Qu’est-ce que l’Argent Colloïdal ?

L’argent colloïdal,  aussi appelé “eau d’argent”, est une suspension de particules d’argent dans de l’eau distillée… C’est un des meilleurs et des plus anciens remèdes naturels !

Dans l’antiquité greco-romaine, souverains et aristocrates utilisaient des récipients en argent, dans un souci d’asepsie et d’hygiène (eau, vin…) . La tradition s’est perpétuée : il y a 50 ans encore, on offrait aux nouveaux-nés timbale et couverts en argent ; lors des repas de famille on sortait l’argenterie…

Connaissance empirique aussi, si les anglais dans les colonies versaient l’eau bouillante pour leur thé dans des théières d’argent ? Les apothicaires, début XXème siècle plaçaient une feuille d’argent au fond de leur creuset avant d’y préparer baumes et sirops…

Une utilisation ancestrale…

L’argent a occupé très tôt, une place de choix dans les différentes pharmacopées. Les plus grands médecins, dont Hippocrate, l’ont utilisé pour soigner maladies et blessures. Toujours dans le but d’éliminer microbes et bactéries…

En Afrique dans les années 30, le Dr Schweitzer, utilisant ses propriétés anti-infectieuses démontra qu’il n’était pas nocif pour nos micro-organismes ! Jusqu’en 1940, des suspensions de particules d’argent servaient contre les diverses infections et pour la cicatrisation.

Puis, les antibiotiques sont arrivés…

Des laboratoires ont fait des recherches et développé de nouvelles molécules antibactériennes, de moindre coût et de rapport certain… Avec le développement de cette industrie, l’utilisation de l’argent est tombée en désuétude. Seules quelques préparations n’ont pu être remplacées, notamment pour le traitement des brûlures.

Avec l’utilisation systématique des antibiotiques, leur surconsommation, leurs effets secondaires, sont apparus des virus, germes et bactéries antibiorésistants.

L’argent colloïdal reprend sa place !

Argent colloïdal bio

En recherche, on observe que des micro-organismes pathogènes immunisés contre les antibiotiques, s’engourdissent après l’administration d’argent colloïdal.

Son action est comparable à celle d’un antibiotique à large spectre. L’Argent Colloïdal active une enzyme qui va agir sur chaque micro-organisme en modifiant son équilibre acido-basique. Ainsi, bactéries, champignons, virus vont être inactivés et mourront à très brève échéance.

L’argent colloïdal est donc une solution à de nombreuses affections :

  • Inflammations (affections provoquant chaleur, rougeur, douleur…  dont le nom termine en ..ite : pharyngite…)
  • Infections bactériennes et virales (angine, infections urinaires…)
  • Invasions fongiques (mycoses, candidoses…)
  • Maladies de peau (herpès, acné, psoriasis, verrues, eczéma, urticaires…)

Il s’utilise pour désinfecter plaies, brûlures, piqûres d’insecte…  Il permettrait d’éviter les infections nosocomiales, et de les traiter. De plus, il est un excellent préventif aux pathologies de l’hiver et renforce le système immunitaire !

Choisissez un argent colloïdal de qualité !

Une solution colloïdale se fait à partir «d’eau purifiée», de nanoparticules et d’ions d’argent chargés électriquement. Ces particules extrêmement fines pourront se mêler aux liquides corporels (eux-même colloïdaux), ainsi en suspension elles auront une disponibilité immédiate.

La solution doit être limpide (aucun dépôt) et plutôt sans couleur, ou légèrement doré. Le goût doit être légèrement métallique.

La plupart des solutions du commerce respectent un dosage entre 15 et 30ml/l.

La littérature médicale cite des cas d’Argyrie, un risque du aux prises excessives d’argent, qui colorent la peau en bleu. Le risque est cependant inexistant au dessous d’une consommation quotidienne de 5 microgrammes d’argent par kg de poids corporel (ANSM).

Spray d'argent colloïdal

Comment l’utiliser ?

En externe :

  • Directement sur la peau pour les blessures, les irritations et les agressions diverses ainsi que l’acné, l’eczéma, les pellicules.
  • En spray dans la gorge ou dans le nez, en gargarisme…
  • Sous forme de gouttes. Pour les yeux, les oreilles, ou le nez (sinus infectés)…
  • En lavement intestinal ou vaginal (2 c à c dans l’eau du lavement)

En interne :

Je précise qu’en France, et sur tout le territoire de l’Union Européenne, l’utilisation interne est strictement interdite. Vous ne le trouverez donc que dans les rayons cosmétiques… Et réservé à cet usage. Or, en Amérique du Nord , la Food and Drug Administration autorise l’usage interne et sa commercialisation pour cet usage. Dans une alimentation riche en fruits et légumes , 15 ml d’Argent Colloïdal / jour est la dose d’entretien.

Dans le cadre d’un renforcement immunitaire, les recommandations outre-Atlantique sont de :

  • Adultes : 1 c à soupe (5ml) 3 à 4 fois par jour
  • Enfants de plus de 5 ans : 1 c à café, 3 ou 4 fois par jour

L’Argent Colloïdal se consomme alors comme tout oligo-élément, en évitant le contact avec du métal. Il n’y a pas de contre-indication particulière, ni d’incompatibilité avec un traitement médical. Il se conserve en flacon de verre à l’abri de la lumière.

De votre côté faites-en bon usage !

Martine Calvet – Naturopathe

Laisser un commentaire