Ma Biotiful première fois : les cosmétiques solides

Biotiful week cosmétiques solides

À l’occasion de la Biotiful Week, j’ai pu tester des produits solides et zéro déchet qui me faisaient de l’œil depuis un moment. Après plusieurs jours d’utilisation, voici mes impressions : laisse-moi te raconter ma Biotiful première fois !

Les cosmétiques solides & moi

Les cosmétiques solides et zéro déchet, ça me connait : j’en fabrique et j’en achète depuis un certain temps maintenant. Pour autant, je n’ai pas eu l’occasion de tous les tester – il faut dire qu’il y en a de plus en plus sur le marché -. Je suis donc passée à côté de certains produits qui, pourtant, font l’unanimité. Mais l’Univers fait bien les choses… En ce moment, c’est la Biotiful Week chez Greenweez ! L’occasion pour moi d’essayer pour la toute première fois ces produits qui m’ont toujours fait envie.

Parmi tous les produits mis en avant lors de cette Biotiful Week, j’ai choisi d’adopter le fameux démaquillant NÜE Pachamamaï, le Beurre de cacao rose Lamazuna, l’après-shampoing démêlant APO, et enfin, le déodorant Le Poudré de Clémence et Vivien. Bien que j’en préfère certains à d’autres, je dois dire que dans l’ensemble, je ne suis pas déçue. En effet, ils tiennent tous leurs promesses, et je regrette presque de ne pas les avoir essayés avant. Mais trêve de bavardage, il est temps de vous expliquer pourquoi je les ai autant aimés !

Ma Biotiful première fois avec…

Le démaquillant NÜE

Biotyful Week : Huile solide démaquillante Nüe, Pachamamaï

Pachamamaï est l’une des premières marques que j’ai connues au tout début de mon passage au zéro déchet et aux cosmétiques naturels. Pour autant, je crois n’avoir jamais testé un de ses produits, malgré tout le bien qu’on en disait. Cette erreur est désormais réparée puisque le démaquillant NÜE trône désormais sur le bord de mon lavabo !

La première impression que j’en ai eue était plutôt… Mitigée. Je ne savais pas s’il fallait le faire fondre directement sur la peau du visage ou dans mes mains, s’il fallait d’abord l’humidifier ou pas, bref. J’étais un peu perdue. Mais à force de tâtonnements, j’ai fini par trouver ma manière idéale de l’utiliser : sous la douche, sur le visage humide.

Je le passe simplement sur l’ensemble de mon visage avant de masser du bout des doigts, yeux compris s’ils sont maquillés. Au contact de l’eau, ce démaquillant solide se transforme en lait onctueux, très doux et très facile à étaler partout. Il suffit ensuite de rincer à l’eau claire pour avoir un visage parfaitement démaquillé ET nettoyé.

Et, une fois la douche terminée, la peau du visage ne tiraille pas du tout. Je n’ai parfois même pas besoin d’ajouter de crème hydratante. Autant dire que malgré des débuts difficiles, cette première fois a été biotiful… Je valide donc définitivement ce produit !

L’après-shampoing démêlant APO

Biotyful Week : Après-shampoing solide démêlant, APO

Tout comme le NÜE, le démêlant APO m’a laissée perplexe à la première utilisation. Ça n’est pas le premier après-shampoing solide que j’utilise, et je suis plutôt habituée à des produits qui se déposent rapidement sur le cheveu. En d’autres termes, je n’ai pas besoin de frotter beaucoup pour sentir que j’en ai bien mis sur toutes les longueurs.

Mais avec cet après-shampoing, j’ai eu l’impression que le produit ne se déposait pas bien, ou pas suffisamment. J’avais beau passer le pain sur mes cheveux, je ne sentais pas vraiment la différence. Un peu déçue, j’ai donc rincé et j’ai attendu que ça sèche, sans trop d’espoir. Et là, révélation : mes cheveux n’avaient pas été aussi doux depuis longtemps !

A noter que j’ai les longueurs décolorées à blanc. Ainsi, mes cheveux sont donc très abîmés et difficiles à discipliner autrement qu’avec des produits conventionnels. Un défi qu’a relevé l’après-shampoing démêlant APO avec brio ! Je n’ai eu aucun effet paille, et mes cheveux sont restés doux, même plusieurs jours après.

J’aime aussi beaucoup sa forme en barre, et non pas arrondie. En effet, je trouve que c’est plus pratique à prendre en main, et que ça glisse moins. Vous vous en doutez, ce deuxième produit est validé !

Le déodorant Le Poudré

Biotyful Week : Déodorant Le Poudré, Clémence & Vivien

Au départ, j’ai connu Clémence et Vivien pour leurs savons saponifiés à froid. Il me semble aussi avoir testé un déodorant il y a très longtemps, mais qui ne m’a pas marqué plus que ça. J’ai donc voulu retenter ma chance avec Le Poudré lors de la Biotiful Week. En effet, ce nom me faisait espérer quelque chose de très doux et très léger…

Première mini déception sur ce point, puisque que ce déodorant est enrichi en huile essentielle de Lavande, et qu’on la sent beaucoup. Rien de dérangeant, bien au contraire, l’odeur est très agréable. Mais quand on se fait une idée particulière de quelque chose, on est toujours un peu tristoune de ne pas trouver ce à quoi on s’attend.

Qu’à cela ne tienne, j’ai utilisé ce déodorant au quotidien pendant quelques jours et, très honnêtement, il fait bien le job. Il neutralise parfaitement les odeurs, il est doux à l’application, et doux avec les aisselles. De plus, son parfum s’estompe rapidement, ce qui est assez appréciable (je n’aime pas les odeurs persistantes).

Seul petit bémol, il n’a pas réussi le crash test ultime : une séance d’escalade. Encore une fois, rien de très grave, il a quand même bien résisté. Néanmoins, j’ai bien senti (c’est le cas de le dire), qu’il commençait à fatiguer vers la fin de la séance. Je le valide donc pour une utilisation quotidienne, avec une petite réserve pour les activités plus physiques.

Le beurre de cacao rose

Biotyful Week : Beurre de cacao rose, Lamazuna

On termine par mon chouchou, mon préféré, mon coup de cœur… Une réelle biotiful première fois ! Je le vois passer sur les réseaux depuis un moment, sans jamais oser l’essayer. Parce que puisqu’il s’agissait de beurre végétal, j’ai eu tendance à croire que le résultat serait trop gras, que ça ne pénètrerait pas suffisamment vite dans la peau.

Il faut dire que j’ai cette sensation en horreur : s’enduire d’huile ou de beurre végétal – même avec parcimonie -, et rester collant(e) pendant de longues minutes. J’appréhendais donc un peu, sans me douter que j’allais faire une découverte incroyable !

Premier avantage : il fond instantanément au contact de la peau, et se re-solidifie aussi vite une fois qu’il est dans sa boîte. Ensuite, un seul passage suffit pour déposer la juste quantité de produit : ne reste plus qu’à masser pour bien répartir et faire pénétrer. Il laisse la peau douce et veloutée, sans sensation grasse ou collante.

Enfin, il sent merveilleusement bon ! C’est un réel plaisir de s’en tartiner le corps après la douche. J’en applique même un peu sur mon visage tant il est agréable à utiliser. Le tout, avec des ingrédients 100% naturels. Que demandez de plus ? Si ce n’est d’en avoir une réserve pour avoir de quoi tenir la vie entière ? Produit sur-validé !

Et vous, quelle est votre biotiful première fois avec des cosmétiques ?

Claire, auteure du blog Bicar & Co