Ma petite parapharmacie d’hiver naturelle

Neige, pluie, vent, températures en baisse … Depuis le 21 décembre, l’hiver est bel et bien arrivé. Votre organisme est mis à rude épreuve. Il est donc important d’en prendre soin et de l’aider à se défendre au mieux. Une bonne hygiène de vie et des remèdes naturels bien choisis devraient vous aider à combattre les affections hivernales et à en guérir plus vite. Je vous dévoile ma petite parapharmacie d’hiver idéale pour prévenir et soulager les maux traditionnels de la saison froide :

Ma petite parapharmacie d’hiver pour prévenir

Les probiotiques

Selon moi, la meilleure façon de prévenir des infections hivernales est de chouchouter votre système digestif. Vous le savez, les intestins jouent un rôle important dans la digestion mais également dans l’immunité. Les intestins agissent en effet comme une barrière naturelle empêchant les bactéries et les virus de pénétrer dans l’organisme.

Ils sont aussi composés de centaines de milliards de bactéries qui colonisent et forment ce que l’on appelle la flore intestinale.

Notre flore intestinale, composée de bactéries non pathogènes, c’est-à-dire « bonne » pour notre organisme, permet de faire obstacle aux bactéries pathogènes dites « mauvaises ».

Afin de diversifier et d’enrichir sa flore digestive, plusieurs recours sont envisageables :

  • Premièrement, enrichissez votre alimentation en fibres (fruits, légumes, légumineuses, céréales complètes).
  • Deuxièmement, il est possible et recommandé de faire une cure de probiotiques sous forme de compléments alimentaires.
Parapharmacie d'hiver : Probiotil Ultra, Phyto-Actif

Les probiotiques sont un ensemble de micro-organismes vivants, naturellement présents dans l’organisme. Faire une cure de probiotiques reviendrait donc à faire « le plein » de bonnes bactéries (Voir l’article : « Probiotiques, les champignons de l’immunité »).

La vitamine C

Agrumes

Bien que pouvant être très efficace en phase de rétablissement après une infection, elle reste avant tout un excellent atout en prévention. Son effet stimulant et dynamisant donne un sacré coup de fouet au système immunitaire.

Les apports recommandés en vitamine C sont de 110mg/jour pour un adulte ce qui représente environ 2 à 3 fruits et légumes par jour.

Les fruits s’avèrent être les plus riches en vitamine C, avec aux premiers rangs les agrumes, les kiwis mais gardez en tête que le poivron, le persil, les choux, les tomates sont autant d’exemples de richesse en vitamine C…

Parapharmacie d'hiver : Acérola, Nat & Form

Certaines baies, comme les baies de goji ou l’acérola – lequel peut être consommé sous forme de complément alimentaire -, peuvent également être ajoutés à la liste (Voir l’article : « Focus sur l’Acérola, source de vitamine C).

Mais attention, la vitamine C est sensible à l’eau, à la lumière, à la chaleur et aussi à l’air. Il est donc important de bien conserver vos végétaux, de les laver rapidement et non sous une grande eau et de les consommer crus si possible, ce dès la découpe.

La vitamine D

De nombreuses études scientifiques ont démontré l’effet protecteur de la vitamine D sur les affections hivernales. Cette vitamine possède une double origine, elle est à la fois endogène et exogène. Ainsi, elle peut être apportée par l’alimentation (origine exogène) mais elle peut également être synthétisée par l’organisme lui-même sous l’effet des rayons UV du soleil (origine endogène). En hiver, l’organisme a capitalement besoin de vitamine D, or le taux d’ensoleillement est faible, ce qui réduit sa synthèse.

Parapharmacie d'hiver : Vitamine D3 +++ 1000 UI, Laboratoire D. Plante

Il faut avant toute chose éviter les carences. Un dosage sanguin fixera vos besoins. En cas de déficience, il est recommandé de se complémenter en vitamine D à l’aide d’ampoules, de gouttes ou comprimés.
D’un point de vue alimentaire, les poissons gras et les produits laitiers sont riches en vitamine D (Voir l’article : « Vitamine D, la plus chaude des vitamines ! »).

