Je soulage mon psoriasis naturellement

Soulager le psoriasis naturellement

Une peau qui s’écaille en plaques blanches ou rouges, des rougeurs alentours, des démangeaisons, des sensations de brûlures… Le psoriasis est une inflammation cutanée qui commence généralement sur les coudes et les genoux, et peut s’étendre au cuir chevelu, aux ongles, aux fesses, aux plis de l’aine ou des  aisselles, et même à tout le corps… Il se manifeste par poussées, avec des périodes de rémission plus ou moins longues. Il peut également provoquer des douleurs articulaires.

Eczéma ou psoriasis ?

L’aspect et les manifestations de l’eczéma et du psoriasis peuvent à priori se confondre. Et, dans les deux cas, il peut y avoir des prédispositions génétiques… Sachez aussi qu’ils ne sont pas contagieux, ni l’un, ni l’autre. Comment alors les distinguer ?

  • Généralement, les eczémas ont une dimension allergène (lectines, lait, cosmétiques, poussières…). Pour l’eczéma atopique, où la peau devient plus réactive à son environnement, on fait un parallèle avec l’asthme, qui est une réaction respiratoire.
  • Pour le psoriasis, les plaques sont bien délimitées. Etant lié au renouvellement trop rapide de certaines cellules de la peau, les kératinocytes (7 jours au lieu de 21), celle-ci devient plus épaisse à l’endroit des plaques et desquame facilement, laissant la peau rouge et irritée.

Attention : pas de diagnostic hâtif ! Il existe des maladies de peau qui, elles, peuvent être contagieuses : herpès, mycoses, gale…

Les bases de la naturopathie nous rappellent que la peau est l’un des émonctoires (organes qui permettent à l’organisme d’éliminer ses déchets). (Voir l’article : “Je chouchoute mes émonctoires !”)

Le foie et les reins sont certes les émonctoires principaux, mais la peau, les intestins, les poumons… Les secondent en cas de surcharge. Les réponses naturopathiques aux problèmes de peau sont donc en partie communes pour le psoriasis, l’eczéma, l’acné… Et autres.

La première intention sera donc, en parallèle de calmer l’irritation, de décongestionner le foie et les reins. Mais, pour élargir cette vue :

Les causes du psoriasis

Causes du psoriasis

Le système immunitaire ?

Le psoriasis est un dérèglement du système immunitaire. Ainsi, des scientifiques reconnaissent que les plaques inflammatoires de psoriasis résultent d’une activation du système immunitaire… Et parlent de maladie auto-immune.

Il pourrait par ailleurs être lié à d’autres maladies inflammatoires à composante immunitaire comme le surpoids, le diabète, l’hypertension…

Il peut aussi se développer sur un terrain déjà prédisposé, agressé ou intoxiqué par certains médicaments, une banale infection ou une vaccination. Là aussi, l’immunité est en déséquilibre. L’efficacité de traitements immunomodulateurs paraît donc logique.

Un microbiote dégradé ?

60 % de nos cellules immunitaires se situent dans l’intestin.  Le microbiote intestinal contrôle la maturation et l’activité de ces cellules qui ainsi participent à son effet barrière (Voir l’article : “Les secrets méconnus du microbiote”).

On comprend que le développement du psoriasis (comme celui d’autres maladies inflammatoires) est en lien avec un microbiote dégradé et en conséquence une muqueuse intestinale perméable…

La psychologie ?

Le système nerveux et la peau se développent à partir du même feuillet embryonnaire. Étant aussi intimement liés, il est intéressant d’en constater les conséquences.

Effectivement, le psoriasis peut être modulé par des troubles psychologiques : grosse frayeur, deuil, dépression, fatigue… Il est parfois la séquelle d’un traumatisme psychologique pouvant remonter jusqu’à la petite enfance. Les déclencheurs de crises sont souvent psychosomatiques.

Symboliquement, la peau étant déjà une barrière entre soi et les autres, le psoriasis, par ses plaques épaisses de cellules mortes, peut représenter une armure pour protéger une grande sensibilité blessée. Il s’agit souvent d’un conflit de séparation ou de contact obligé, de rejet affectif, de « mal dans sa peau » par rapport à son environnement… Or, l’inflammation est une manière qu’a l’organisme de se défendre…

Cependant, n’oubliez pas que le psoriasis peut lui aussi entraîner un repli sur soi et une grande souffrance morale par son aspect, par l’irritation qu’il provoque… Et, donc, du stress. On peut se demander qui de l’œuf et de la poule… !

Je soulage mon psoriasis naturellement

Soulager le psoriasis avec des cures de bains thermales

En médecine conventionnelle, les différentes thérapies proposées cherchent à éteindre l’inflammation : traitements UV, corticoïdes, anti-inflammatoires non-stéroïdiens, et autres biothérapies… S’ils calment momentanément, ils ont pourtant des conséquences dangereuses. Heureusement, la nature nous offre des alternatives !

