Le bélier hydraulique, de l’eau sans électricité !

Le bélier hydraulique est un mécanisme écologique et autonome de pompage de l’eau, imaginé par Joseph de Montgolfier, en 1792, sans aucune autre énergie que celle de l’eau captée. Le même frère Montgolfier qui, dix ans plus tôt, fit voler, avec son frère Étienne, le premier ballon à air chaud. Le coup de bélier est à l’origine du mécanisme : lorsque vous fermez brusquement un robinet, la canalisation fait un bruit, du à l’arrêt de l’écoulement et à l’inertie de la masse d’eau en mouvement. Avec plus de deux siècles d’existence, il s’agit de la pompe de relevage la plus écologique, la plus économique, la plus fiable et la plus durable qui soit connue à ce jour, puisqu’elle fonctionne non stop sans apport d’énergie supplémentaire.

Pour que le bélier fonctionne, deux conditions doivent être réunies : une alimentation en eau avec un débit permanent, égal ou supérieur à celui du bélier (source, ruisseau, rivière, lac, etc…) et l’installation d’un mécanisme en contrebas du captage, car c’est le dénivelé qui va produire l’énergie motrice.

Photos et schémas extraits du Sciences et Avenir » n°90 – 11/2003

Le bélier hydraulique peut approvisionner en eau une collectivité, une entreprise agricole, un jardin, ou encore une habitation. C’est juste une question de débit de l’eau, de la taille de la machine et de moyens financiers. Ce dispositif très peu coûteux, ne nécessite pratiquement aucun entretien. Très adapté aux lieux isolés ou aux aux reliefs accidentés, il est utilisable en plaine, car 50 cm de dénivelé sont suffisants.
Le principe utilise l’énergie cinétique. Lorsqu’une colonne d’eau prend de la vitesse et qu’elle est stoppée brusquement par un clapet, une surpression se produit, ce qui permet de faire monter l’eau à une certaine hauteur. Le résultat dépendra bien sur des quantités et des vitesses mises en oeuvre.

Photos et schémas extraits du Sciences et Avenir » n°90 – 11/2003

Si vous souhaitez aller plus loin et en savoir plus sur le bélier hydraulique, voir en fabriquer un vous-même, voici quelques liens qui pourront vous y aider :

Leave a Comment