Ma petite parapharmacie d’hiver pour soulager

Pot de miel avec cuillère à miel

Le miel

Un des atouts majeurs contre vos symptômes de maux de gorge ou de toux d’irritations. Consommé seul à la cuillère, dans un thé ou ajouté à votre « potion magique », il saura soulager vos douleurs.

Ma recette de « potion magique » anti-toux :

  • Un grand mug de d’eau chaude citronnée
  • Une cuillère à soupe de miel
  • Mais aussi, une cuillère à café de cannelle
  • ET/OU une cuillère à café de gingembre
Parapharmacie d'hiver : Gelée royale, ProRoyal BIO

Dans le même esprit, les produits de la ruche sont tous très intéressants. Par exemple, la gelée royale, réputée pour ses vertus stimulantes, aide à combattre les affections et virus. Vous pouvez également l’utiliser en cure préventive.

Le thym

Souvent les affections hivernales touchent vos bronches et déclenchent une mauvaise toux. De nombreuses plantes en phytothérapie sont utilisées pour calmer votre gorge, comme le thym par exemple.

Contenant des principes actifs aux multiples vertus, le thym a pour propriétés d’apaiser la toux et de dégager les bronches. La façon la plus simple de bénéficier de ses propriétés est l’infusion. Faites bouillir 1 à 2g de plantes séchées ou tournez-vous vers des infusions bio du commerce.

Parapharmacie d'hiver : Feuilles de thym, L'Herbier de France

Vous pouvez également utiliser de l’huile essentielle de thym en inhalation, idéale pour dégager les voies respiratoires.

Elle peut ainsi être appliquée en massage, diluée dans une huile végétale. L’huile essentielle de thym s’applique sur la colonne vertébrale ou sur le thorax.

D’autres huiles essentielles sont elles aussi très utiles pour soulager les symptômes des affections hivernales :

Les huiles essentielles à avoir dans ma petite parapharmacie d’hiver

Parapharmacie d'hiver : Huile essentielle de ravintsara, Greenweez

Antivirales et immunostimulantes, ces huiles essentielles s’avèrent de véritables alliées en hiver, utilisées en inhalation, en diffusion ou par voie externe, en massage.

Cependant, prenez quelques précautions. À haute dose, les huiles essentielles sont toxiques et dangereuses pour la santé.

Je pense à laver mon nez bouché

Le sérum physiologique fait partie des l’incontournables de notre petite parapharmacie d’hiver. Non, il n’est pas réservé qu’aux nourrissons !  Aussi efficace chez les adultes et absolument naturel, le sérum physiologique n’est autre que de l’eau purifiée et du sel.

Avant de vous moucher, ce sérum vous permettra de nettoyer vos fosses nasales en évacuant impuretés et mucosités. Bien évidemment, si votre nez bouché s’accompagne de fièvre, de difficultés respiratoires ou autres symptômes, consultez un médecin.

Mon hygiène de vie pour tenir les petits maux d’hiver à distance

Se laver les mains

Pour finir, ayez une hygiène de vie « correcte ». Irréprochable serait l’idéal mais la perfection n’existe pas ! Quelques règles simples peuvent en effet éviter la contamination :

Gel hydroalcoolique, L'artisan savonnier DIY
  • En premier lieu, lavez-vous les mains après chaque situation le nécessitant (à la sortie des transports, après avoir éternué, après et avant manger, après chaque passage aux toilettes …), pendant vingt secondes avec de l’eau et du savon. Si cela n’est pas possible, vous connaissez maintenant tous le fameux gel hydroalcoolique !
  • Par ailleurs, aérez régulièrement votre intérieur pour éviter la prolifération des microbes.
  • Enfin, évitez de surchauffer les pièces.

Prenez soin de vous cet hiver et pensez à consulter un médecin si vos symptômes persistent.

LE BERRIGAUD Laureline, Diététicienne de l’Assiette Pensante

Un commentaire ? Une remarque ? D'autres infos ?