Les bases de l’aromathérapie

Huile essentielle aromathérapie

De son nom Grec qui signifie littéralement le soin par les odeurs, l’aromathérapie est une méthode qui s’appuie sur les effluves d’huiles essentielles. Mais que sait-on de cette pratique et quelles sont les bases qui la caractérisent ? Zoom sur sa définition, son histoire et ses domaines d’application.

Brève histoire de l’aromathérapie

Cette pratique date de plusieurs millénaires. Ainsi, en Chine antique, les sages utilisaient les huiles essentielles pour la cosmétique, les soins et la parfumerie. L’histoire moderne de l’aromathérapie ne commence cependant qu’au 19e siècle en France. C’est en effet à cette époque que l’on met au point des huiles essentielles pour se débarrasser de certaines bactéries. Écartée de la médecine traditionnelle au profit des antibiotiques, le nom de cette pratique ne fut popularisé qu’en 1928 sous l’impulsion du chimiste René-Maurice Gattefossé . Ce praticien avait en effet pour spécialité la mise au point des huiles essentielles pour diverses applications.

L’aromathérapie a pour vocation d’utiliser les essences synthétisées par les plantes aromatiques qui permettent de concevoir les fameuses huiles essentielles. Chaque plante ayant des caractéristiques particulières, certaines huiles essentielles seront utilisées pour soigner des maux comme des maladies de peau. D’autres soutiendront quant à elles des problèmes de digestion ou respiratoires… Et d’autres encore apporteront du tonus ou soigneront des soucis d’ordre psychologique.

Champ d’application de l’aromathérapie

Aromathérapie

Si la composition d’une huile essentielle est complexe et nécessite une parfaite connaissance au niveau du domaine d’application de l’aromathérapie et des doses, ces huiles disposent en général de plusieurs propriétés thérapeutiques. Elles peuvent par ailleurs être combinées pour soigner par exemple des brûlures ou autres maladies cutanées.

En externe

Au niveau du champ d’application de l’aromathérapie, sachez que l’on peut utiliser ces huiles essentielles sur la peau (pas toutes, bien entendu !). Les molécules de l’huile essentielle s’infiltrent dans l’épiderme pour rejoindre la circulation sanguine et agir en profondeur dans l’organisme.

En interne

Aussi, il existe la voie orale, radicale, mais qui nécessite de diluer l’huile essentielle sur un support neutre comme de l’huile végétale. Cela permettra en effet de limiter les problèmes de goût et surtout de limiter le surdosage.

En diffusion

Il est également possible de les utiliser par voie olfactive où les effluves sont transportées dans les poumons et jusqu’au cerveau limbique. On peut utiliser différentes techniques comme, par exemple, se servir d’un inhalateur, de faire de la respiration au flacon ou tout simplement mettre un peu d’huile essentielle sur son poignet pour le sentir après.

Approche énergétique de l’aromathérapie

À toutes ces utilisations de l’aromathérapie, s’ajoute l’approche énergétique. Ainsi, l’huile essentielle étant composée de particules élémentaires, on peut l’utiliser de manière quantique ou vibratoire.

Précautions d’emploi

Contrairement à la naturopathie, l’aromathérapie nécessite de grandes précautions. Ainsi, il faut souvent la diluer dans des huiles végétales pour éviter une surdose des composants. Par ailleurs, on déconseille son utilisation sur des enfants et des femmes enceintes.

Pour toutes ces raisons, il est préférable de contacter un aromathérapeute ou un médecin spécialisé en aromathérapie pour vous assurer de les utiliser dans risque.

Quelques ressources sur l’aromathérapie

L’aromathérapie étant une pratique fascinante mais complexe, seuls quelques mots ne suffiraient pas à vous la faire découvrir. Voici quelques articles ressources pour aller plus loin :

Loïc Ternisien, Naturopathe N.D. & énergéticien