Eaux aromatisées pour un été bien frais !

Eaux aromatisées été

L’été est là, et avec lui, la chaleur, la transpiration au moindre effort, la bouche sèche, les maux de tête. Vite, il faut prévenir la déshydratation… En buvant ! En effet, boire 1,5l dans la journée, comme on l’entend souvent conseiller, va être enfin envisageable. Mais, de l’eau (Voir l’article : “Buvez de l’eau, de l’eau… Et encore de l’eau !”) ? Bien qu’il existe d’innombrables sources, de nombreuses eaux mises en bouteilles, plates ou gazeuses, peu minéralisées ou très diversement minérales… Les bars à eaux n’ont pas vraiment réussi à se faire une place !  En effet, beaucoup d’entre nous ont besoin d’y trouver un goût pour en faire un plaisir, et donc une habitude. Qu’en est-il alors des eaux aromatisées ?

Je ne m’arrêterai pas sur toutes les propositions à se désaltérer que l’on trouve dans la grande distribution. En effet, leurs additifs et leurs ajouts excessifs de sucre raffiné les rendent peu recommandables, malheureusement. Nous allons donc agrémenter nous-même, végétalement et simplement, notre eau de source ou bien filtrée, ou osmosée et pourquoi pas dynamisée…

Eaux aromatisées : des infusions qui rafraîchissent ?

Et oui, pour le plaisir, tout en profitant des diverses propriétés phytothérapeutiques des feuilles, des fleurs, des fruits, des graines… Les infusions rafraîchissantes s’avèrent des eaux aromatisées parfaites pour l’été !

Plantes, fleurs, fruits… Que mettre dans mes infusions ?

Quelques plantes pour mes infusions d’été

Thym frais

Les fleurs pour mes infusions au fil des saisons

Quelques fruits à parsemer dans mes eaux parfumées

Avec des fruits, on parle plutôt d’eau parfumée :

Et pourquoi pas un peu d’exotisme avec l’incontournable gingembre ?! Râpez alors votre gingembre ou passez-le au blender avec un peu de sucre et de l’eau. Puis, ajoutez-le à vos préparations qui seront ensuite filtrées.

Vous saurez sentir la composition végétale du moment : pour la douceur, pour une pause à l’ombre, pour un moment entre femmes, pour la joie des enfants…

Les infusions à froid

Eaux aromatisées : infusion de verveine

L’été, les infusions peuvent également se faire à froid. Elles s’avèrent alors surprenantes de vivacité ! Il faut pour cela utiliser des plantes fraîches, éloignées de la pollution et fraîchement cueillies. Elles sont ainsi pleines de vitalité !

L’idéal est alors d’avoir un jardin ou des pots sur votre balcon. Sinon, butinez sur le marché, avec un peu de chance chez des producteurs bio ou cueillez-en lors de vos balades dans la nature.

L’eau froide capte en effet les éléments subtils des plantes, raison pour laquelle on l’utilise pour fabriquer les Fleurs de Bach (Voir l’article : “Tout savoir sur les Fleurs de Bach”).

Par ailleurs, elle capte aussi très bien leurs minéraux et vitamines : B, C…

Quelques associations savoureuses :

Pour une carafe en verre de 1,2L, utilisez :

  • 2 feuilles de Géranium rosat, des pétales de fleurs de rosier sauvage, un grand zeste de citron et quelques feuilles de sauge OU
  • 1 branche de verveine, 2 belles tranches d’orange et une étoile de badiane OU
  • 1 branche de thym fleuri, des fleurs d’aubépine, une cuillerée de miel des garrigues OU
  • Enfin, 1 branche de menthe pour rafraîchir l’incontournable citron-gingembre que vous aurez mixés ensemble

Jouez de votre créativité et de ce que vous trouvez… Ensuite, assortissez-les selon vos envies et recouvrez-les d’eau fraîche. C’est très joli à regarder ! Laissez ensuite infuser au frais quelques heures (environ 6h), et dégustez. Là, c’est presque une méditation !

