Gomasio : la douceur du sésame & la force du sel

Gomasio sel au sésame

Le gomasio, ou gomashio, nous vient du Japon. Il s’agit d’un mélange constitué de 95% de sésame grillé et broyé et de 5% de sel marin qui peut aisément remplacer votre sel de table afin de réduire votre apport journalier en sel. Dans cette préparation, le sel se retrouve enrobé par l’huile des graines de sésame, et ne détruit ni la saveur (un léger goût de noisette), ni les qualités nutritionnelles du sésame, mais permet au sel d’être mieux assimilé par notre organisme. Zoom sur ce condiment exceptionnel, qui a toute sa place dans nos cuisines :

Un peu d’histoire…

L’usage du sel remonte au Néolithique. En effet, l’Homme exploitait déjà alors des mines de sels. Plus tard, les soldats Romains touchaient leur salaire en sel (“salarium” signifiant monnaie de sel). Et, pendant l’ Antiquité puis au Moyen-âge, son commerce fut au cœur de tous les enjeux.

Découvert en Inde il y a plus de 7 500 ans, le sésame est quant à lui l’un des premiers oléagineux cultivés par l’Homme. Il occupe d’ailleurs une place de choix dans la littérature orientale, avec cette ô combien célèbre phrase « Sésame, ouvre-toi ». En Ayurvéda, la graine de sésame symbolise l’immortalité. Une fois passées les frontières de l’Inde, il a été utilisé par les japonais, associé au sel marin, pour former le condiment que nous connaissons sous le nom de « gomasio » (en japonais, « goma » signifie le sésame, et « shio » le sel).

Parfois appelé « sel de sésame », on l’associe, en Chine, au principe du Yin et du Yang. Il fait ainsi partie des aliments issus du Tao pour maintenir une alimentation et un mode de vie sains, en accord avec la nature et l’Univers qui nous entoure. Au Japon, ce principe a été repris afin de poser les bases de la cuisine macrobiotique, qui vise à maintenir un juste équilibre entre manques et excès afin de préserver notre santé. C’est d’ailleurs avec l’essor de cette cuisine que le gomasio a débarqué il y a quelques années dans nos assiettes.

Quels bienfaits lui valent-ils d’être utilisé dans la cuisine macrobiotique ?

En premier lieu, le gomasio s’avère adapté dans le cadre d’un régime pauvre en sel, car constitué d’environ 95% de graines de sésame pour seulement 5% de sel. Donc, même si l’on en saupoudre une quantité qui nous semble assez généreuse sur nos plats, en réalité on ne les sale que très peu, sans pour autant en sacrifier le goût. Le gomasio s’offre donc en parfait condiment pour accompagner nos petits plats maison sans trop les saler !

Gomasio l'Original, Senfas

Par ailleurs, le sésame est très riche en calcium, tandis que le sel constitue une excellente source de magnésium, lequel aide le calcium à se fixer sur les os. Associer sésame et sel, c’est donc permettre la préservation des qualités nutritionnelles de chacun et une meilleure absorption par notre organisme des oligo-éléments et minéraux qu’ils contiennent respectivement. Si cette combinaison est idéale, elle nous permet par ailleurs de bénéficier des atouts santé de chacun de ces aliments pris séparément.

Propriétés du sésame

Sésame ingrédient du gomasio

Le sésame est riche en :

  • Phosphore
  • Fer
  • Calcium
  • Magnésium
  • Lipides
  • Acides gras non saturés
  • Acides aminés essentiels
  • Lécithine
  • Vitamines B et E

Le sésame permettrait ainsi de fortifier le système nerveux, étant par ailleurs réputé comme un excellent anti-oxydant. Entre autres bienfaits, il préviendrait également les cancers de type hormonaux, les maladies cardiovasculaires, et lutterait contre l’hypercholestérolémie.

Attention : s’il comporte de nombreux bienfaits, le sésame peut être responsable d’allergies alimentaires et / ou cutanées, qu’on en utilise les graines ou l’huile.

