Mode éthique : les alternatives à la fast fashion

Mode éthique

Éviter la fast fashion OK, mais comment ? Quelle alternative à la fast fashion pour définitivement ne plus aller chez Zara, H&M & cie ? Bonne nouvelle : il n’y a pas UNE mais DES alternatives pour consommer autrement et dire au revoir à la fast fashion ! On vous parle aujourd’hui de la mode éthique.

Avant de passer à la mode éthique

1. Trier ses placards

dressing de vêtements

Avant de chercher à acheter des nouveaux vêtements, même si c’est de la mode éthique, commencez par plonger dans vos placards à la recherche de vêtements oubliés. Vous ferez forcément des découvertes. Votre ancien jean préféré, votre t-shirt blanc égaré, le manteau que votre ami vous avez donné par exemple … En effet, tête dans le guidon, on part souvent en quête de ce qu’on a déjà. Volontairement ou involontairement d’ailleurs. En tout cas, quoi qu’il arrive, trier vos armoires vous permettra de vous rendre compte de la quantité de vêtements que vous avez déjà… et peut-être même de relativiser votre prochain achat. L’annuler ou le remettre à plus tard !

2. Réparer vos vêtements

recoudre un bouton, réparer ses vêtements

Autre alternative à la fast fashion et qui fait également partie de la grande famille de la mode éthique : réparer. On a tendance à jeter un vêtement abîmé alors qu’on pourrait le réparer. Même pour un trou, une couture qui saute ou un bouton cassé… beaucoup de choses se réparent pour pas cher (soit par vous-même, soit par une couturière, soit par la gentille grand-mère fan de couture 😉 ).

Réparer ses vêtements est une belle réponse à la surconsommation. Faire durer plutôt que jeter et racheter, en voilà une bonne idée ! 

Acheter de la mode éthique en évitant la fast fashion

La base : Consommer moins

Pull, mode éthique

Premier réflexe face à la fast fashion : acheter moins. C’est indéniablement la meilleure façon d’aller vers une mode (et un monde) étique et plus responsable. Sortir de la quête de nouveautés chaque semaine, de collections exclusives, de collabs, de ventes VIP, de codes promos, de déstockages… En plus ça fait un bien fou! À votre esprit et à votre porte-monnaie. Et c’est déjà commencer à dire non à la fast fashion. Sans rien faire si ce n’est de se libérer de ces mauvaises habitudes ! Et en plus ça libère l’esprit.

Pour être moins tenté et tourner le dos à la fast fashion :

Femme achetant de la mode éthique en ligne
  • Désabonnez-vous de toutes les newsletters de marques de fast fashion. En plus moins de mail c’est bon pour la planète !
  • Unfollow toutes les marques de fast fashion sur les réseaux sociaux (et peut-être le lot d’influenceurs que tu suis et qui travaillent avec : jeux concours, publications sponsorisées etc…). Paracerque les suivre sur les réseaux sociaux c’est déjà un petit peu cautionner toute cette mode qui n’est pas éthique.
  • Évitez d’aller dans les magasins de ces enseignes pour limiter les tentations : moins de lèche-vitrine et moins de sessions shopping en boutique sans besoin précis. C’est d’ailleurs le meilleur moyen d’acheter des choses dont tu aurais pu te passer. Une fois rentré dans le magasin, l’envie d’acheter viendra forcément te titiller… 

La suite : Consommer mieux, consommer de la mode éthique

Acheter d’occasion

Mode éthique et responsable

Si vous n’avez ni trouver votre bonheur dans votre placard, ni pu réparer votre vêtement à remplacer, alors privilégiez les vêtements d’occasion. Oui, il y en a plein ! La mode seconde main s’est beaucoup démocratisée ces dernières années et est bien plus éthique. Et ce pour plusieurs raisons. :

  • Premièrement on trouve des pièces très cool. Il y a dans les friperies des vêtements de super qualité, originaux qui changent de ce qu’on trouve dans les grandes enseignes où les collections se suivent et se ressemblent. La friperie fera le bonheur des amoureux de vêtements qui aiment chercher pour dénicher des petits trésors.
  • Deuxièmement, l’avantage de se tourner vers de la mode éthique, de seconde main, ce sont les prix : en général 30% à 70% moins chers que du neuf. La différence est conséquente, il y a de superbes affaires à faire (sans mauvais jeu de mots).
  • Et évidemment privilégier les vêtements d’occasion et la mode éthique est un choix écologique. L’impact d’un vêtement déjà produit est moindre (d’après une étude publiée par WRAP, étendre la durée de vie d’un vêtement de seulement 9 mois permet de réduire les émissions de carbone, l’eau et les déchets textiles de 20 à 30%). 

Pour dénicher des vêtements d’occasion :

Faire ses achats en friperie pour une mode éthique
  • La friperie près de chez toi, c’est le plus près et le plus simple. Certaines d’entre elles proposent même des prix au kilo, ce qui est encore plus avantageux 😉
  • Les association, type Emmaüs, bazar sans frontière…
  • Les applications et sites internet spécialisés : la plus connue Vinted qui compte plus de 16 millions d’utilisateurs, Leboncoin également qui propose une catégorie vêtements. Certaines enseignes développent également des offres seconde main (Décathlon l’a fait, la marque de sneakers eco responsables Veja, même Zalando s’y est mise) et elles sont de plus en plus nombreuses. La mode éthique concerne tout le monde !

L’achat d’occasion se démocratise et peut donc être un bon moyen de tourner le dos à la fast fashion !

Acheter de la mode éthique c’est plus responsable

Si vous n’avez pas trouvé votre bonheur dans la mode seconde main alors tournez vous vers le marché du neuf mais pas n’importe lequel… celui de la mode éthique et responsable ! La slow fashion, en opposition à la fast fashion. De nombreux acteurs se sont positionnés sur ce créneau. Les marques de mode responsables se sont multipliées ces derniers temps. Citons notamment des marques comme Hopaal, 1083, Loom, La vie est belt, Picture Organic, Knowledge cotton apparel, Maison Izard ou l’emblématique Patagonia.

Pour dénicher les meilleures marques eco responsables : 

  • Pour commencer je vous rappelle qu’une catégorie mode responsable a récemment été lancée du Greenweez !
  • Je vous conseille également les sites et applications Wedressfair et Clear fashion pour y voir plus clair.

J’espère que cet article vous aura permis de découvrir des alternatives à la fast fashion et pourquoi pas donner envie de consommer autrement. On a vu que ça n’était finalement pas plus difficile, pas plus cher, et pas moins beau ou moins fun.
“Y a plus qu’à” comme on dit 😉

Lisez également :
Industrie du textile : comment ça fonctionne ?
Le liège matériau écologique et un brin magique

La méthode BISOUS : fini les achats compulsifs
Les indispensables du yoga

Mathieu, rédacteur du blog Having fun

Un commentaire ? Une remarque ? D'autres infos ?