Halloween ? Non, Halloweez !

Halloween zéro déchet

Si tu aimes te faire peur, si tu aimes te déguiser, si tu aimes les friandises MAIS que tu ne veux pas faire d’entorse à tes valeurs bio et écologiques, tu es au bon endroit ! Découvre nos astuces pour passer un Halloween au top tout en restant bio !

Mon déguisement d’Halloween

Si tu n’es pas branché(e) couture mais que tu veux un costume “sur mesure”, as-tu pensé à faire le tour des friperies autour de chez toi ? Tu y trouveras sans doute de quoi faire ton bonheur. En seconde main, pas cher, pour des costumes criants d’authenticité !

Mon maquillage naturel pour Halloween

Halloween : maquillage naturel charbon actif

Pour le maquillage noir : faire fondre une bonne cuillère à soupe de beurre de karité, puis ajouter deux cuillères à café de charbon actif. Bien mélanger et placer au réfrigérateur jusqu’à ce que le mélange fige.

Halloween : maquillage naturel argile blanche

Pour le maquillage blanc : faire fondre une bonne cuillère à soupe de beurre de karité, puis ajouter deux cuillères à soupe d’argile blanche ou de fécule de pomme de terre. Bien mélanger et placer au réfrigérateur jusqu’à ce que le mélange fige.

Halloween : colorant alimentaire rouge

Pour le maquillage rouge : faire fondre une bonne cuillère à soupe de beurre de karité, puis ajouter du colorant alimentaire rouge jusqu’à obtenir la couleur souhaitée. Bien mélanger et placer au réfrigérateur jusqu’à ce que le mélange fige.

Halloween : maquillage naturel marc de café

Si tu souhaites donner un effet croute à tes fausses blessures, ou renforcer l’effet réaliste du faux sang, pense au marc de café, très efficace !

Halloween : paillettes cuivre biodégradables, Si Si la Paillette

Tu es plutôt maquillage à paillette ? On a pensé à toi avec des paillettes biodégradables, OUI OUI OUI ! De quoi briller de mille feu, sans culpabiliser… Par ici, Si si la paillette !

Qu’est-ce qu’on mange ?

Confiseries faites maison Halloween

Halloween, c’est l’occasion rêvée de se gaver de friandises et cochonneries en tous genres, non ? Mais si tu souhaites allier gourmandise et alimentation saine, voici quelques alternatives :

Des fruits au chocolat (noir de préférence) :

Chocolat noir 85%, Greenweez

En pleine saison des pommes et poires en plus ! Découpe simplement tes fruits en quartiers et trempe-les à moitié dans le chocolat avant de laisser sécher. Simple, gourmand, et efficace !

Astuce : tu peux aussi faire ça avec des fruits secs, amandes ou cacahuètes. Ou encore remplacer le chocolat par du caramel. Oui, c’est cochon, mais tellement merveilleux !

Des chouchous maison !

Amandes décortiquées, Greenweez

Mais oui ! Pour cela, il te faudra simplement un verre de fruits secs (amandes, cacahuètes…), un verre d’eau, et 3/4 d’un verre de sucre (oui c’est beaucoup, mais on peut être gourmand(e) de temps en temps !).

Tu as tous ingrédients en mains ? Torréfie légèrement tes fruits secs dans une poêle chaude, ajoute l’eau et le sucre, puis laisse mijoter. Lorsque l’eau commence à s’évaporer, remue jusqu’à évaporation complète… Et laisse refroidir. DE-LI-CIEUX !

TOC TOC TOC ! Un bonbon ou un sort ?

Bonbons anneaux pêche bio, Gabriel Perronneau

Aujourd’hui, les enfants adorent aller de maison en maison pour récolter des bonbons et friandises. Mais l’origine de cette tradition est beaucoup moins festive. En effet, à la base, les enfants pauvres d’Irlande et Ecosse, pays où sont nées les traditions d’Halloween, allaient de maison en maison, chantant et récitant des prières contre des gâteaux.

Les temps ont changé, on va vous éviter de finir maudit sur 5 générations par des enfants déçus de ne pas récolter leur dû “parce que les bonbons c’est pas bio !” Evidemment, on a pensé à tout et on a prévu une gamme de bonbons bio ! Vous croyez quoi ? En avant les colas ! C’est parti les anneaux !

Ma déco d’Halloween zéro déchet !

Décoration zéro déchet Halloween

Ma citrouille effrayante

La traditionnelle citrouille peut être un très gros gâchis si l’on ne fait pas attention. Pourtant, tout peut se récupérer ou presque ! Ainsi, récupère la pulpe pour en faire un bon velouté, avec juste ce qu’il faut de crème fraiche et de muscade.

Quant aux pépins, lave-les puis sèche-les au four. Tu pourras ensuite les consommer comme encas, à l’apéritif ou sur tes salades ! C’est très bon, et en plus la rumeur dit que cela aurait des vertus contre les troubles de la vessie hyperactive et les soucis de prostate…

Mon centre de table en feuilles mortes

Pour ta table, pense aux feuilles mortes ! Ce n’est pas ce qui manque autour d’Halloween. De toutes les formes et couleurs, elles feront un magnifique centre de table, une décoration naturelle dans un vase ou, pour finir, des guirlandes aux couleurs de l’automne. Qu’attends-tu pour partir te balader à la recherche de ta future déco ?

