Gemmothérapie : le trésor des bourgeons

La phytothérapie (médecine par les plantes), est la pratique thérapeutique la plus ancienne que l’Homme utilise.
La gemmothérapie, aussi appelée « médecine des bourgeons » est une branche de la phytothérapie.

Le terme gemmothérapie vient du latin « gemmae » qui signifie bourgeons et pierre précieuse, c’est pour ça qu’on confond souvent gemmothérapie et lithothérapie.

La différence c’est qu’en phytothérapie nous utilisons une partie de plante adulte (fleur, écorce, racine…), alors qu’en gemmothérapie on utilise la partie embryonnaire de la plante : le bourgeon ou radicelle, jeunes pousses.

La gemmothérapie est née dans les années 1950, par le Docteur Pol Henry, homéopathe.

La gemmotherapie, une forme sur-active de phytothérapie ?

Les études comparatives sur des produits tels que le tilleul ou le figuier ont montré que l’utilisation en gemmothérapie est bien plus puissante que celle en phytothérapie. De plus elles ont démontré une utilisation clinique différente de la plante adulte et de la plante sous forme embryonnaire.

La gemmothérapie cherche à considérer l’Homme dans sa globalité.

Selon ses principes, une maladie se développe sur un terrain fragilisé par le ralentissement des émonctoires (organes d’élimination).
Si ces organes ont du mal à faire leur travail, des substances toxiques qui devraient être normalement éliminées s’accumulent dans le corps, fragilisent l’organisme et permettent le développement de maladies.
C’est exactement les mêmes principes que la naturopathie.

Les organes émonctoires sont les suivants : reins, foie/vésicule biliaire, poumons, peau et côlon. Chacun est en charge d’un type de déchet particulier, ils fonctionnent tous en symbiose, une faiblesse de l’un entraîne une surcharge de travail pour les autres.

Les différents bourgeons utilisés auront donc pour mission, grâce à leur principes actifs, d’aider ces émonctoires et retrouver l’équilibre.

Quels sont les principes actifs contenus dans ces bourgeons ?

Beaucoup d’hormones de croissance, puisque les bourgeons sont les fleurs, des tiges ou des branches en devenir. Mais aussi des vitamines, des huiles essentielles, des acides aminés, etc…

Bourgeons utilisés en gemmothérapie

Comment est préparé un macérât concentré de gemmothérapie ?

Après récolte des bourgeons, ceux-ci sont laissés en macération entre 20 et 30 jours dans un mélange de solvant contenant :

1/3 d’eau

Cette eau va permettre de récupérer :

  • Les actifs hydrosolubles
  • Les flavonoïdes : molécules naturellement présentes dans les plantes et végétaux, responsables entre autre de leurs couleurs, ils sont, niveau santé, principalement antioxydants
  • Les vitamines et acides
  • Les sels minéraux
  • Les tanins (substances végétales, il y en a plusieurs types, ils sont utilisées en pharmacopée pour leur effets antioxydants en particulier).
Remarque : Qu’est ce qu’un antioxydant ?

Je vous donne une version simplifiée mais il est important de comprendre de quoi nous parlons. Un antioxydant est une molécule, qui empêche l’oxydation.

Notre corps est composé de cellules renfermant des molécules, elles même composées d’atomes qui, pour être stables doivent contenir 2 électrons.
Pour fonctionner, le corps a besoin d’oxygène, mais les cellules en fonctionnant produisent des déchets dont beaucoup réagissent justement au contact de l’oxygène. Cela va entraîner la libération de déchets, ne contenant qu’un seul électron : les radicaux libres.
Comme la nature tend toujours vers la stabilité, ces radicaux libres vont aller s’attaquer aux molécules « saines » du corps pour leur arracher un électron et se stabiliser.
La molécule saine devient alors à son tour instable et va aller s’attaquer aux autres, etc, etc… Et la réaction en cascade peut provoquer du stress oxydatif.
L’oxydation accélère donc le vieillissement du corps.

1/3 d’alcool

Permet d’extraire :

  • Les alcaloïdes : leurs effets sont très variés en fonction du type d’alcaloïde. Ils peuvent jouer le système nerveux, sédatifs, inducteur de sommeil, hypertenseurs, hypotenseurs…
  • Les acides
  • Les hétérosides : ils sont presque tous laxatifs et purgatifs.
  • Les vitamines.

1/3 de glycérine végétale

Permet d’extraire :

  • Les phénols : encore une fois beaucoup de phénols différents. Fortement antioxydants et permettent l’activation de l’épuration hépatique et rénale.
  • Les huiles essentielles : propriétés très variés en fonction de l’huile.
  • Stabilise certaines molécules.

Une fois la macération terminée, la solution est filtrée, testée et mise en flacon sans dilution.

Glycérine végétale bio

Les posologies en Gemmothérapie

Un traitement/cure ne dépasse pas 3 mois.
Il est préférable de faire une pause d’une semaine toutes les trois semaines.
Vous pouvez soit le diluer dans l’eau, soit le prendre pur sous la langue.
Chez l’adulte, la posologie est de 5 à 15 gouttes par jour en 1 ou 3 prises.
Chez l’enfant jusqu’à 15 ans, on se base sur 1 goutte pour 10 kilos.

Vous pouvez soit commencer par 15 gouttes et diminuer progressivement pour trouver la dose qu’il vous faut pour vous faire l’effet désiré sans en prendre trop. Soit commencer par 5 et augmenter progressivement pour trouver l’effet escompté.

On évitera de l’utiliser chez la femmes enceinte.
Pas d’utilisation chez les personnes en sevrage alcoolique ou les personnes épileptiques. On évitera également de prendre plusieurs traitements en même temps.

Quelques exemples de produits de gemmothérapie

Figuier :

Il est efficace pour traiter les problème d’anxiété et de stress.
Le soir au coucher, il vous aidera à retrouver un peu de calme et sérénité.

Tilleul :

Il est très bon pour le sommeil et l’anxiété.
Ce n’est pas un somnifère, mais un inducteur de sommeil n’entrainant pas accoutumance, et n’altérant pas les capacités oniriques. Il induit un sommeil plus long et de meilleur qualité.

Cassis :

Idéal pour les articulations douloureuses, arthrite, arthrose, et rhumatismes.

Macérat de bourgeons de Cassis

Laisser un commentaire