Post partum, le retour de couche

Vous avez accouché, bébé est en pleine forme et vous vous demandez quand va arriver le fameux post partum et retour de couche ! Mais qu’est-ce que cela signifie et quels sont les symptômes ? Vous avez entendu parlé d’une perte de cheveux ou de la rééducation du périnée à prévoir par exemple ? Nous abordons avec vous les grandes étapes du « après grossesse » !

Bon à savoir : Tout ce que vous lirez dans cet article ne se produira pas forcément, chaque corps et chaque personne réagit de façon différente 🙂 Sachez que tout ce que vous pourrez vivre durant cette période est normal et temporaire. Vous pouvez également vous faire accompagner par des professionnels si vous en sentez le besoin.

Post partum, qu’est ce que c’est ?

On entend souvent parler de post partum, mais qu’est ce que c’est vraiment ? C’est donc la période post-accouchement juste avant le retour des règles. Durant cette période la maman subit beaucoup de chamboulement, physique avec la chute des hormones ainsi que psychologique avec l’arrivée de bébé.

Post partum, le retour de couche

post partum

Pendant la grossesse, une femme présente une aménorrhée. C’est à dire une absence de règles.
Juste après l’accouchement, une femme saigne plus ou moins intensément. Ceci n’est pas le retour de couche, ici il est question de lochies. Ce sont donc des saignements dus à l’élimination des débris provenant de la muqueuse utérine.

Pour faire simple, le retour de couche désigne le retour des règles après un accouchement. C’est la reprise du cycle menstruel. Ce retour de règles peut être plus ou moins rapide après l’accouchement. C’est donc la période après le post-partum.

Une femme allaitante aura un retour de couche plus tardif, environ 3 à 6 mois après l’accouchement. C’est ce que l’on appelle l’aménorrhée de lactation.
Si l’allaitement est complet alors il y a un blocage de la libération des hormones qui ne permet pas au corps de retrouver un cycle menstruel. En revanche si l’allaitement est partiel, les femmes peuvent alors avoir un retour de couches plus rapide, mais la plupart du temps leurs règles seront irrégulières.

Tandis qu’une femme qui n’allaite pas aura un retour de couches environ 6 à 8 semaines après l’accouchement.

Très souvent, les femmes observent des premières règles post-accouchement plus longues et plus abondantes que la normale.

Il est également possible que vos règles soient plus douloureuses après un accouchement ou alors plus « faciles ». Une grossesse peut modifier vos cycles menstruels, tout du moins au début. Avec le temps, très souvent, les femmes retrouvent la régularité de leurs cycles menstruels.

Pour information, après votre accouchement il est formellement contre-indiqué d’utiliser des tampons lors des lochies. Lors de votre retour de règles il est déconseillé de se tourner vers des protections hygiéniques internes au vagin pour limiter tout risque d’infection surtout si vous avez eu une épisiotomie par exemple.

Post partum, comment se passe le « après grossesse »

Dépression post partum

post partum dépression

Vous avez surement déjà du entendre parler de « dépression post partum » ou de « baby blues » mais c’est quoi au juste ? Vous vous demandez si vous en souffrez ?
L’arrivée d’un enfant, la grossesse, l’accouchement sont des événements qui chamboulent votre vie. Il est donc tout à fait normal de se sentir perturbée, fatiguée, déboussolée par ces changements.

Cet état de « baisse de moral » est tout à fait normal et beaucoup de jeunes mamans passent par là. Fondre en larmes pour un rien, se sentir dépassée, s’endormir à tout moment … Je vous rassure c’est la plupart du temps passager. De plus, la chute du taux d’hormones peut vous rendre irritable et fatigue l’organisme.

Tentez de repérer ce qui vous angoisse le plus : la nuit ? l’allaitement ? les sorties ?
Prenez du recul et essayez de trouver des solutions simples pour vous aider à y faire face. Reposez-vous à tout moment et dès que cela est possible, tant pis les lessives et le ménage attendront ! Pensez aux priorités mesdames et sachez que vous en êtes une !

Si vous n’y arrivez pas seule, n’hésitez pas à vous faire aider, consultez votre médecin traitant, votre sage-femme ou des puéricultrices … Un bon nombre de praticiens seront à votre écoute pour vous rassurer et vous permettre d’affronter cette nouvelle étape.