Les cures de bains

Depuis très longtemps, les cures de bains dans la Mer morte sont connues comme souveraines, autant pour la salinité de ses eaux qui, par ses minéraux, alcalinise la peau, que par l’action du soleil bienfaisante à travers la vapeur chargée de sel, qui filtre ses UV. Mais elle est loin de chez nous !

On peut cependant utiliser régulièrement ces sels dans une baignoire, ils auront un effet calmant. Certaines cures thermales en France (remboursées par la Sécurité Sociale), associant également la photothérapie, ont aussi un intérêt en complément d’un traitement : Avène les Bains, La Roche Posay, Uriage les Bains…

Pour soulager votre psoriasis, vous pouvez par ailleurs soutenir le foie et les intestins dans leur rôle d’élimination des toxines :

Je soutiens mon foie et mes intestins

Chardon Marie, Nat & Form
  • En premier lieu, le Chardon-Marie est particulièrement approprié car il protège et régénère le foie, aide à désintoxiquer le sang.
  • Pensez par ailleurs à répéter au moins tous les printemps une cure de drainage (Pissenlit, Artichaut, Fumeterre…).
  • Certaines plantes comme la Mauve ou le Psyllium aident à adoucir le tractus intestinal et calmer une éventuelle inflammation.
  • Pensez aussi à la L-Glutamine, qui me paraît indispensable pour réparer la porosité intestinale. La chlorophylle, le Curcuma, l’Extrait de Pépins de Pamplemousse (EPP), l’Argile y contribueront ainsi qu’une alimentation hypotoxique et riche en fibres probiotiques… Régulièrement suivie pendant au moins 3 mois.
  • Les Oméga 3 sont également indispensables ! Utilisez-les sous forme de gélules d’huile de poisson de qualité en cure de 2 à 6 mois. Ils offrent ainsi de réduire l’inflammation, typique de ce problème de peau, et de préserver la qualité des membranes cellulaires, notamment celles de la peau. Enfin, ils permettent une meilleure transmission nerveuse, donc un meilleur équilibre nerveux.
Zinc d'origine naturelle, Les Bio Frères
  • La Lécithine marine, composée de phospholipides, serait encore mieux assimilée que les Oméga 3. Elle montre un intérêt autant sur le système nerveux (en gélules) que sur la cicatrisation des plaques (en crème).
  • Le Zinc s’avère quant à lui intéressant pour tous les problèmes de peau, de par ses propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes. Choisissez alors du Bisglycinate de zinc (voir article Zinc)
  • Pensez par ailleurs à corriger votre équilibre acido-basique, souvent bien trop acide. Cela passe par votre alimentation (suppression du sucre, des aliments raffinés et des mauvaises graisses notamment) et la gestion du stress.
  • Enfin, il a souvent été remarqué une carence en vitamine B9, laquelle participe à la production de nouvelles cellules. Attention, si vous souhaitez vous complémenter, choisissez une formule naturelle… Ou mangez beaucoup de brocolis ou d’épinards, pas trop cuits !

Je soutiens mon système nerveux

Soulager le psoriasis avec les plantes

Pensez aussi que tout ce qui soutient votre système nerveux, réduit les poussées de psoriasis. Ainsi :

Mélisse feuilles, L'Herbier de France
Huile végétale de rose musquée, De Saint Hilaire

J’apaise et cicatrise ma peau

Apaiser et cicatriser le psoriasis

Je prends soin de ma peau :

Pour apaiser et cicatriser votre peau lésée par le psoriasis :

Argile blanche, Argiletz
  • En premier lieu, vous pouvez appliquer 2 fois par jour des compresses d’argent colloïdal sur les plaques.
  • Vous pouvez également masser votre cuir chevelu avec un hydrolat de bois de santal.
  • Par ailleurs, vous pouvez saupoudrer puis masser de l’argile blanche sur votre peau, puis masser en douceur avant de rincer.
  • Lavez-vous au savon d’Alep, c’est le meilleur protecteur naturel de la peau.
  • Pour nourrir votre peau, essayez l’huile d’argan, le beurre de karité et même l’intérieur de peaux de banane…

Je veille à mon alimentation :

  • Veillez à une alimentation adéquate, ces dernières années, on a vu l’incidence du psoriasis tripler du fait de la malbouffe. Le régime méditerranéen, considéré comme anti-inflammatoire, améliore significativement les symptômes du psoriasis et réduit les poussées.
  • Bannissez ainsi les produits industriels.
  • Réduisez également votre consommation de graisses saturées (viandes rouges, charcuteries, fritures…).
Huile de lin France, Bio Planète

Il est souvent difficile de trouver la solution à Votre psoriasis, car chacun(e) a sa façon de le développer… Mais il invalide trop votre quotidien pour que vous n’essayez pas aussi des méthodes naturelles. Elles peuvent être une solution à votre psoriasis et en plus, elles influenceront votre mieux-être général !

Martine Calvet – Naturopathe