Propriétés du sel

Sel ingrédient du gomasio

La consommation excessive de sodium entraîne, entre autres, différents problèmes :

  • La rétention d’eau
  • Un dessèchement des tissus, qui accélère le vieillissement de la peau, tout comme le soleil ou la cigarette
  • Une augmentation du risque d’œdèmes et d’hypertension artérielle, potentiellement fatale
  • Potentiellement, une insuffisance cardiaque ou rénale
  • De l’ostéoporose
  • L’apparition de certains cancers du système digestif

Néanmoins, consommé en quantités raisonnables, il apporte à notre organisme une grande quantité d’oligo-éléments rares. Il favorise par ailleurs la sécrétion des sucs digestifs et stimule le métabolisme, de par sa richesse en magnésium. Et le chlorure de sodium qui le compose, s’il ne doit être consommé qu’en petites quantités, est indispensable pour le bon fonctionnement de notre organisme,  notamment notre cœur et notre cerveau.

Ma recette de gomasio

S’il est possible d’acheter du gomasio, nature, à l’ail des ours, aux algues… Vous pouvez aussi le confectionner vous-même ! Cette recette, économique, s’avère très facile à réaliser :

Les ingrédients :

Graines de sésame complet, Greenweez

Le pas à pas :

  • D’abord, faites griller 180g de sésame bio complet.
  • Puis, ajoutez-y 20g de sel marin.
  • Enfin, passez l’ensemble grossièrement au pilon ou utilisez un mixeur.
Bocal en verre 50cl, Kilner

Quelle que soit la recette choisie, conservez ensuite votre mélange dans un pot en verre, en métal, un joli contenant en grès… A l’abri de la lumière et de la chaleur.

Variations autour de la recette de gomasio

Pour encore plus de saveurs, la recette du gomasio est déclinable selon vos goûts avec d’autres graines, ou avec les épices de votre choix ! Pour ce faire, ajoutez à la recette de base une cuillère à café de poudre de :

Ail des ours, Hildegarde de Bingen

Vous l’aurez compris, les possibilités sont infinies, alors, faites-vous plaisir ! Voici ma variation gourmande préférée :

Zoom sur le gomasio d’or

Gomasio d'or poudre de curcuma

Le gomasio, on l’aime un peu, beaucoup… Passionnément, quand sa couleur or il revêt. Si comme moi vous aimez la cuisine épicée, le “gomasio d’or” pourrait ravir votre cœur (et vos papilles !) ! Inventé par Valérie Cuvillard, créatrice culinaire et auteure de plus de 35 livres de recettes 100% bio, ce savoureux mélange permet de relever un certain nombre de mets.

Il est en effet composé de gomasio, curcuma en poudre et poivre noir moulu, associés à une huile végétale de votre choix selon la préparation envisagée (chaude ou froide…), pour un mélange haut en couleurs (et en goût) ! Et ce mélange n’a pas d’or que la couleur… En effet, l’utilisation du curcuma est ancrée dans la médecine traditionnelle chinoise et ayurvédique, qui lui reconnaît de nombreuses vertus (Voir l’article : “Le curcuma : une épice, 500 vertus ?”). Alors, le gomasio d’or ne serait-il pas le parfait allié de nos petits plats maison healthy et gourmands ?

Et vous, avez-vous déjà goûté le gomasio ? L’achetez-vous, ou le faites-vous
de vos douces mains ?

Marion B.

4 Comments

  • Bonjour, moi j’en met sur toutes mes salades, j’adore celui aux algues, je l’achète souvent, je l’ai fait une fois ou deux et j’en donne à ma fille, faudra que j’essaie le gomasio d’or, très bien l’article. Bonne journée

  • Vous dites (et écrivez) : 180gr de sésame et 20gr de sel. Ce n’est pas juste !
    C’est 190gr de sésame et 10gr de sel (95% sésame et 5% sel)
    😉😌😘

    • Bonjour Marie-France, lorsque l’on aborde la partie ou je parle de 180g de sésame/20g de sel, il s’agit de ma propre recette. Le 95/5 est le pourcentage contenu dans les produits vendus sur le site. Je vous remercie néanmoins pour cette remarque, et je vais dorénavant essayer d’être plus claire.