Focus sur l’Acérola, source de vitamine C

Focus sur l'Acérola

Baisse d’énergie, fatigue, système immunitaire en berne… Quoi de mieux qu’une petite cure de vitamine C naturelle pour « booster » votre organisme et renforcer vos mécanismes de défenses ? Aussi appelée « cerise des Antilles » ou « cerise de la Barbade », l’Acérola est une petite baie rouge provenant d’Amérique du Sud et des Antilles, réputée pour sa teneur en vitamine C naturelle. Possédant de nombreuses vertus, l’Acérola s’avère ainsi une vraie alliée naturelle pour votre santé ! Découvrons ensemble les trésors de bienfaits dont elle recèle :

Origine et culture

A l’origine, l’Acérola est un arbuste fruitier tropical qui pousse en Amérique du Sud, plus précisément au Pérou, au Venezuela ou au Brésil. On le retrouve aussi couramment aux Antilles.

Cet arbuste produit un fruit, la « cerise des Barbades » ou « cerise des Antilles », de son vrai nom scientifique Malpighia glabra ou Puncifolia. Son fruit rouge et rond est semblable à la cerise. Ses feuilles, elles, sont ovales à bouts pointus, et ses fleurs de couleur rouge vif.

Composition de l’Acérola 

Le fruit de l’Acérola, de couleur rouge vif avec une chair orangée et juteuse, possède de nombreuses vertus nutritionnelles.

Sa plus grande richesse est sa teneur en vitamine C naturelle remarquable. En effet, l’Acérola possède en moyenne 1800 mg/100g de vitamine C, soit environ 30 à 40 fois plus que l’orange, le kiwi ou le citron. Cette teneur en acide L-ascorbique (vitamine C) fait de ce fruit un superfruit  100% naturel, tout comme le Camu-Camu par exemple.

Or, notre organisme assimile bien mieux la vitamine C naturelle de l’Acérola que la vitamine C synthétique, la présence d’antioxydants augmentant encore cette assimilation.

Acérola

Pour information, l’apport nutritionnel conseillé en vitamine C pour est un adulte est de 110 milligrammes par jour.  Cet apport minimal est souvent majoré en cas de grossesse, de pathologies, de tabagisme ou d’une pratique sportive intense par exemple.

La « cerise des Antilles » contient également :

  • De la vitamine A (rétinol).
  • Des vitamines du groupe B comme la vitamine B1 (thiamine), la vitamine B5 (l’acide pantothénique), la vitamine B2 (riboflavine).
  • Des minéraux tels que le calcium, le fer, le potassium ou le magnésium.

Bienfaits et vertus de l’Acérola

Antioxydante, stimulante, anti-inflammatoire … Les bienfaits de l’Acérola sont nombreux. Ses propriétés thérapeutiques et préventives sont très appréciées. Nous abordons en détails ces propriétés :

Premièrement, la « cerise des Antilles » est une baie contenant une quantité non négligeable de flavonoïdes et anthocyanines. Cette baie est donc un excellent antioxydant permettant de lutter contre les radicaux libres responsables notamment du vieillissement cellulaire.

Cette teneur en polyphénols possède également des effets anti-inflammatoires très intéressants pour lutter contre certaines pathologies.

L’Acérola s’avère aussi être un superfruit tonifiant et stimulant. Ainsi, sa haute teneur en vitamine C est efficace pour combattre certains états de fatigue générale, de baisse d’énergie ou de stress.

La vitamine C permet aussi, grâce à son action anti-infectieuse, de stimuler le système immunitaire et de prévenir les petits tracas de l’hiver.

Par ailleurs, cette vitamine permet la synthèse de collagène (peau, tendons, tissus conjonctifs, cartilage …) et l’absorption du fer.

Utilisations 

Acérola

Comment puis-je utiliser l’Acérola ? A quelle dose le prendre ? En poudre ou en gélule ? Voici nos réponses pour optimiser votre cure ou utilisation d’Acérola :

Sous sa forme naturelle :

Le fruit de l’Acérola est une petite cerise au goût acidulé et à la chair juteuse. Il peut se consommer cru ou en jus frais.

Vous pouvez aussi ajouter l’Acérola à vos plats salés comme sucrés. Ainsi, elle s’accorde très bien avec vos pâtisseries ou vos confitures, mais aussi aux plats mijotés en sauce. L’acérola trouve également sa place dans les salades de fruits, les smoothies ou jus de fruits frais.

En compléments alimentaires :

L’Acérola peut aussi être consommée en complément alimentaireen plus d’une alimentation saine et équilibrée – sous forme de poudre, de gélules, ou de comprimés.

Acérola bio Greenweez

Lorsqu’il s’agit de la consommer sous cette forme, il est alors important de bien choisir votre complément alimentaire. En effet, beaucoup de produits sont proposés sur le marché, mais tous n’ont pas la même qualité.

Acérola Phytoceutic

Premièrement, il est important de bien s’assurer de l’origine en vitamine C, qui doit être naturelle et non de synthèse. Généralement, la teneur maximale de vitamine C naturelle pouvant être extraite varie entre 18 et 20%. Un comprimé dosé à 500 mg contiendra au mieux 100mg de vitamine C naturelle. Si cette valeur est au-dessus, c’est qu’il y a eu un ajout de vitamine C de synthèse.

Par ailleurs, préférez un complément alimentaire bio exempt de pesticides ou autres produits chimiques.

Enfin, vérifiez la composition des gélules ou comprimés. En effet, de nombreux compléments alimentaires possèdent des ajouts de sucres, d’édulcorants, d’agents agglomérants ou d’arômes non essentiels.

Posologie

Concernant la posologie des compléments alimentaires d’Acérola, il est important de respecter les doses inscrites sur les emballages. Un surdosage de vitamine C pourrait en effet induire des diarrhées, des nausées, des ballonnements ou autres désagréments.

Très souvent, les comprimés sous forme de gélules ou de comprimés à sucer sont à répartir entre 1 et 3 prises par jour en fonction de leur composition.

Les comprimés sous forme de poudre sont quant à eux la plupart du temps à diluer dans de l’eau, un jus ou un smoothie par exemple. Il est recommandé de consommer une demi à une pleine cuillère à café par jour.

Coup de fatigue, baisse de moral, stress, anémie… Une petite cure de vitamine C naturelle ne pourra que vous faire le plus grand bien !

LE BERRIGAUD Laureline, Diététicienne de l’Assiette Pensante

Laisser un commentaire