karité met un certain temps à changer de consistance mais pas d’inquiétude, il suffit de continuer à battre.
  • Lorsque votre préparation commence à s’homogénéiser, ajoutez alors l’Aloe Vera et battez encore 5 minutes.
  • Enfin, ajoutez votre huile d’argan ou d’olive, et battez jusqu’à obtenir la consistance qui vous plait, la plus aérienne possible. Votre chantilly de karité est prête !

Astuce : si vous n’avez pas de batteur électrique, vous pouvez également réaliser cette recette avec un fouet, mais il vous faudra un peu de patience et beaucoup d’huile de coude !

J’utilise ma chantilly de karité fondante :

Utiliser sa chantilly de karité

La chantilly de Karité est un soin complet, puisqu’elle s’utilise de la tête au pieds :

  • Sur le corps, en soin d’exception, elle nourrit votre peau en la laissant satinée.
  • Sur les cheveux, vous pouvez aussi la laisser poser en soin profond avant votre shampoing.
  • Par ailleurs, sur les peaux sèches, elle fait des miracles en soin de nuit !
  • Enfin, elle soulage l’eczéma des petits et des grands.

Vous deviendrez facilement accro à cette préparation, de par sa douceur, et ses multiples bienfaits… Finie la peau de croco, à vous la peau toute douce, même en plein cœur de l’hiver !

Asmae, auteure du blog Take it green

12 Comments

  • Bonjour, on me dit tout et son contraire ! Avec de l’aloé Vera, pas besoin de conservateur ? Merci !

    • Bonjour, toute préparation contenant une phase aqueuse et conservée entre 10°C et 65°C est le terrain idéal pour le développement des bactéries et moisissures. Le gel d’aloe vera contient 99% d’eau.Si vous coupez votre feuille d’aloe vera et que vous l’utilisez immédiatement, effectivement, vous n’aurez pas besoin de conservateur. Si vous faites une préparation plus conséquente qu’il va falloir conserver dans le temps, alors il est préférable d’utiliser un conservateur : https://www.greenweez.com/magazine/les-conservateurs-cosmetiques-maison-bio-11680/
      Auriez-vous l’amabilité de citer votre source qui dit qu’il n’est pas nécessaire d’utiliser un conservateur ? Merci

      • Bonjour,
        Je reviens sur ce commentaire car dans la recette, il n’y a pas de conservateur alors qu’elle contient de l’aloé vera. Doit-on mettre un conservateur ou pas ?
        Pour ma part j’utilise le gel aloé vera de chez AZ dans la composition il est noté : un conservateur naturel (composé de : Leuconostoc/radish root ferment filtrate,aqua), je déduis que je dois pas ajouter de conservateur car il y’en a déjà dans mon gel de base ?
        Merci d’avance pour vous conseil 🙂

        • Bonjour, comme expliqué plus haut dans les commentaires, tout dépend en effet de l’aloe utilisé. Si c’est une extraction faite par vous même à partir de la feuille, il faudra un conservateur, si c’est un produit “acheté” en général il en contient déjà et ce n’est donc pas la peine d’en ajouter.

          • D’accord je comprend mieux.
            En tout cas merci de prendre du temps pour nous répondre et nous aider.
            Bonne journée 🙂

  • les 30 grammes d’aleo vera c’est quoi extactement ? le lien renvoie vers des bouteilles d’aloe vera à boire, c’est cela que l’on met dans la recette ? merci de votre aide

    • Bonjour Sophie,

      En effet, vous pouvez mettre de l’aloe vera à boire (similaire à l’aloe vera que l’on trouve en cosmétique), il vous faut juste veiller à prendre du gel et non du jus :).

      N’hésitez pas au besoin !

    • Bonjour,
      Pour en avoir réalisé, chez moi la chantilly est (très)légèrement moins aérienne quand la température de la pièce se refroidit un peu, mais elle reste crémeuse et fond sur la peau, rien à voir avec la dureté de l’huile de coco pur, si c’est ce qui vous inquiète 🙂 .
      N’hésitez pas si besoin !
      Belle journée 🙂

  • Bonjour. Vous parlez de 40 gr. D huile végétale , cela peut être d’argan ?et les 10 gr. Supplémentaires d’olive? Merci .

  • Chouette recette.
    Il faut prévoir un récipient de combien ? 100, 150, 200 mL ?
    Pour ma part, j’ai bien envie de tenter cette recette, mais je vais peut-être essayer au robot… je ne me vois pas attendre 5 min le batteur dans les mains, lol.

    • Hello !
      150 pour avoir de la marge, il est possible que ta chantilly soit tellement aérienne qu’il faille plus d’espace. Pour ma part mon bocal fait 125ml 😉
      N’hésite pas à nous dire comment s’est passé le montage de la chantilly au robot 😀