Jardiner en hiver, mission (im)possible ?

Jardiner en hiver

Beaucoup de jardiniers, qu’ils soient amateurs ou avertis, rechignent à l’idée de jardiner en hiver. Jours qui diminuent, pluie, froid, manque de temps, les raisons sont à première vue nombreuses et voilà votre jardin abandonné pour les six prochains mois ! Et pourtant il a tellement à vous offrir, même si vous, vous entrez en hibernation !

Cultures & hiver

Une plante pousse avant tout en fonction de la chaleur qu’elle reçoit, plus encore que la lumière qui lui parvient. Alors, même si les journées courtes ralentissent la croissance des végétaux, certains se contenteront d’un sol protégé des conditions fraiches et vous apporteront de savoureux légumes toute la saison (ou presque) ! Alors, que planter, quand, comment ? Chaussez vos bottes et enfilez un pull !

Comment jardiner en hiver ?

Vous l’avez compris, une graine a besoin de chaleur pour pouvoir s’exprimer. Exit les sols nus, balayé par les vents gelés, soumis au gel et aux températures négatives !

Pour conserver un sol chaud et confortable pour vos plantes, couvrez-le (comme vous le soir sous votre plaid douillet) !

Le paillis

Jardiner en hiver : paillis

Le paillis s’avère la solution la plus simple et la plus économique pour qui souhaite jardiner en hiver ! Dispersez, un jour de beau temps, sur le sol de votre potager (ou au pied de vos arbres frileux) une épaisse couche de paille (les plus chanceux en trouveront directement chez leurs voisins agriculteurs qui donnent souvent leur surplus à bas prix, sinon rendez-vous dans la jardinerie la plus proche), de copeaux de bois ou de feuilles mortes. Faites-y un petit trou et disposez-y vos plants ou graines.

Cette solution fonctionne très bien pour les zones au climat assez doux, mais où la température chute durant la nuit. S’il neige, pas de panique ! La neige est un très bon isolant et protegera d’autant plus vos plantes abrités par la paille.

La mini serre

Il vous reste des ballots de paille ou un carré potager libre ? Cela sera parfait pour jardiner en hiver !

En posant des vieilles vitres dessus (la déchèterie de votre ville ou les vitriers pourront surement vous en mettre de côté, sinon demandez à vos voisins et amis s’ils n’en ont pas quelques-unes abandonnées dans leurs garages), vous obtiendrez un châssis maison qui stocke la chaleur de la journée ! Pour la paille, formez un rectangle avec vos ballots et posez simplement vos vitres sur le dessus pour former une serre résistante aux froids mordants.

La culture intérieure

Vous souhaitez jardiner en hiver et vous n’avez pas de jardin ? Ou, tout simplement, vous voulez vous assurer des récoltes quelle que soit la météo ? Privilégiez alors les bacs de culture, voire même les potagers d’intérieur si vous n’avez que très peu d’espace.

Potager d'intérieur 3 pots, Radis & Capucine

Une fois placés près d’une fenêtre bien orientée, vos légumes bénéficieront de la chaleur de votre logement ainsi de la lumière naturelle du jour.

Quels légumes pour jardiner en hiver ?

Amateurs de tomates, passez votre chemin ! En effet, certains légumes ne sont ni adaptés aux journées courtes ni aux températures hivernales. Pour jardiner en hiver tout en vous assurant une récolte abondante (et savoureuse !), choisissez des légumes-feuilles robustes ou des légumes-racines, qui resteront au chaud tout l’hiver dans les couches inférieures du sol.

Les légumes feuilles

La Chicorée

Chicorée

Vous pouvez faire vos semis en intérieur dans des pots de terreaux ou directement en place, en les espaçant de 30 cm les unes des autres. Fertilisez votre sol avant la plantation avec un peu de compost ou de l’engrais. Arrosez modérément, 1 fois tous les 15 jours environ.

Récoltez au fur et à mesure, selon votre besoin, sans les laisser devenir trop grosses. La chicorée devient en effet plus amère en vieillissant et se consomme plutôt jeune.

Pour les variétés, choisissez la chicorée Pain de Sucre, rustique et bien adaptée à la culture sous mini-serre, ou la Rouge de Vérone, variété sauvage, résistante au froid et aux maladies.

La Mâche

Jardiner en hiver : mâche

Plantez à même le sol, tous les 15 jours pour échelonner les récoltes et en avoir toute la saison. Arrosez la mâche modérément mais prenez soin de ne pas arroser les feuilles pour éviter les maladies. Cueillir au fur et à mesure selon vos besoins.

Toutes les variétés de mâche résistent à des températures jusque -20°, en plus de faire du bien à votre sol, aucune raison de s’en priver !

L’Épinard

Jardiner en hiver : épinards

Semez l’épinard directement et arrosez-le régulièrement, une fois toutes les semaines environ, pour avoir de belles feuilles charnues et gouteuses.

Vous pouvez cueillir le pied en entier ou simplement prélever quelques feuilles pour conserver le plan et en profiter plus longtemps.

Choisissez une espèce productive en hiver comme l’épinard Géant d’Hiver qui vous fera de grandes feuilles et résistera jusque -5°.

