L

e gel d’Aloé Vera, je le connaissais déjà en tant que cosmétique beauté, notamment en utilisation comme sérum (j’ai même fabriqué un soin 2 en 1 gel après soleil et pour les cheveux cet été avec de produit). Cette plante est une vivace sans tige, on en recueille le gel dans la pulpe claire des parties vertes. Mais le gel d’aloé vera s’utilise aussi en cure, et du coup, à boire.

J’ai donc acheté le Gel à Boire Bio de feuilles d’Aloé Vera de la marque Pur Aloé. Il contient 99,39 % d’Aloe Vera natif. Après ouverture, il se conserve au frais pendant environ 1 mois. Pour le dosage, j’ai tout simplement suivi les instructions sur le flacon, à savoir 2 cuillères à soupe par jour, soit environ 20 à 30 mL. Le flacon d’une contenance d’un litre permet donc une cure d’un mois.

J’avais lu que le gel avait un goût spécial… et qu’il valait mieux le diluer dans du jus d’orange (ou de fruit), après tout dépend des goûts de chacun ! Pour le tester vraiment, je l’ai bu pur, et à vrai dire, je lui ai surtout trouvé …. aucun goût spécifique ! Certes, il y a certainement plus agréable, plus goûteux, mais je n’ai aucun soucis à en boire 2 cuillères à soupe pur le matin.

aloe vera en coupe

Aloe Vera

Mais, concrètement, à quoi sert une cure de gel d’aloé vera à boire ?

  • Alors, tout d’abord, il paraît qu’il convient très bien aux personnes stressées (c’est tout moi ça !!)
  • Et il convient aussi très bien à une cure détox (très à la mode)
  • Il est riche en antioxydants (ce sont eux qui protègent le corps des radicaux libres responsables du vieillissement)
  • Ses bienfaits agissent sur le système digestif un peu paresseux, il facilite ainsi la digestion et agit aussi sur le système urinaire en les “nettoyant” de l’intérieur.
  • Il peut apaiser les ulcères
  • Il agit aussi sur la circulation sanguine et a un rôle de régulateur du taux de sucre dans le sang (et ouais !)

Et sur moi, ça a donné quoi ?

Alors, déjà, j’ai eu la « chance » de faire une gastro juste avant de recevoir mon colis avec le gel d’Aloé Vera… J’aurai bien aimé l’avoir avant, j’aurai peut-être pu éviter ça…

Je vais plutôt bien, j’ai évité un rhume qui tournait à la maison, mais malheureusement pas ma migraine du mercredi (pourquoi le mercredi… mystère ! C’est une migraine qui ne vient que le mercredi….). 

Au bout de 3 semaines de cure, je ne ressens donc pas vraiment tous les bénéfices décrits. Après, je pense qu’il est normal de ne pas forcément « voir » de bénéfices immédiatement, étant donné que c’est une cure à faire deux fois par an, idéalement au début du printemps et une autre à la fin de l’automne. Comme il y a un « nettoyage » de l’intérieur, je devrais ainsi être mieux armée face aux prochaines gastros, par exemple.

Sources:

Laisser un commentaire