Envie de bébé : nos conseils naturo

Envie de bébé

C’est souvent au printemps que ça se passe : les doux rayons du soleil, la lumière vivifiante, les balades dans la nature… On se demande même si la vue des bourgeons qui enflent, des boutons de fleurs qui s’entrouvrent, des jeunes pousses tendres n’aurait pas un effet stimulant, voire suggestif ?! Mais il est vrai que d’autres seront plus sensibles au côté sensuel de l’été ou cocoon de l’hiver… Bref, le pouvoir de persuasion devient étonnamment efficace si seul Lui, ou Elle, est pris d’une envie de bébé ! Et, une fois les deux membres du couple synchrone, les plans se mettent en place pour une procréation rapide. Pourtant, selon les statistiques, la grossesse arrive environ 9 à 10 mois après le premier essai ! Et c’est très bien… Ce changement d’état mérite une installation en douceur. Voici quelques conseils pour offrir les meilleures conditions à la réussite de l’exploit*.

(*exploit = confection d’un bébé)

Envie de bébé : petit rappel utile à propos de la période de fécondation

La période classique possible se situe entre le 9ème et le 15 ou 16ème jour du cycle, en supposant que les cycles soient extrêmement réguliers : 28 jours. Sinon, essayez en fonction de votre cycle de repérer l’ovulation qui est toujours 14 jours avant les règles et mettez votre fenêtre de fécondabilité à 5 jours avant jusqu’à 2 jours après. Ceci, sans parler des aléas émotionnels et évènementiels qui ont une influence certaine !

Pour être un papa efficace et une maman réceptive :

Dès lors que l’envie de bébé pointera le bout de son nez, vous aurez envie d’une vie plus saine. En général, cela vient tout seul… Ainsi, alcool, drogues, tabac et divers polluants environnementaux vont être délaissés et éloignés. Cela fera le plus grand bonheur de votre foie, donc de votre système hormonal et de l’efficacité de vos organes génitaux. Et, naturellement, vous rechercherez un alimentation plus saine et plus riche en nutriments.

Mon alimentation “spéciale envie de bébé” :

Envie de bébé : miser sur la cuisine maison et les ingrédients de qualité

Dès lors que l’envie de bébé pointera le bout de santé, vous abandonnerez les habitudes de «junk-food», les préparations industrielles… Pour adopter :

  • Beaucoup de légumes : frais et naturels, crus et cuits… En effet, ils apportent des fibres, vitamines et minéraux. Les marchés de produits locaux et de saison sont tellement gais et colorés, captez la vie pour la donner !
  • Des protéines, sans excès, et surtout de bonne qualité (surveillez les origines). Pensez par ailleurs à varier les sources : animales (œufs, poissons, viande – plutôt volailles -), et/ou végétales (légumineuses, céréales…).
Sarrasin, Greenweez
Boisson riz amande, The Bridge

Mettez de la joie dans votre cuisine en découvrant le plaisir de concocter de bons petits plats sains ET gourmands !

Envie de bébé : comment préserver ma libido ?

En cas d’envie de bébé, préservez votre libido : en effet, l’une des premières causes de sa chute dans un couple provient du stress. Questionnez-vous donc sur l’apaisement du système nerveux et la communication avec votre partenaire. Un des facteurs clés pour prendre soin de votre libido est de retrouver une intimité. Réfléchissez également à vos modes de vie.

Maca poudre, Greenweez

Certaines plantes peuvent vous aider sur ce chemin : la maca, le ginseng, un bon bain avec de l’huile essentielle d’Ylang-ylang

L’envie de bébé chez la future maman

Envie de bébé : conseils naturo pour les futures mamans

Je prépare mon foie :

Préparez votre foie, c’est un organe très sollicité pendant la grossesse. De plus, s’il est «en forme», vous aurez sûrement moins de problèmes de nausées les premiers temps.

Ne ratez pas l’occasion de le drainer avant, car on ne fait pas de drainage enceinte ! En effet, un drainage remet dans la circulation des toxines, ce qui risquerait d’intoxiquer le bébé.

Le printemps est la meilleure saison ou bien l’automne. Consommez pour ce faire des plantes en tisane ou extraits frais, par exemple :

  • Romarin
  • Artichaut
  • Pissenlit
  • Aubier de tilleul
  • Fumeterre…

Vous les trouverez sous diverses formes en compléments alimentaires. Accompagnez par ailleurs ces plantes d’une alimentation plus crue et végétale.

Sinon, soutenez au moins votre foie avec du Chardon-marie ou du Desmodium pour qu’il soit plus tonique.

Pensez aussi à l’état de votre flore intestinale, elle épargne de beaucoup le travail du foie. Ainsi, vous pouvez éventuellement opter pour une cure de probiotiques (Voir l’article : “Probiotiques, les champignons de l’immunité !”).

