« Booster » ses défenses immunitaires, retrouver de l’énergie, préserver son sommeil, ou encore perdre du poids … Les compléments alimentaires nous annoncent et prédisent beaucoup de bonne choses. Abordons les compléments alimentaires en quelques questions !

Qu’est-ce qu’un complément alimentaire ?


Selon l’ANSES* les compléments alimentaires sont « des denrées alimentaires dont le but est de complémenter un régime alimentaire normal et qui constituent une source concentrée de nutriments ou d’autres substances ayant un effet nutritionnel ou physiologique seuls ou combinés ».
Pour résumer, ce sont des aliments commercialisés et vendus sans ordonnance sous forme de comprimés, gélules, ampoules, poudres, capsules, tisanes, solutions buvables …

Mais que contiennent nos compléments alimentaires ?

  • Des aliments ou des extraits d’aliments comme des fruits ou des légumes
  • Des plantes ou extraits de plantes comme la menthe verte
  • Des micronutriments : vitamines et minéraux
  • Des protéines, acides gras et fibres
  • Des antioxydants
  • Des prébiotiques et des probiotiques


A quoi servent-ils ?

Les compléments alimentaires sont élaborés afin de répondre à des besoins précis (vitalité, stress, sommeil, digestion, carences …). Leur but est d’améliorer notre qualité de vie de façon générale.


A quel moment et comment pourrais-je en consommer ?


Vos besoins détermineront le moment à partir duquel vous commencerez votre cure de compléments alimentaires.

Par exemple, pour « booster » vos défenses immunitaires avant l’hiver, vous pouvez commencer en octobre ou novembre ! Il est conseillé de prendre des compléments alimentaires sur une période précise et non toute l’année.

Concernant la quantité de consommation du complément en question, vous pouvez vous référer à la posologie indiquée sur l’étiquette.

complément alimentaire Salvia
Quelle est la différence entre compléments alimentaires et médicaments ?

Premièrement, les compléments alimentaires ont pour but d’améliorer de conforter votre bien-être. Les médicaments, eux, agissent en cas de maladie.

Deuxièmement, ils ne sont pas soumis aux mêmes règlementations. L’autorisation  de mise sur le marché des médicaments est plus complexe. Ils sont soumis à davantage de contrôles.
Cependant, la fabrication des compléments alimentaires se doit de respecter une législation rigoureuse et d’être en conformité avec de nombreuses normes.

 

Puis-je consommer des compléments alimentaires malgré un traitement médicamenteux ?

Si vous suivez un traitement médicamenteux, il est important de demander conseil à votre médecin traitant. Certaines associations de compléments alimentaires avec des médicaments peuvent se révéler dangereuses.

 

Puis-je en donner à mes enfants ?

Les enfants représentent un public fragile. Par conséquent, il est primordial de demander l’avis à un professionnel de santé pour éviter tout risque de surdosage. Généralement, les enfants sont complémentés en vitamines et minéraux (vitamine D, fer, calcium, fluor).

Curcumax complément alimentaire
Pour ou contre les compléments alimentaires ?

Selon Laureline, notre diététicienne-naturopathe,
« Les compléments alimentaires ne doivent pas remplacer votre alimentation mais ils peuvent la compléter. Ils ne sont efficaces qu’en accompagnement d’un mode de vie sain et d’une alimentation équilibrée. A certaines périodes de notre vie, nous pouvons avoir recours aux compléments alimentaires. Par exemple, la complémentation en fer pour les femmes enceintes peut s’avérer nécessaire et rencontre un réel succès.  La prise de compléments alimentaires permanente est cependant déconseillée, même si la consommation de ces produits peut être très bénéfique. Mais attention, il est important de demander conseil à un professionnel avant de se lancer. L’automédication peut s’avérer dangereuse. Les compléments alimentaires sont certes vendus sans ordonnance mais ne sont pas pour autant anodins ».

Une alimentation naturelle, variée, et biologique contient l’ensemble des macronutriments et micronutriments nécessaires à notre bon fonctionnement.
Néanmoins, nous pouvons avoir recours aux compléments alimentaires pour pallier certaines carences à certains moments de notre vie. L’utilisation ponctuelle de compléments alimentaires peut donner de très bons résultats.

*ANSES : agence nationale de la sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail.

LE BERRIGAUD Laureline, Diététicienne-Naturopathe de l’Assiette Pensante

1 Commentaire

  • Bonjour, dommage que les laboratoires mettent de plus en plus de silicium et dérivés aussi bien dans les médicaments que dans les compléments alimentaires.
    Il y a des gens qui y sont allergiques.
    Cordialement.

Laisser un commentaire