Quelles huiles végétales pour ma peau ?

huiles végétales

« Les huiles végétales ont des propriétés cosmétiques ! »
« Non, mais attends ? Qu’est ce que tu racontes ? Mon visage n’est pas une salade ! »

Pourquoi utiliser des huiles végétales sur sa peau ? Comment les utiliser ? Quelles huiles pour quel type de peau ? C’est gras, non ? Ça donne des boutons ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, cliquez sur le tableau ci-dessous pour obtenir le classement des huiles végétales par type de peau :

tableau des huiles végétales pour votre peau
Cliquez sur l’image

Une émulsion (une crème, un lait), c’est 70% à 80% d’eau ou d’hydrolat et de 20 à 30% de corps gras (huiles/beurres). Alors qu’avec une huile végétale, on a 100% d’huile, donc 100% de principes actifs. 

Une huile végétale est donc bien plus intéressant pour votre peau ! En soin pour vos cheveux, pour vous démaquiller, en sérum, rien de mieux… Surtout si vous employez les mieux adaptées à votre type de peau !

Comment utiliser les huiles végétales ?

Le démaquillage

Vous pouvez remplacer votre démaquillant, ou votre eau micellaire par une huile végétale ! Massez délicatement vos yeux et votre visage avec une huile de rose ou une huile de prune, l’odeur est divine ! Rincez, et terminez pas un pschitt d’hydrolat de menthe poivrée ou d’hamamélis. Faites de ce moment un rituel plaisant ! On peut concilier minimalisme, zéro déchet, et plaisir !

Nourrir sa peau

Si boire de l’eau est le must de l’hydratation, rien de mieux que les huiles végétales pour nourrir la peau ! Choisissez de préférence des huiles de première pression à froid pour qu’elles conservent toutes leurs propriétés.

Du beurre de karité pour les peaux de croco, de la noisette pour les peaux d’ados ? Reportez-vous au tableau ci-dessus !

En contour des yeux

Les huiles végétales d’avocat et de calophylle inophyle (aussi appelée huile de Tamanu) sont idéales. L’huile végétale de calophylle booste la circulation sanguine, ce qui réduit l’aspect violacé de la cerne. L’’huile végétale d’avocat est quant à elle très douce pour cette partie très fine du visage, tout en apportant ses vertus anti-rides.

Le soin des lèvres

beurre végétal

Pour soigner vos lèvres, les beurres végétaux comme le karité, la mangue, de même que le cacao sont des msut-have. Mais l’ huile de calendula ou encore de rose musquée sont tout aussi efficaces

Pour les cheveux

Si vous ne connaissez pas le bain d’huile, je vous le recommande, particulièrement si vos cheveux ont été malmenés !

Les trois must-have sont l’huile de coco – qu’on ne présente plus -, l’huile d’olive et l’huile de ricin. L’huile de ricin étant très épaisse, elle est difficile à travailler seule. Il suffit de la mélanger avec une ou plusieurs autres huiles, afin de faciliter son application.

Est-ce que les huiles végétales graissent la peau ?

On a tort de penser que les huiles ajoutent une couche huileuse sur l’épiderme, ce n’est pas le cas. Sauf bien sur si vous utilisez une huile trop riche ou inadaptée. Quelques gouttes suffisent en effet pour nourrir la peau du visage L’huile va sceller dans le film hydrolipidique, et ainsi retenir l’eau.

La peau ne prend que ce dont elle a besoin. Si vous mettez trop d’huile, il est normal qu’elle soit luisante, même après plusieurs minutes après application. Si vous avez la peau grasse, surtout, rassurez-vous ! Il existe en effet des huiles adaptées pour réguler l’excès de sébum, comme l’huile de noisette, de nigelle, ou de jojoba.

Astuce : vous n’aimez pas la sensation de gras ? Mélangez une noisette d’aloe vera et d’huile dans le creux de votre main avant d’appliquer sur votre visage. Effet tenseur garanti !

Définir son type de peau pour choisir son huile végétale

En premier lieu, une peau mixte se reconnaît aux brillances ou aux petits boutons sur la zone T (front, nez, menton). En général les joues sont plus sèches que le reste du visage.

La peau sèche, quant à elle, tiraille et provoque une sensation désagréable. Elle a par ailleurs tendance à marquer facilement (rides, ridules, plis).

La peau mature a l’épiderme qui commence à se relâcher à cause des effets du temps et de l’attraction terrestre. On lui prête aussi une tendance à la sècheresse.

La peau sensible ou réactive peut être mixte, sèche, comme grasse. Comment alors la reconnaître ? Le point commun à toutes les peaux dites sensibles ou réactives est leur sensibilité aux éléments extérieurs : la chaleur, le froid, les soins utilisés, l’alimentation…

La peau couperosée (acné rosacée ou rosacée) se manifeste quant à elle par de légers boutons et par des vaisseaux sanguins apparents.

Enfin, la peau grasse se reconnaît aux pores dilatés et à un « voile » brillant sur tout le visage.

Attention à l’indice comédogène de vos huiles végétales !

Un indice comédoquoi ? Comme son nom l’indique, une huile à fort indice comédogène aura tendance à « boucher » les pores de la peau, d’où points noirs et comédons ….

L’indice va de 0 à 5 : de non comédogène (0) à fortement comédogène (5).

Quelles huiles végétales utilisez-vous pour chouchouter votre peau ?

Coralie, auteure du blog Peppermint Beauty

11 Comments

Laisser un commentaire