Mes boîtes à œufs en carton

Les boîtes à œufs en carton sont une mine d’or pour vos décorations d’Halloween ! Deux exemples :

Halloween : peinture blanc noir brun orange, Okonorm
  • Tout d’abord, tu peux découper 3 bosses de ta boite, puis les peindre en noir. Ensuite, peins deux yeux sur la bosse du milieu, et voilà une chauve-souris !
  • Tu peux aussi découper une bosse du haut de la boite, et une autre du bas. Colle-les ensemble et peins le tout en orange pour en faire une citrouille !

Ma bouteille lanterne :

Récupère une bouteille en verre, sur laquelle tu vas pouvoir peindre les motifs de ton choix. Ma préférence : des yeux rouges effrayants et un grand sourire plein de dents pointues. Mets ensuite une guirlande lumineuse dans la bouteille, et le tour est joué !

Je choisis LE bon film d’Halloween

Films écologie

Une vraie soirée d’Halloween ne peut s’envisager sans un bon film d’horreur. Voici donc un top 3 de documentaires sur l’écologie qui font vraiment PEUR :

  • Food inc : un documentaire édifiant sur l’industrie agroalimentaire, ses dérives et dangers. De quoi faire réfléchir sur le contenu de nos assiettes.
  • Avant le déluge : Léonardo Dicaprio en voix off, pour un tour du monde de la planète et des effets de la pollution sur l’environnement.
  • A plastic ocean : nos modes de consommation et l’utilisation de plastique à outrance ont des conséquences désastreuses sur la biodiversité marine. A plastic ocean dresse un bilan effroyable de l’état de santé de nos océans.

Mais quand même, pour vous aider à dormir après tout cela, on peut aussi vous conseiller :

  • Demain : un documentaire qui met en avant les acteurs du changement, les nouveaux modes de production et tout ce qui fait qu’encore aujourd’hui, nous pouvons garder espoir.
  • 2040 : Sur le même principe que Demain, mais en version mondiale ! On y croit !
  • Home : Yann Artus Bertrand sait toujours nous faire rêver et découvrir ou redécouvrir notre planète et sa beauté.

Une bonne légende urbaine pour finir la soirée d’Halloween

Histoire Halloween

Et que serait une soirée d’Halloween réussie sans une histoire qui fait peur ? Aussi, je vais vous compter l’histoire de la célèbre Dame Bio.

“Il était une fois, une jeune femme qui cultivait ses champs. Sans pesticides, sans produits chimiques. Tout le monde dans le village l’appelait la Dame Bio. Jour après jour, elle s’occupait de ses récoltes, cultivant sa terre avec amour, et sa terre le lui rendait bien ! A des kilomètres à la ronde, personne n’avait jamais vu d’aussi beaux produits. Les gens de tout le comté s’arrachaient les récoltes de la Dame Bio. Modeste, la Dame Bio refusait d’étendre ses cultures et mettait un point d’honneur à ne pas épuiser sa terre, en quête d’un rendement plus grand. “J’aime ma terre et je me contente de ce qu’elle accepte de me donner”, répondait-elle à ses clients qui la suppliaient pour avoir toujours plus de choix, toujours plus de quantité.

Mais, et cela est bien connu, le succès attise la jalousie. Les autres agriculteurs voyaient d’un mauvais œil la Dame Bio “et ses manières” comme ils disaient. Une année, alors que les récoltes furent ravagées par la maladie et que la disette faisait rage, la faim au ventre, la colère au cœur, ils vinrent trouver la Dame Bio en sa demeure, elle dont les récoltes, même cette année là, se portaient évidemment à merveille. Ils la supplièrent, la menacèrent afin qu’elle révèle les secrets de son succès. Mais impuissante, elle ne pouvait que répéter :

Aimez votre terre, respectez là, respectez son rythme, elle vous le rendra !
Je n’ai pas d’autre secret !

Fous de rage, croyant que la Dame Bio se moquait d’eux et cherchait simplement à éliminer sa concurrence, ils s’emparèrent d’elle, la jetèrent dans le puit au bord de ses champs, qu’ils bouchèrent d’une planche pour sceller son destin, laissant la Dame Bio mourir de faim et de froid, ses hurlements étouffés dans la noirceur de son tombeau.

Fiers d’eux, les paysans se partagèrent les terres de leur victime, qu’ils cultivèrent sans écouter ses bons conseils. Les récoltes furent médiocres et la terre s’épuisa rapidement.
La légende raconte que les nuits de pleine lune, lorsque le vent souffle, on peut encore apercevoir la Dame Bio marcher sur ses terres, pleurant leur sort et jurant vengeance contre ses bourreaux.”

Joyeux Halloweez !

Marc-Aurèle R.