Garder la ligne pendant le confinement

Garder la ligne pendant le confinement

Vous êtes bloqué(e) à la maison et le confinement vous pèse ? Si vivre le confinement est inévitable, le gérer convenablement est une toute autre affaire ! En effet, sédentarité, grignota
une activité physique moindre… ge, manque d’activité physique et ennui sont autant de paramètres qui rendent la situation pesante. Malgré tout, restons positifs ! Cette situation nous offre de prendre soin de nous et pourquoi pas de prendre le temps changer nos habitudes alimentaires et physiques. Je vous donne ici quelques clés pour garder la ligne et rendre votre confinement plus agréable : 

Dans mon assiette

Pour garder la ligne, je programme mes menus

L’organisation est la clé pour garder la ligne. Programmer vos menus vous permettra en effet d’avoir une vision globale de votre semaine. Faire vos menus à l’avance présente l’avantage d’équilibrer vos apports en fruits et légumes, féculents, protéines ou produits laitiers.  Ainsi, essayez de prévoir :

Je fais une liste de courses

Avant toute sortie en courses, il est très important de faire une liste. Ainsi, achetez exactement ce dont vous avez besoin pour faire vos menus. En effet, il n’est pas opportun en confinement de remplir ses placards de tentations, car vous n’aurez qu’une chose à faire : y céder ! Alors, prenez un bon repas, faites une liste et tenez-vous-y !

Je prône le « homemade food », idéal pour garder la ligne !

Le confinement est également le moment idéal pour vous découvrir des talents de cuisinier (si si !). Ainsi, prenez le temps d’apprendre à cuisiner les légumes en poêlées, en gratins, en soupes ou encore en tartes. La Toile regorge de nombreuses recettes healthy et d’une simplicité enfantine ! Vous qui rêviez de savoir faire du pain maison, il est temps de vous y mettre !

Cuisiner pour garder la ligne pendant le confinement

J’adapte mes quantités à mon rythme de vie ralenti

En confinement, beaucoup d’entre nous ont vu leur train de vie changer complètement. Ainsi, certains ont du arrêter les quelques km à pied parcourus quotidiennement pour rejoindre leur travail, quand d’autres ont cessé les sorties vélos du week-end en famille ou encore l’entrainement quotidien en salle de sport.

Beaucoup d’entre nous deviennent sédentaires à leurs dépens, c’est pourquoi il est important d’équilibrer nos apports et les dépenses. En effet, un individu qui se dépense beaucoup verra ses apports augmentés… Et inversement !

Il suffit alors simplement d’adapter vos quantités dans l’assiette. Une façon très simple d’y arriver consiste à changer votre service : ainsi, si vous avez l’habitude de manger dans une grande assiette, prenez vos assiettes à dessert pour vos repas principaux. Pour 4 personnes, si vous mettiez 4 verres de pâtes, passez à 3. Le matin, si vous preniez un grand bol de lait, prenez donc un verre plus petit.

Je contrôle mes écarts, pour garder la ligne

En confinement, la tentation est grande de s’octroyer un petit goûter qu’habituellement, on ne prend pas. Les jours se suivent et se ressemblent, tant et si bien parfois que l’apéritif s’intègre à notre routine sans même qu’on s’en rende compte ! Sans même compter que l’ennui nous pousse à cuisiner toute nouvelle recette alléchante souvent grasse et sucrée…

Certes, il est essentiel de se faire plaisir pour garder le moral. Mais ayez en tête qu’il est également très important de garder la forme en situation d’épidémie ! Or, trop d’excès de sucres et de graisses saturées affaiblit votre système immunitaire. De plus, votre silhouette risque de pâtir de ces mauvaises habitudes. Aussi, fixez-vous un nombre maximum « d’écarts » par semaine, pour vous garder la ligne tout en vous faisant plaisir !

Dans ma tête

Privilégier la lecture aux écrans pendant le confinement

Pour la plupart d’entre nous, le confinement n’est pas évident à gérer. Ennui, énervement, contrariété, angoisse… Sont autant de sentiments qui peuvent nous affecter. Il est donc primordial de prendre du temps pour nous.

Or, que l’on soit en télétravail ou que l’on souhaite simplement occuper notre temps, on a vite fait de passer notre journée entière devant un écran. Ainsi, entre les portables, la télévision, les jeux vidéos ou l’ordinateur, notre temps passé devant les écrans est bien trop élevé. Il faut donc absolument se fixer des limites et donner un rythme à ses journées. En plus d’abîmer vos yeux, l’excès d’écrans perturbe votre sommeil. Ceux-ci vous coupent également du monde réel, vous stressent et impactent vos relations sociales.

Souvent associé au grignotage, l’excès d’écrans est par ailleurs l’un des facteurs de la prise de poids. En effet, devant un écran, l’organisme est souvent inactif.

Accordez-vous également du temps pour d’autres activités. Lisez, écoutez de la musique, faites des jeux de société en famille, faites de l’activité physique, des travaux, du jardinage. Pensez que le confinement est le moment idéal pour faire tout ce dont vous n’avez pas le temps habituellement.

Dans mon corps

Garder la ligne en pratiquant un sport doux pendant le confinement

Plus de transports, plus de salle de sport… Votre corps est à l’arrêt et vous en souffrez.

Premièrement, sortez et aérez-vous autant que possible – dans la limite de la légalité, bien sûr -. Profitez du soleil sur votre balcon ou dans votre jardin si vous en avez un ! Mettez tout en œuvre pour synthétiser un peu de vitamine D en vous exposant au soleil.

De nombreuses applications ou vidéos en ligne vous permettent par ailleurs de suivre des cours de renforcement musculaire, de yoga, de Pilates… N’hésitez pas à découvrir de nouvelles expériences sportives au cours de ce confinement. Il doit se révéler positif pour chacun de nous. Tout le temps que vous passerez à vous dépenser vous permettra de garder la ligne pendant le confinement et de le vivre plus sereinement.

Et, encore une fois, soyez organisés. Établissez un programme sportif en fonction de vos capacités. Chaque jour, faites 20, 30 ou 60 minutes d’activité physique. Munissez-vous d’un tapis (même celui de la chambre de votre bout de chou fera l’affaire) et bougez un maximum !

Vous n’aimez pas le sport ? Vous pouvez vous dépenser autrement : ménage, jardinage ou encore bricolage sont autant d’activités physiques à accomplir…

Pour finir, pensez à la méditation. C’est une pratique mentale, un exercice, une approche spirituelle qui vous permet de vous recentrer sur vous-même et de positiver.

Asseyez-vous dans un endroit calme et observez ce qui vous entoure. Ne réfléchissez pas, détachez-vous de tout ! Ne faites aucun effort mental, respirez profondément et coupez-vous du monde.

LE BERRIGAUD Laureline, diététicienne de l’Assiette Pensante

Laisser un commentaire