Le Tawashi (à ne pas confondre avec Yamakasi, ou Tamagoshi) est une lavette japonaise tricotée ou crochetée. Elle s’utilise traditionnellement avec des coquilles d’œufs finement broyées pour laver les woks, casseroles et autres plats de cuisine.

Ici le but est de d’upcycler les chaussettes orphelines et/ou trouées, les collants filés, les leggings déchirés, les manches de pull, ou de t-shirts, qui fonctionnent bien aussi.

Ainsi, vous pourrez confectionner de petites « éponges » qui auront une durée de vie bien plus longue que celles du commerce. Et vous aurez aussi évité d’augmenter la taille de votre poubelle.

Des chaussettes pour faire une éponge zéro déchet

« Quoi, laver ma vaisselle avec des chaussettes !?! »

Bon, on les lave au préalable ! Et votre éponge classique qui macère au bord de l’évier, vous trouvez ça propre ? Vous avez surement remarqué qu’au bout de quelques utilisations, elle commence à avoir une drôle d’odeur, non ? Contrairement à l’éponge, le tawashi peut passer en machine. Il vous suffit donc d’en avoir plusieurs, et de les laver en fin de semaine.

Pour réaliser votre Tawashi, il vous faudra :

  • Une planche
  • Des clous
  • Un marteau
  • Une règle graduée, et une équerre.
  • Une paire de ciseaux
  • Des chaussettes, collants, leggings, manches, etc…. Toutes les matières sont les bienvenues, du nylon au coton en passant par le tissu polaire.
un tawashi pour remplacer les éponges

Les étapes de la confection :

  • Le métier à tisser : sur un morceau de planche, tracer un carré, et planter des clous tous les 2 cm (mettez autant de clous que vous souhaitez de mailles), sauf dans les quatre coins.
  • Avec les ciseaux, couper des tubes de tissu de taille équivalente (environ 3/4 cm)
  • Placer une première rangée de bandelettes à la verticale.
  • Pour les bandelettes horizontales, passer une fois dessus, une fois dessous la bandelette verticale, puis inverser pour la suivante, et ainsi de suite.
  • Pour fermer le Tawashi, faites passer une boucle dans la suivante, jusqu’à avoir fait le tour. Passer deux fois la dernière boucle, pour bien le fermer.
  • Votre Tawashi est prêt à l’emploi ! Il ne reste plus qu’à savoir qui va faire la vaisselle…

C’est tellement simple que même les enfants peuvent s’y essayer ! Mais attention à ce qu’ils ne dévalisent pas votre stock de chaussettes !

2 Comments

Laisser un commentaire