Ralentir : 4 astuces pour (enfin !) prendre le temps

astuces pour prendre le temps

Qui n’a jamais trouvé que 24 heures ne suffisaient pas dans une journée ? Nous sommes dans un monde où tout va vite, très vite, trop vite. Et entre travail, activités, loisirs, enfants, courses, transports, nous avons bien souvent l’impression qu’il ne nous reste que quelques miettes de temps pour nous. Pourtant, nous aimerions tous avoir le temps, pour nous, avec notre famille, nos amis… Ou parfois simplement pour contempler. Comment prendre le temps et s’aménager ces moments dont nous avons tellement besoin pour ne pas succomber à la charge mentale, celle-là même dont parlait Emma dans sa BD qui a défrayé la chronique ? Par où commencer pour s’aménager ces plages horaires rien qu ‘à nous ?

Prendre le temps commence par désencombrer…

Avoir de l’espace à vivre, respirer, commence par un grand tri du superflu. La première question à se poser est : « en ai-je vraiment besoin » ? Que ce soit pour des objets, des appareils ou des vêtements, cette question va nous recentrer sur l’essentiel : « Être ou Avoir ».

trier pour prendre le temps

Pour cela, il va falloir trier et se débarrasser des choses inutiles qui vous encombrent. Cela vous permet par ailleurs de revendre certains de vos objets sur des sites d’occasion ou de faire des dons, ce qui apporte satisfaction, gratitude… Et peut-être même un peu de budget supplémentaire pour faire ce dont vous avez toujours rêvé !

…Suivi de près par s’organiser

Là aussi, le mot d’ordre est le tri. Passez vos différentes activités à la loupe en dissociant vos passions de vos obligations. Faites une liste à deux colonnes (vous en trouverez une jolie, à télécharger gracieusement en bas de page), et priorisez ce qui est essentiel à votre bonheur et à celui de vos proches.

Par exemple : vous allez manger chez Papy et Mamie tous les dimanche. Le faites-vous pour vous faire plaisir à vous… Ou pour faire plaisir à Mamie ? Est-ce qu’un dimanche sur deux ne serait pas suffisant ? Votre enfant pratique le tennis, le piano et fait de la natation. Est-ce par ce qu’il en a envie, par ce que vous en avez envie, ou parce qu’ il faut le faire ? Et ainsi de suite…

Identifier les activités chronophages

Votre boite mail, vos réseaux sociaux, les jeux vidéos, la télévision… Toutes ces activités synonymes de détente deviennent vite très chronophages. Elles peuvent en effet prendre le pas sur des activités qui vous sont plus précieuses et pour lesquelles vous désirez, vraiment, prendre le temps.

prendre le temps en décrochant des écrans

Une fois de plus, prenez un papier et un stylo (ou téléchargez le joli pdf en bas de page). Et, durant une semaine, notez tout ! Le temps passé devant la télévision, le temps passé sur vos réseaux sociaux, Youtube ou Netflix…

Le but n’est pas de vous flageller ou de vous faire des reproches, mais plutôt de visualiser à quel moment vous vous consacrez à telle ou telle activité… Et de rectifier votre emploi du temps en fonction. Vous risquez d’être surpris par le temps que vous arriverez à libérer grâce à une simple liste !

Enfin et surtout, savoir dire NON !

Ne vous sentez pas coupable de dire NON ou STOP. Nous avons tous et toutes nos limites, et tout le monde comprendra que vous ayez besoin d’un moment pour décompresser et vous couper du monde. Savoir dire non c’est aussi savoir résister aux injonctions : « je dois », « il faut que » et aux « dépêche-toi ».

Que va-t-il se passer si vous dites non ? Vous vous rendrez vite compte qu’en disant non et en fixant vos propres priorités, personne ne va vous en vouloir. Au contraire, vous allez prendre de l’assurance, gagner en confiance en vous… Et montrer que vous savez hiérarchiser vos besoins et vos envies ! Ce conseil est valable autant dans votre vie personnelle que dans votre vie professionnelle : écoutez-vous !

Prendre le temps, c’est s’écouter !

(Pour télécharger les documents, il vous suffit de cliquer sur l’image)

Claire B.

Laisser un commentaire