La bouilloire, cet indispensable

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Amateurs de thés et d’infusions, de café soluble, ou pour préparer de la semoule, une soupe lyophilisée ou des nouilles asiatiques, la bouilloire se retrouve dans quasiment dans tous les foyers. Il existe de nombreux modèles, de la classique, que l’on peut mettre sur le feu ou en version électrique, mais comment bien la choisir, quels critères prendre en compte pour une utilisation écono-écolo ?

Electrique ou classique ?

La consommation énergétique est un des premiers critères à prendre en compte. Contrairement aux idées reçues, la bouilloire électrique remporte le match haut la main : 80 % de l’électricité est transformée en chaleur, contre 40 % pour le gaz (à titre indicatif : 55% pour le micro-ondes).
On aura tendance à penser qu’une bouilloire à faible puissance consommera moins d’énergie, mais en réalité, elle mettra simplement plus de temps à chauffer la même quantité d’eau.
Optez de préférence pour une bouilloire affichant une puissance d’au moins 1500 W.
Astuce : ne chauffer que la quantité d’eau nécessaire ! Moins la bouilloire est remplie, plus vite l’eau est chauffée et moins l’appareil consomme longtemps  !

La capacité ?

Tout va dépendre de votre consommation quotidienne, et du nombre de membres de votre foyer. Il existe les modèles de petite taille, et d’autres à plus grande capacité, la taille standard tournant autour du litre.

Les matériaux ?

Vous vous en doutez, on évitera au maximum le plastique, ou alors on optera pour un modèle sans BPA. Non seulement les bouilloires en plastique peuvent être déformées à l’usure avec l’ébullition, mais il existe aussi un risque de « relargage » de produits nocifs dus à la chauffe de ces dérivés pétroliers.
On préférera donc des modèles sains en inox 10/18, en verre, ou encore en céramique. Ces modèles auront également une durée de vie plus importante du fait de la qualité et de la durabilité de ces différents matériaux.

Les petits détails ?

  • La poignée : Une bouilloire pleine sera plus lourde. S’assurer que la poignée soit solide et confortable afin de ne pas risquer de la renverser et de vous ébouillanter.
  • Le bec verseur : Un large bec sera également un critère à prendre en compte pour les mêmes raisons évidentes de risques de verser à côté.
  • Le réglage de température : idéale pour les amateurs de thé, la bouilloire qui permet de choisir la température de l’eau optimisera le goût de votre boisson.

Entretien de votre bouilloire :

Qu’elle soit classique ou électrique, votre bouilloire a besoin d’être détartrée. Vous pouvez utiliser du vinaigre blanc à raison d’une tasse diluée dans un litre d’eau, ou encore 2 cuillères à soupe d’acide citrique. Faites bouillir le tout et laisser agir 20 minutes. Rincez plusieurs fois votre bouilloire afin d’éviter tout goût bizarre pour votre future infusion.
Astuce : cette eau vinaigrée (ou citronnée), peut ensuite être utilisée pour nettoyer vos éviers, baignoire, WC, robinetterie, etc…
Vous pouvez aussi éviter l’accumulation de tartre, en utilisant des perles de céramique. Pour une action de nettoyage, placer  les 25 perles dans votre bouilloire durant 3/4 jours, et pour éviter le dépôt de calcaire, laisser 12 perles en permanence au fond de votre appareil.

Laisser un commentaire