Constipation/ Hémorroïdes

Après votre grossesse, tout doit se remettre en place, votre utérus notamment mais votre système digestif aussi doit retrouver son emplacement initial. Cela peut se traduire par une perturbation de votre transit. Ceci est transitoire, mais cela peut être très désagréable.
Certaines femmes souffrent de constipation après leur accouchement. Il est important de marcher pour faciliter le transit, de bien boire votre 1.5L d’eau par jour. D’ailleurs, certaines eaux riches en magnésium sont intéressantes pour faciliter le transit. De plus, consommez des légumes crus et cuits, des légumineuses et des céréales complètes riches en fibres.

En plus d’avoir le transit perturbé, certaines femmes peuvent souffrir d’hémorroïdes et la constipation n’arrange pas le problème.
Suivez donc les mêmes recommandations : boire, marcher et manger des fibres.
De plus, il existe des crèmes anti-hémorroïdaires et des suppositoires à la lidocaïne pouvant apaiser la douleur.
Ayez une bonne hygiène intime, tentez de ne pas vous retenir pour aller à la selle et évitez le papier toilette trop agressif. Lavez-vous après chaque selle et utiliser une serviette plus douce.

Perte de cheveux, alopécie post partum

La perte de cheveux post partum appelé aussi alopécie post-partum est un phénomène très courant.
La variation des taux d’hormones pendant la grossesse et après l’accouchement est responsable de cette chute massive de cheveux. C’est une période compliquée qui peut être très mal vécue par les femmes. D’autant plus que la perte de cheveux est accentuée par la fatigue et le stress de cette période.
La chute de cheveux commence environ 3 mois après l’accouchement et dure environ 3 mois.

Il existe quelques remèdes très simples pour limiter la chute des cheveux.
Premièrement, faites attention à votre hygiène de vie. Soignez votre assiette, tentez d’équilibrer vos repas au mieux en y incluant tout ce dont il est nécessaire pour ne pas vous carencer. Des légumes, des féculents, des protéines … Evitez les produits trop transformés, le sucre, l’alcool. Buvez 1.5L d’eau par jour. Ce sont des règles simples mais qui peuvent avoir un certain impact sur la qualité de vos cheveux.

Dormez bien ! Et oui très facile à dire quand bébé vous réveille la nuit ! Tentez de vous reposer quand cela est possible.

Côté soin, évitez de vous laver, brosser et sécher vos cheveux trop souvent.
Vous pouvez également vous faire des massages capillaires avec des huiles hydratantes et fortifiantes pour vos cheveux.

Pour finir, n’attendez pas que vos cheveux tombent pour entamer une cure de compléments alimentaires. Du fer, de la kératine, de la levure des bières, des vitamines, du zinc, du sélénium. Certains compléments vous aideront à retrouver épaisseur et brillance. Soyez patiente, les cures durent au minimum 3 mois.

Sachez également que l’alopécie peut aussi être la cause d’une carence en fer. Si vous êtes anémiée faites une cure de fer sur prescription médicale.

Rééducation du périnée

périnée rééducation

C’est quoi le périnée ? Le périnée est un ensemble de muscles soutenant notamment notre vessie, notre vagin ou notre rectum. Lors de l’accouchement le périnée subit une sorte de relâchement qui peut causer le plus souvent du temps quelques fuites urinaires.

Il est donc généralement fortement recommandé après une grossesse, en post partum de rééduquer son périnée. Souvent cela se fait sur prescription médicale de votre gynécologue avec une kinésithérapeute ou une sage-femme. Le but est de permettre à votre périnée de retrouver sa force, sa tonicité initiale.

Mesdames, prenez soin de vous après votre grossesse. C’est un moment particulier de votre vie qui bouscule votre organisme. Il est donc impératif que vous vous chouchoutiez autant (ou presque) que votre bébé !

LE BERRIGAUD Laureline, Diététicienne de L’Assiette Pensante

Lisez également :
3 astuces pour récupérer après l’accouchement
Nausées grossesse : quelques remèdes
Vivre sa grossesse vegan sereinement

Laisser un commentaire