La cure d’Aloe vera, vous connaissez ?

aloe vera en coupe
Aloe Vera

Si comme moi vous privilégiez les matières premières brutes, dans la digne lignée de la slow cosmétique, vous avez sans nul doute entendu parler de nombreuses fois de l’Aloe Vera. On reconnaît en effet à cette plante vivace sans tige de nombreux bienfaits, particulièrement en cosmétique. On recueille alors le gel qu’elle contient dans la pulpe claire de ses feuilles, pour ensuite l’utiliser pur, en sérum, associé à une huile végétale… Mais, saviez-vous que sa grande richesse en nutriments (environ 80) fait d’elle une plante de choix pour détoxifier notre organisme ? Zoom sur la cure d’Aloe Vera à boire :

Pourquoi faire une cure d’Aloe Vera ?

Notre organisme est mis à mal par notre mode de vie contemporain. En effet, au fil des siècles, nous nous sommes sédentarisés. Par ailleurs, notre alimentation est devenue (trop) riche, particulièrement les dernières décennies. Ce, sans compter les diverses pollutions qui viennent agresser notre organisme au quotidien (pesticides, composés organiques volatiles…). Par conséquent, notre corps accumule de nombreuses toxines, lesquelles le rendent plus vulnérable. C’est ainsi que nous sommes fatigué(e)s, démotivé(e)s, dispersé(e)s…

Bien sûr, l’idéal est de réformer doucement notre mode de vie pour tendre vers une alimentation saine et variée, associée à une activité physique régulière, les compléments alimentaires n’étant pas une solution miracle ! Mais, malgré toute notre bonne volonté, notre corps accumule, au fil des mois, des toxines. C’est pourquoi il est intéressant, de temps en temps, de consommer des plantes qui viendront détoxifier notre organisme. C’est le cas notamment de l’Aloe Vera, dont Aristote, Hippocrate, mais aussi Pline l’Ancien louaient déjà alors les qualités :

Les bienfaits de la cure d’Aloe Vera

Cure aloe vera à boire

En premier lieu, l’Aloe Vera s’avère parfait pour une détox. En effet, il vient nettoyer et purifier notre foie et nos reins, qui figurent parmi nos principaux émonctoires – organes chargés de l’élimination des déchets – (Voir l’article : “Je chouchoute mes émonctoires !).

Il agit par ailleurs sur les systèmes digestifs un peu paresseux. En effet, il facilite la digestion en lubrifiant et nettoyant nos parois intestinales, ce qui permet de réduire l’inflammation du système digestif.

Il est également réputé agir sur la circulation sanguine, et on lui prête un rôle de régulateur du taux de sucre dans le sang (et oui !).

On dit aussi de lui qu’il est riche en antioxydants, lesquels sont réputés protéger notre corps des radicaux libres responsables du vieillissement.

Paraît-il par ailleurs qu’une cure d’Aloe Vera apaiserait les ulcères… Et conviendrait parfaitement aux personnes stressées (c’est tout moi, ça !).

Quand et comment faire ma cure ?

Cure aloe vera : Gel d'Aloe Vera, Bio Vit'Am

Idéalement, la cure d’Aloe Vera, comme toute cure détox, est à réaliser deux fois par an, aux changements de saison. Soit, au début de printemps pour débarrasser notre corps des toxines accumulées pendant l’hiver (merci les repas festifs !) et à l’automne pour le préparer à l’hiver.

Préférez pour votre cure un gel d’Aloe Vera natif, c’est-à-dire extrait de la pulpe fraîche de feuilles d’Aloe Vera, et choisissez-le de préférence bio. Puis, pour la cure, référez-vous aux conseils d’utilisation données par le fabricant. Ainsi, Pur’Aloé préconise d’en consommer 2 cuillères à soupe (pures ou diluées) par jour, avant le repas.

Compte tenu de l’effet potentiellement laxatif du gel d’Aloe Vera, vous pouvez par ailleurs aborder votre cure en douceur. Commencez ainsi, pourquoi pas, par une demi-dose, pour ensuite passer à la dose préconisée par le fabricant.

Contre-indications

La consommation d’Aloe Vera en interne, y compris du gel, est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes, ainsi qu’aux personnes fragiles. Dans tous les cas, préférez consulter un professionnel de santé avant de vous lancer dans une cure. Et, bien sûr, suivez strictement les précautions d’usage indiquées par le fabricant.

Témoignage : ma cure d’Aloe Vera

Cure aloe vera : gel d'Aloe Vera à boire, Pur'Aloé

Pour ma part, j’ai acheté le Gel à Boire Bio de feuilles d’Aloé Vera de la marque Pur Aloé. Il contient 99,39 % d’Aloe Vera natif. Après ouverture, il se conserve au frais pendant environ 1 mois.

Pour le dosage, j’ai tout simplement suivi les instructions sur le flacon, à savoir 2 cuillères à soupe par jour, soit environ 20 à 30 mL. Le flacon d’une contenance d’un litre permet donc une cure d’un mois. J’avais lu que le gel d’aloe vera avait un goût spécial et qu’il valait mieux le diluer dans du jus de fruits, après tout dépend des goûts de chacun ! Pour le tester vraiment, je l’ai bu pur, et à vrai dire, je lui ai surtout trouvé… Aucun goût spécifique !

Certes, il y a certainement plus agréable, plus goûteux, mais je n’ai aucun souci à le boire pur le matin. Au bout de 3 semaines de cure d’aloe vera, je ne ressens pas forcément de bénéfices immédiats. Mais cela me semble normal, car elle est à réaliser deux fois par an idéalement. Le nettoyage qu’elle a offert à mon organisme devrait toutefois me voir mieux armée contre la fatigue et les coups de blues pour les prochains mois…

Découvrir l’Aloe Vera en cosmétique :

Et vous, avez-vous déjà fait une cure d’Aloe Vera ?

Claire C.

4 Comments

  • Bonjour Claire, merci pour cette article, mais j’ai une petite remarque à faire :
    je viens de choisir une bouteille d’aloe vera pour faire une cure, mais après avoir fait des recherches pour bien choisir une marque de bonne qualité. Et je dois dire que si votre bouteille ne sentait, ni n’avait le goût de rien, c’est que votre aloe vera n’était pas pur et devait être très très dilué (voir même avoir subi des manipulations qui pourrait avoir dénaturé la subtance et sa composition).
    Je serais vous, j’essaierais par exemple celle de “Forever” (je n’ai pas essayé mais on me l’a vantée) ou bien de la marque “NaturAloe” (c’est celle que j’ai acheté). Rien à voir, c’est amer exactement comme lorsqu’on achète une branche d’aloe et qu’on prélève soi même la pulpe du coeur (attention de bien s’écarter des bords de la feuille et ne prendre que la pulpe centrale pour éviter “l’aloïne”)

  • Pourquoi à Tourbes (Herault) il n’y a pas d’aloes vera dans les rayons de CARREFOUR en bouteille!!!!
    Cela nous manque beaucoup!!!!!!
    A bientôt j’espére et merci…