Les DIY de Claire : le dentifrice "maison"

On a tous et toutes du dentifrice dans sa salle de bain. On sait tous qu’il faut se brosser les dents au moins trois fois par jour. Mais pourquoi utilisons nous du dentifrice ? Et depuis quand ? Finalement, il y a quoi dans un tube de dentifrice ? Et quel est l’utilité de cette pâte ? Le mot dentifrice est d’origine latine dentrificum, de dentis : dent et de fricare : frotter. Si les égyptiens utilisaient déjà des poudres « officinales » à base de charbon, d’argile, de plantes, pour prendre soin de leurs dents, le dentifrice tel que nous le connaissons est apparu en Angleterre, en en 1896, où Colgate & Company produisit le premier tube souple.

A quoi sert le dentifrice ?

  • A combattre la plaque dentaire à l’aide d’un antibactérien : un mélange de débris alimentaires et de bactéries qui nuisent à l’émail de vos dents.
  • A reminéraliser en vue du vieillissement de l’émail
  • A prévenir les caries

Qu’y a-t-il dans un dentifrice ?

  • Des agents abrasifs  :  silice ou du carbonate de calcium.
  • De l’eau
  • Des stabilisateur de pH : monophosphate de sodium, citrate de zinc, phosphate trisodique
  • Des humidifiant  : sorbitol, glycerol
  • Des épaississants : gomme de xanthane
  • Des agents de structure : polyéthylèneglycol
  • Des tensioactifs : Laurylsulfate de sodium
  • Des arômes, des colorants, des vitamines, du calcium
  • Un agent anti-caries : le fluor
  • Des agents anti-bactériens : triclosan, chlorhexidine
  • Des agents de blanchiment : peroxyde d’hydrogène, peroxyde de carbamide, perlite
  • Des conservateurs : parabens

Comme de nombreux produits d’hygiène, les dentifrices peuvent contenir des perturbateurs endocriniens, des composés toxiques qui agissent sur notre système hormonal, et qu’il faut éviter tant que faire ce peu. Les plus répandus dans les dentifrices sont le butylparaben et le propylparaben ainsi que le triclosan. Le tensioactif sodium lauryl sulfate (agent moussant) peut provoquer des irritations, et des aphtes à répétition. Le fluor permet de prévenir les caries et de renforcer l’émail, mais attention au surdosage qui peut entraîner de nombreux problèmes de santé en cas d’ingestion (douleur gastro-intestinale , nausée, vomissements, maux de tête).
La muqueuse buccale est plus perméable que la peau, elle peut absorber 2 fois plus vite les molécules chimiques que la peau. Malgré le fait que vous rinciez votre bouche, un peu de ce dentifrice est avalé à chaque brossage, et cette proportion augmente chez les enfants. Il est donc important de bien choisir son dentifrice. Le choix de votre brosse à dents est aussi primordial, à choisir en fonction de la sensibilité de vos gencives.

Les dentifrices bio : 

Les dentifrices biologiques sont constitués de produits naturels qui respectent les chartes des organismes écologiques certifiés. Aussi efficaces que les dentifrices classiques, ces soins dentaires contiennent des huiles essentielles, des extraits végétaux, de la propolis, des ingrédients utiles et sains pour prévenir les problèmes et infections bucco-dentaires. On y trouve aussi du thé vert, dont les polyphénols bloquent la formation de plaque dentaire et des caries. Les marques de cosmétiques bio sélectionnent aujourd’hui les ingrédients les plus naturels dont les bienfaits sur les dents sont reconnus. Les dentifrices bio n’ont pas à rougir devant leurs concurrents conventionnels, que ce soit pour un brossage efficace, des dents blanches ou une haleine fraîche ! Vous pouvez aussi trouver des dentifrices bio et solides, pour une salle de bain zéro déchets !

Le dentifrice solide « maison » : 

  • En faisant vous même votre dentifrice, vous maîtrisez entièrement sa composition.
  • Vous réalisez des économies, car le coût de fabrication est vraiment bas.
  • Vous faites un geste écologique : facile à transporter et ne nécessitant pas de suremballage.
  • Votre recette est adaptée à vos besoins : haleine, caries, gingivite, etc…
  • Vous pouvez passer un moment ludique à le préparer en famille ou avec vos enfants.

Les ingrédients de ma recette : 

 

Peser tous vos ingrédients, (sauf l’huile essentielle et la propolis) et mettre l’ensemble à chauffer au bain marie, jusqu’à avoir une belle pâte bien lisse. Faites vous dernier ajouts, l’huile essentielle de menthe et la teinture mère de propolis. Couler en moule ou en pot et attendre le complet refroidissement avant d’utiliser. Cette préparation se conservera 1 à 3 mois. Attention cette recette contient des huiles essentielles, elle ne convient donc pas aux femmes enceintes et allaitantes, et aux enfants de moins de 3 ans.

Et vous quel est votre dentifrice favori ?

1 Commentaire

  • Personnellement, selon les jours et l’inspiration j’utilise :
    – du savon d’alep (40%) sur lequel je frotte un peu ma brosse à dents
    – ou mon mélange perso : siwak (poudre dentaire indienne), bicarbonate, argile blanche (1/3 de chaque)
    – ou 1/mois : mélange sel fin (bio bien sûr) et bicarbonate

    je note celle proposée … voilà donc une 4e possibilité de varier les plaisirs… sans oublier, bien sûr, le brossage tout simplement à l’eau + utilisation d’un fil dentaire.

Laisser un commentaire