Je me balade dans la nature

Faites des balades dans la nature, pour l’exercice doux, bien respirer et prendre le soleil. Vive les bains de mer et de rivière ! Toutes ces activités sont tonifiantes pour l’organisme et vous familiarisent avec la détente et la «remise à la Terre».

Je goûte au plaisir de tisanes bienfaisantes

N’hésitez pas par ailleurs à boire des tisanes :

Quid d’une complémentation en cas d’envie de bébé ?

Une complémentation en vitamine B9 est conseillée en cas d’envie de bébé, car elle est au cœur des processus de division cellulaire. Alors, pourquoi pas… A moins que vous soyez vigilante à consommer régulièrement :

Levure de bière en paillettes, Priméal

En effet, ces aliments sont particulièrement riches en vitamine B9.

Attention : en cas antécédents médicaux, même si vous souhaitez une grossesse naturelle, faites-vous accompagner par un professionnel de santé… Naturelle !

L’envie de bébé chez le futur Papa

Envie de bébé : conseils naturo pour les futurs papas

Un petit secret pour les hommes qui auraient envie de bébé : les spermatozoïdes apprécient particulièrement certains micronutriments…

Quels nutriments pour des spermatozoïdes en bonne santé ?

  • En premier lieu, la vitamine E protège leurs membranes de l’oxydation.
  • Le zinc, quant à lui, s’avère un très bon catalyseur des réactions métaboliques, il aide même à créer l’ADN.
  • Par ailleurs, le magnésium est important dans la production d’énergie et l’alimentation de ces cellules spécialisées.

Pour vous aider à la conception, tout en prenant plaisir à manger, commencez déjà par une alimentation riche, naturelle !

Quelques idées savoureuses pour faire le plein de nutriments :

Tablette de chocolat noir 70%, Koka
  • Le carré de chocolat noir (70%), plein de magnésium et de zinc, deviendra votre dessert favori !
  • Les fruits à coque (noix, amandes…) amélioreraient quant à eux la qualité du sperme.
  • Le sésame, les graines de courge et graines de tournesol, riches en ces nutriments, sont très faciles à glisser dans les pains ou sur vos salades… A associer avec du germe de blé.
  • Et, pour faire la fête, partagez donc un beau plateau de fruits de mer, c’est parfait pour vous et votre Belle (huîtres, crevettes, crabes, bigorneaux…) !

Remarque : la future maman doit profiter des fruits de mer avant sa grossesse, pendant, elle ne devra plus en consommer crus.

Quelques conseils pour les futurs parents

Je me préserve et je me / nous fais confiance :

  • Pensez que l’utilisation de pesticides vise la stérilisation des sols, la destruction de certaines plantes et insectes.
  • Les OGM, quant à eux, atteignent le cœur du Vivant…
  • Les antibiotiques et les perturbateurs endocriniens utilisés dans la filière alimentaire sont des facteurs favorisant la stérilité.
  • Enfin, les ondes des téléphones portables auraient également un impact sur la fertilité masculine, mais aussi sur le développement du fœtus… Veillez à les ranger ailleurs qu’au chaud de la poche de votre jean !

Préservez-vous ! Et, surtout, ayez confiance en votre Force intérieure.

Un coup de blues ? Je me fais accompagner :

Si ce challenge devenait trop difficile, n’hésitez pas à vous faire accompagner :

  • Un(e) naturopathe pourra vous aider à harmoniser votre métabolisme pour qu’enfin une nouvelle vie ait envie de s’installer. Ainsi, il / elle pourra vous aider à nettoyer votre organisme, à combler d’éventuelles carences, vous conseiller soit en phyto ou gemmothérapie (Voir l’article : “Gemmothérapie : le trésor des bourgeons”)…
  • La réflexologie plantaire est une pratique douce qui peut vous aider. En effet, en stimulant des zones réflexes spécifiques au niveau des pieds, on peut stimuler les organes d’élimination et accentuer l’évacuation des toxines. Il est aussi possible de réguler l’activité endocrinienne, d’équilibrer le système nerveux (Voir l’article : “La réflexologie plantaire, c’est quoi ?”)…
  • L’ostéopathie, l’acupuncture, l’homéopathie ou encore les Fleurs de Bach sont aussi des techniques holistiques auxquelles vous pouvez avoir recours, et qui s’adapteront à votre terrain et à votre problématique (Voir l’article : “Tout savoir sur les Fleurs de Bach”).

En cas d’envie de bébé, pensez aussi à ne pas trop attendre en mettant les priorités ailleurs : à partir de 35 – 36 ans, la fertilité peut baisser naturellement.

Je vous souhaite de beaux projets… Et surtout, de profiter de l’épanouissement que permet cette connaissance d’un nouveau pan de votre personnalité. Naturellement !

Martine Calvet – Naturopathe