Les infusions frémies puis refroidies

A côté des infusions froides, il y a aussi les infusions où vous aurez fait frémir (80°C) les plantes pendant quelques minutes. Ces eaux aromatisées peuvent alors se boire tièdes ou refroidies, et parfois agrémentées d’une cuillerée d’eau florale (Voir l’article : “Comment bien utiliser un hydrolat ?).

Vous pouvez les faire avec des plantes sèches, mais aussi des fraîches :

Quelques associations savoureuses :

  • Des sommités fleuries de Mélilot (si vous avez su les reconnaître dans la nature)à infuser 10mn dans l’eau à 80C, le goût est vanillé et c’est un très bon veinotonique parfait pour la chaleur OU
  • Quelques feuilles fraîches d’oranger, frémies 5mn dans l’eau, à déguster reposée puis filtrée avec un peu de fleur d’oranger et un nuage de lait d’amande OU
  • Des fleurs d’hibiscus séchées et un peu de sucre de canne dans une casserole d’eau bouillante, couvrir 1/4h, filtrer, verser sur une carafe de glaçons. C’est le fameux Karkadé d’Égypte ou Bissap d’Afrique !   Agrémenter de citron et de sirop de gingembre : un plaisir revitalisant.

Si vous utilisez des graines (badiane, carotte, fenouil…) ou des racines (réglisse) faites plutôt une décoction à 100°C pendant 10mn, vous pourrez aussi les rafraîchir une fois filtrées.

Eaux aromatisées : et si on s’offrait un thé ?

Eaux aromatisées : thé matcha

Bien sûr, si on vous dit eaux aromatisées, vous pensez au thé glacé ! Et pourquoi pas… Mais on ne récupère pas en l’infusant dans l’eau froide les mêmes propriétés antioxydantes qu’en respectant les règles de temps et de température d’infusion de chaque bon thé. Le thé n’étant pas une plante occidentale, je préfère m’en tenir aux conseils de spécialistes, et me régaler de leur savoir-faire !

Personnellement, j’aime beaucoup les thés japonais, verts, très subtils, que l’on boit en petites tasses, dans une ambiance zen… A elle seule rafraîchissante ! Par ailleurs, le thé à la menthe marocain relève lui aussi de tout un rituel. Bien que généralement trop sucré, il est un vrai délice si vous vous trouvez dans l’ambiance adéquate ! A mon avis, il est dommage de le transformer à l’Occidentale… Mais ce n’est que mon avis.

Enfin, savez-vous qu’en Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), on dit que le thé est 4 fois plus hydratant que l’eau ?

Eaux aromatisées : et une agua fresca ?

Eaux aromatisées : chia fresca

Une alternative au jus, légère et gourmande, plus adaptée aux grandes soifs ! Originaires du Mexique, les aguas frescas contiennent très peu de sucre (choisissez du sirop d’agave), des fruits, parfois des légumes, de l’eau, souvent un trait de citron. L’avantage, contrairement aux jus, c’est qu’elles sont riches en fibres !

Ils demandent d’être équipé d’un blender, qui selon sa puissance supportera les glaçons, sinon vous utiliserez des ingrédients déjà refroidis.

Quelques associations savoureuses :

Citron vert

Déposez par exemple dans votre blender 1 tasse de fruits en morceaux, le sirop ou le sucre, 2 tasses de glaçons… Vous pouvez utiliser de l’eau de coco, ou une infusion d’hibiscus à la place des glaçons, de la pulpe d’Aloe Vera (pour votre immunité) puis rafraîchir !

A savoir : Les jus frais s’oxydent rapidement , aussi faites-les à la demande ou pour quelques heures, et conservez au réfrigérateur.

La Chia Fresca :

Connaissez-vous la Chia-Fresca ? Typique du Mexique, c’est simplement une cuillère à café de graines de chia trempées dans un petit verre d’eau pendant 10mn et agitée, puis allongée avec un jus de citron et du sucre. A boire bien frais… Ainsi, on se désaltère et on se nourrit, parfait pour les grosses chaleurs !

