Le nerf vague, nerf de la douceur

Nerf vague

Si vous vous intéressez à votre santé et votre bien-être, vous n’avez pas pu passer à côté de cette histoire de nerf vague. D’autant que les recherches sorties récemment sont des recherches scientifiques et tout de suite ça rassure.

Qu’est-ce que le nerf vague ?

Alors commençons déjà par situer ce nerf dans notre corps. Nous n’avons pas un nerf vague, mais deux nerfs vague, le droit et le gauche. On les appelle aussi nerfs pneumogastriques. Il s’agit donc d’une paire de nerfs crâniens qui, en gros, vont de notre crâne à notre estomac. Ce sont les plus longs nerfs de notre corps. Vous vous souvenez de la découvertes des neurones dans nos ventres ? Et bien, ce sont les terminaisons de nos nerfs vagues.

En général, quand on pense nerf, on pense sciatique, douleurs… Et on est plutôt dans le vrai. En effet, la fonction des nerfs est pour la plupart d’entre eux, de transmettre une information de douleur. Or, le nerf vague ne rentre pas dans cette catégorie, c’est un nerf de fonctionnement. Ainsi, il fonctionne de manière autonome et même complètement à “l’insu de notre plein gré” (référence de boomer !). Son rôle principal est de véhiculer les informations du cerveau aux organes internes pour un fonctionnement optimal.

Il y a 25 ans, des études scientifiques ont démontrées que le nerf vague a aussi une fonction anti-inflammatoire, oui oui vous avez bien lu! Or, cette fonction anti-inflammatoire a elle-même un effet bénéfique sur le système immunitaire.

Le rôle du nerf vague

Rôle du nerf vague

Dorénavant, nous pouvons donc dire avec certitude que le nerf vague a un effet calmant sur le corps. Il a aussi un rôle d’activation du système immunitaire et de tous les mécanismes d’autoguérison du corps.

Aujourd’hui, on a compris que c’est aussi le nerf de la sociabilité, de l’unité du corps. Ainsi, tous les stress que nous vivons (physiques, psychiques, oxydatifs…), qu’ils soient conscients ou inconscients, agissent sur les nerfs vagues.

Bref, nos nerfs vagues sont nos nerfs de la douceur. Ils nous enseignent ainsi d’ajouter de la douceur dans nos vies. Grâce à eux, nous avons donc en nous un outil nous permettant de lutter contre les différents stress et capable de booster notre immunité.

Comment le stimuler pour réduire notre stress et / ou booster notre immunité ?

Comment faire pour réduire notre stress et/ou booster notre immunité grâce à nos nerfs vagues ? Il existe une multitude de techniques pour activer notre cher nerf vague, ce chef d’orchestre du corps. Il y a donc de grandes chances pour que vous trouviez celle qui vous conviendra dans la liste non exhaustive qui suit :

Quelques techniques pour activer le nerf vague :

Stimuler le nerf vague
  • La respiration : On peut stimuler nos nerfs vagues grâce à la respiration en faisant par exemple de la cohérence cardiaque . De même, en pratiquant les pranayamas, exercices de yogis autour de la respiration… Ou tout simplement en cherchant à bien expirer tout l’air de nos poumons.
  • L’activité physique : Telles que yoga, Chi gong… En tout cas, des activités sportives où l’accent n’est pas mis sur le cardiovasculaire.
  • La méditation : Sous toutes ces formes, pleine conscience, transcendantale, zazen…
  • Le chant : Les nerfs vagues irriguant les cordes vocales, chanter va les stimuler, mais si vous ne souhaitez pas chanter, chantonner suffit, même la bouche fermée !
  • Rire : Et si vous n’avez rien à proximité pour vous faire rire, utilisez cet adage américain :”Fake it until you make it”. Commencez par vous forcer à sourire, puis à rire, et vous verrez que rapidement vous allez vraiment rire !
  • Le lien social : Allez voir des amis, de la famille ou simplement leur téléphoner
  • Les gargarismes : En stimulant les muscles du palais, les gargarismes stimulent nos nerfs vagues. Et si votre but est de renforcer votre système immunitaire vous pouvez opter pour des gargarisme au vinaigre de cidre, à l’argent colloïdal, au sel de Nigari
  • L’alimentation : En choisissant des aliments qui favorisent la production d’acétylcholine. L’acétylcholine est le principal neurotransmetteur des nerfs vagues et pour le fabriquer le corps a besoin de choline que nous pouvons trouver dans les œufs, le foie, le germe de blé, les noix, les légumineuses… Que vous achèterez de préférence bio, évidemment !
  • S’exposer au froid (douches froides, bains froids, bains de siège ou uniquement des extrémités…), s’exposer à la lumière, au soleil.

Céline Chieco, professeur de Yoga Nidra infusé de Reiki.