Je renforce mes défenses immunitaires grâce aux huiles essentielles !

L’hiver approche, et ce n’est pas votre saison préférée ? Vous tombez régulièrement malade, vous êtes fatigués et manquez d’énergie ? Il est donc temps de renforcer et de préparer votre système immunitaire pour affronter cette période difficile.

Comme dit le dicton « mieux vaut prévenir que guérir » ! C’est exactement ce que nous allons faire ici. Nous allons vous proposer une sélection des meilleures huiles pour « booster » votre système immunitaire. Nous vous donnerons des solutions et techniques pour les utiliser au quotidien et ainsi éviter toutes sortes de désagréments hivernaux.

Mes huiles essentielles spéciales immunité !

Voici sans aucun doute le top 6 des huiles idéales pour stimuler vos défenses immunitaires.

N°1, la fameuse huile essentielle de Tea-Tree

Son action antibactérienne, antifongique et antivirale fait d’elle une alliée indispensable. De plus, elle s’utilise très facilement par voie orale, en massage mais aussi en inhalation et diffusion. Son odeur boisée apaise et dégage les bronches. Elle doit être votre premier réflexe en cas de début de maux de gorge.

N°2, l’huile essentielle de Ravinstara

Affections ORL (rhume, sinusite, rhinopharyngite …), toux grasse ou grosse fatigue. Cette huile antibactérienne, immunostimulante et antivirale possède d’excellentes propriétés expectorantes.

Elle s’utilise aussi facilement autant en massage, que par voie orale ou en diffusion.

N°3, l’huile essentielle de Niaouli

L’huile de Niaouli est un vrai soutien dans les épisodes hivernaux. Expectorante et antiseptique, antitussive, elle est efficace en cas d’affections ORL autant virales que respiratoires (rhumes, sinusite, grippes, angines, otites, bronchites …)

N°4, l’huile essentielle d’Eucalyptus

Rafraîchissante, décongestionnante, mucolytique et antiseptique. Cette huile essentielle en inhalation ou diffusion atmosphérique saura vous aider à retrouver vos sensations de bouffées d’air pur en cas de rhume, sinusite, maux de tête et autres désagréments de l’hiver.

N°5, l’huile essentielle de Citron

Huile essentielle tonifiante, rafraichissante, dynamisante, dépurative et antiseptique et antivirale.

En diffusion, elle purifie votre petit nid en laissant une odeur fraîche.

Attention, cette huile est photo sensibilisante. Évitez de vous exposer au soleil après une application cutanée.

N°6, l’huile essentielle de Thym à Thujanol

Sa richesse en phénols fait de cette huile essentielle un puissant anti infectieux à large spectre : antiviral, antifongique, antibactérien. Elle est aussi tonique et dépurative. L’huile essentielle de Thym à Thujanol ne laissera aucune chance aux bactéries et virus de l’hiver mais elle soignera également vos affection buccales et urinaires souvent mis à rudes épreuves en cette période.

Comment utiliser mes « huiles essentielles immunité »

En massage

Les cures préventives de 3 semaines à appliquer en moyenne 3 fois par jour sur votre thorax sont idéales pour dégager vos voies respiratoires. Elles peuvent être utilisées seule ou en synergie et diluées à une huile végétale neutre.

Dans un flacon vide et propre, mélangez :

  • 5 gouttes d’huile essentielle de Ravinstara
  • 5 gouttes d’huile essentielle de Tea Tree.
  • Ajoutez à ce mélange 2 ml d’huile végétale neutre de macadamia, amande douce ou noisette.

Vous pouvez ajouter à ce mélange 5 gouttes d’huile essentielle de thym à thujanol si besoin et si l’odeur vous convient.  
Massez de façon circulaire ce mélange sur votre thorax et votre colonne vertébrale.

En diffusion

La diffusion des huiles essentielles a une double efficacité. Elle assainit votre air et vous permet de respirer plus facilement. Il existe de nombreux diffuseurs : par ventilation, par brumisation, par la chaleur …

Mélangez à part égale (environ 5 gouttes de chaque) dans votre diffuseur de l’huile essentielle de Citron et Ravinstara. Cette synergie rafraichissante renforce votre immunité tout en vous donnant un petit coup de fouet.

Evitez de diffuser l’huile essentielle de thym qui peut être irritante.

En inhalation humide

L’inhalation est une méthode efficace et incontournable pour traiter les troubles respiratoires.

Il vous suffit de déposer quelques gouttes (entre 2 et 3 gouttes) d’huile essentielle dans un bol d’eau très chaude et vous placer au-dessus et de respirer bien fort. Pensez à bien nettoyer vos narines avant l’inhalation et évitez de réaliser votre inhalation en présence d’enfants de moins de 6 ans.

Dans ce cas, l’huile essentielle de niaouli s’utilise très bien seule mais aussi en synergie avec L’Eucalyptus et l’huile de Ravinstara

En inhalation sèche

Déposez quelques gouttes d’huile essentielle pure ou d’un mélange sur un mouchoir ou un coton. Déposez ce mouchoir aux quatre coins de la pièce, ou derrière un ventilateur et laissez diffuser.
Si vous souhaitez, il est aussi possible de déposer votre boule de coton inhibé dans votre oreiller.
C’est une méthode simple, rapide et qui ne nécessite aucun équipement particulier.

Par voie orale

Dans un flacon propre, mélangez :

  • 5 ml d’huile essentielle de Ravinstara,
  • 5 ml d’huile essentielle de Citron et
  • 5 ml d’huile essentielle de Niaouli.

Versez sur un sucre, une cuillère de miel ou un comprimé neutre une goutte de cette synergie et répétez l’opération chaque matin.

Vous avez un peu de difficulté à utiliser les huiles essentielles directement par voie orale ?
Il existe des petites gommes à mâcher riche en huile essentielle.

Enfants, femmes enceintes et allaitantes, prenez vos précautions !

Trop puissantes et pouvant être toxiques, les huiles essentielles ne sont pas le meilleur moyen pour « booster » votre système immunitaire.
Préférez des solutions plus douces.

Il faut, avant toute chose, chouchouter votre sommeil. Un sommeil insuffisant ou de mauvaise qualité vous rend plus vulnérables aux infections.

Il faut veiller à respecter une alimentation saine et équilibrée en faisant le plein d’oméga 3, de vitamine C, de vitamine D, de fer, zinc, cuivre et sélénium.

Il faudrait également bouger autant que possible pour réduire le stress et la fatigue, qui affaiblissent notre système immunitaire.

La complémentation en hiver est aussi très intéressante.
Faites une cure en prévention de vitamine C, D, de zinc, cuivre, or, argent et sélénium.
Si votre système digestif vous joue toujours des tours à cette période, renforcer-le, avec une cure de 1 à 3 mois de probiotiques.

Pour finir, l’homéopathie est aussi un allié exceptionnel capable de « booster » le système immunitaire des femmes enceintes ou allaitantes et de leurs enfants ! 

LE BERRIGAUD Laureline, Diététicienne de l’Assiette Pensante

Laisser un commentaire