 Eaux aromatisées : l’aventure des boissons fermentées

Eaux aromatisées : pétillant de fleurs de sureau

Les boissons fermentées offrent un voyage étonnant en découvertes et en mésaventures… Il peut y avoir des débordements, des fous-rires, et même des bouchons qui sautent !

Les fermentations se déclenchent à partir de micro-organismes, en milieu légèrement acide et en présence de sucre, pour cela il y a généralement du citron et du sucre dans l’eau des préparations, et elles se développent à température ambiante.

Les boissons obtenues sont très peu sucrées car les micro-organismes auront transformé le sucre en gaz carbonique : les bulles !

De plus, ces boissons sont très bonnes pour enrichir notre flore digestive car elles sont probiotiques. D’ailleurs, je vous conseille de commencer doucement : 1 petit verre par jour.

Les pétillants de fleurs

Certaines fleurs permettent, grâce à leurs levures naturelles, de produire des fermentations, pourvu qu’on leur propose un milieu favorable. Ainsi, c’est le cas des violettes, des fleurs d’acacia, des pétales de roses… Mais la championne est la fleur de sureau, avec laquelle on fabrique le savoureux «Champagne des fées» ! Découvrons cette eau aromatisée délicieuse à souhait :

Les ingrédients :

Sucre roux équitable, Ecoidées
  • 100g de sucre roux
  • 10 corymbes de sureau
  • 2 ou 3 tranches de citron
  • 1L d’eau de source

Le pas à pas :

  • Dans un bocal en verre assez grand, mettez 100g de sucre roux, 10 corymbes de sureau, 2 ou 3 tranches de citron pour 1l d’eau de source.
  • Remuez, recouvrez d’une étamine, puis placez au soleil.
  • Ensuite, remuez tous les jours avec une cuillère en bois. Au bout de 4 à 7 jours, selon la chaleur, cette fermentation se termine. Le moment est alors venu d’embouteiller ! Attention, si vous fermez de façon étanche, pensez à dégazer régulièrement.
  • Enfin, conservez à température ambiante ou au frigo quelques semaines.

Les kéfirs de fruits

Originaires du Mexique, les kéfirs sont des boissons fermentées grâce à un ferment ajouté. Si ceux-ci peuvent être achetés, ils se transmettent généralement «de la main à la main» car ils se multiplient très vite. N’hésitez donc pas à demander à vos voisins ! Les kéfirs se présentent sous forme de grains translucides.

Les ingrédients :

Grains de kéfir d'eau, Kefirko

Le pas à pas :

  • D’abord, versez dans un bocal en grès 3 cuillerées à soupe de grains, 2 tranches de citron, 2 figues sèches (traditionnellement, ou autre fruit…ou plante) pour 1l d’eau (non chlorée) sucrée avec 80g de sucre que vous versez dessus.
  • Couvrez d’une étamine, puis laissez 2 jours dans un lieu sombre à température estivale.
  • Ensuite, filtrez, mettez en bouteille, et fermez.
  • Enfin, attendez une journée avant de mettre au frais pour déguster…

Vous pourrez en refaire immédiatement !

Astuce : J’adore la version avec concombre et fenouil sauvage au lieu des figues.

Les kombuchas

Ferment pour kombucha, Natali

Les kombuchas, originaires de Mongolie, ont quant à eux un ferment en forme de galette de champignon. Le principe est le même et celui-ci se développe dans du thé sucré traditionnellement. La fermentation dure de 5 à 10 jours. On peut aussi en faire avec des infusions de plantes… (Voir l’article : “Kéfir et kombucha, des boissons santé !”)

Alors, toujours soif ?  1,5L, ou plus… ? Peut-être, oui, si la chaleur dépasse les 36°C !

L’IOM (Organisation internationale pour la migration) conseille finalement de ne pas trop se poser de questions et de laisser la soif nous guider…

Attention : ce conseil ne s’applique pas aux personnes âgées ni aux bébés, chez qui le signal de la soif s’exprime mal. Ils doivent bénéficier d’une attention particulière !

Et vous, quelles sont vos eaux aromatisées préférées en été ?

Martine Calvet – Naturopathe

Envie d’encore plus de boissons fraîches ?