La Laitue

Jardiner en hiver : laitue

Certains maraîchers vendent des plants aux marchés alimentaires, n’hésitez pas à leur demander de vous en mettre de côté ! Vous pouvez aussi commander des graines sur Greenweez que vous sèmerez directement, elles seront ainsi plus résistantes aux conditions difficiles.

Comme pour la mâche, arrosez modérément la laitue et échelonnez les semis tous les 15 jours pour avoir des récoltes régulières.

Pour les variétés, vous pouvez choisir des salades d’automne :

  • Salad Bowl, une salade à couper blonde ou rouge, résistante à un froid modéré
  • Blonde maraichère, aux feuilles épaisses et croquantes

Il existe également des salades d’hiver :

  • Merveille des 4 saisons, salade rouge brune, résistante au froid et à la sécheresse
  • Merveille d’hiver, une espèce bien résistante au froid

Les légumes racine

L’Ail

Jardiner en hiver : ail

Parfait pour un jardin d’hiver, l’ail est un légume peu exigeant, mais qui redoute l’humidité. Pour lui assurer une bonne croissance, plantez-les sur des buttes, en les espaçant de 10cm les uns des autres. Pour former votre butte, ramenez la terre en ligne en un monticule d’une vingtaine de centimètres de hauteur et plantez la gousse, partie plate vers le bas, en laissant dépasser le haut pointu. Arrosez modérément (une fois tout les 15 jours maximum).

Vous pouvez prendre des têtes d’ail blanc ou violet (variétés d’hiver) que vous trouverez directement en magasin ou supermarché bio. Attention cependant à prendre des variétés reproductibles :

  • Pour l’ail blanc : Corail, Jolimon, Messidrome, Thermidrome ou encore Sabagold
  • Pour l’ail violet : Germidour, Paratour, Valdour

Les Échalotes

Echalotes

Procédez comme ci-dessus car l’échalote à des besoins similaires. Évitez simplement de les planter à proximité de leur cousin l’ail. Comme pour l’ail, vous pouvez planter des bulbes que vous trouverez en supermarché ou sur votre marché local :

  • Échalotes grises : Griselle, Grisor
  • Échalotes roses : Jermor, Longor, Melkior.

Le Navet

Jardiner en hiver : navets violets

Le navet est un légume assez simple, également parfait pour un jardin d’hiver. Il se contentera d’un sol pauvre ou peu entretenu. Semez vos graines espacées de 15cm, arrosez modérément à peu s’il pleut.

Récoltez lorsqu’ils font 10cm de diamètre (ils dépassent alors un peu de la terre) et ne les laissez pas plantés trop longtemps pour éviter qu’ils durcissent.

Ici aussi, vous pouvez privilégiez une variété d’automne :

  • Blanc Globe au collet violet et à la chair blanche et ferme
  • De Peronne, blanc, de très bonne qualité.

Egalement, vous ferez de belles réussite avec les graines toute saison :

  • Demi Long de Croissy, racine blanche et sucrée
  • De Nancy à Collet rouge, rustique à chair fine et ferme
  • Jaune Boule d’or, à la chair jaune très parfumée.

Les Carottes

Carottes

Pour garantir la pousse de vos carottes, maintenez un sol humide jusqu’à ce qu’elles germent. Vous pouvez pour cela pailler la surface de plantation ou disposer des cagettes retournées pour conserver l’humidité. Puis, une fois les pousses sorties du sol, arrosez une fois par semaine ou moins si le temps est humide.

Récoltez au fur et à mesure de vos besoins en tirant simplement sur les fanes pour les déterrer.

Choisissez alors des carottes rustiques qui pourront passer tout l’hiver en terre :

  • Nantaise, rustique de toute saison
  • De Colmar, assez résistante au froid
  • De Carentant, rustique et résistante
  • Mais aussi, De Chantenay
  • Ou encore, Blanche de Kuttingen, rustique à la croissance rapide

L’Oignon 

Oignons rouges

Plantez vos oignons tous les 15 cm et arrosez lorsque le sol est sec. Arrêter l’arrosage une quinzaine de jours avant la récolte pour vous assurer une bonne conservation puis gardez-les au frais dans votre garage ou dans votre cave.

Prenez des oignons de conservation pour une récole optimale, comme :

  • Le Tonda Musona Bianca
  • Ou encore l’oignon Stuttgarter

Le Poireau

Jardiner en hiver : poireaux

Idéal pour jardiner en hiver, le poireau est un légume bien résistant qui supporte le froid jusqu’à -10°. Plantez-les tous les 15cm et ramenez de la terre au pied (buttez) au fur et à mesure de la croissance pour faire grossir le pied et le maintenir blanc.

Ici, prenez :

  • Le Géant d’Hiver, espèce la mieux adaptée au froid et aux journées courtes
  • Le Carentan, résistant également et qui pourra être planté jusqu’en février.

Alors, prêt(e) à jardiner en hiver ?

Contrairement aux idées reçues, potager et froid ne sont pas indissociables. Dès lors que votre potager et vous-même enfilez vos vêtements d’hiver, vous pourrez exploiter votre jardin en toute saison : boutures, arbres fruitiers, baies… De nombreuses autres activités sont en effet possibles avant de retrouver le printemps !

Alors, jardinières, jardiniers, libérez le potentiel de votre potager !

Pauline Pillon