Comment déstresser en à peine 2 minutes ? !

Que fait-on tous, sans exception, environ 20 fois par minute sans même s’en rendre compte et qui pourtant est vital? La réponse est RESPIRER !

Et oui, alors qu’on n’y prête que peu d’attention, la respiration est à la base de nos besoins physiologiques. La « machine-corps humain » étant extrêmement bien faite, nous n’avons pas besoin de respirer consciemment, notre système parasympathique s’en charge pour nous et fort heureusement, sinon je connais un bon nombre de têtes en l’air qui n’y survivraient pas…

Mais parfois, dans certaines situations, la machine peut s’enrayer. Qui ne s’est pas retrouvé en apnée devant un film d’horreur ? Le souffle coupé devant la beauté d’un paysage ? Le souffle court en période de grand stress ?

La respiration, ce réflexe archaïque

La bonne nouvelle, c’est que bien que l’on respire inconsciemment, nous pouvons aussi agir consciemment sur notre respiration et cela aura des effets bénéfiques sur nous.

Revenir consciemment à sa respiration c’est revenir au moment présent (coucou la méditation de pleine conscience !). N’hésitez pas plusieurs fois par jour à simplement vous connecter à votre respiration, à simplement y faire attention. Ce simple exercice pourra en amont vous éviter du stress. Et si vous n’y parvenez pas parce que vous n’arrivez pas à y penser dans le tumulte des taches à faire et autres to do list, mettez-vous une alarme Respiration.

Au moins une fois dans la matinée et une fois dans l’après-midi, dès que la sonnerie retentit, arrêtez-vous et portez attention à chacune de vos inspirations et de vos expirations ; deux minutes suffisent à vous détendre et à vous reconnecter à vous.

Respirez par le nez !

En automne et en hiver la respiration peut-être gênée par les petites affections respiratoires. Cela peut avoir un effet somatopsychique et créer du stress dans le corps qui pourrait facilement être évité. Pour y remédier, piquez aux yogis leur fameux jala neti et nettoyez vos narines quotidiennement à l’aide d’une lota. Vous serez surpris d’être bien moins malades et bien moins stressés. Optez pour du sel de l’Himalaya pour un nettoyage des narines au top !

Respirez grâce à la lota

Lorsque vous êtes en période de stress, prenez encore exemple sur les yogis et pratiquez des pranayamas. Les pranayamas sont des exercices de respiration qui calment le mental, ré-energisent le corps… Je vous propose de pratiquer nadi shodana, la respiration alternée, qui va vous aider à pacifier votre mental, à dissoudre les idées noires récurrentes, à rééquilibrer vos énergies… Bref qu’attendez-vous pour vous y mettre ?

Méthode de respiration

Respirez en mode yoga
  • Placez les doigts de la main droite en Vishnu Mudra : pliez index et majeur. Le pouce servira à boucher la narine droite, et l’annulaire servira à boucher la gauche
  • On essaye d’égaliser inspiration et et expiration
  • Expirez lentement et complètement par les 2 narines
  • Boucher la narine droite avec le pouce et inspirez lentement par la narine gauche
  • A la fin de l’inspiration boucher les 2 narines
  • Déboucher la narine droite et expirez lentement à fond par la narine droite
  • Une fois les poumons vides inspirez immédiatement par la narine droite
  • Boucher les 2 narines
  • Déboucher à gauche et expirez lentement par la narine gauche
  • Maintenir la narine droite bouchée avec le pouce inspirez à gauche

Dès que vous sentez une bouffée de stress vous envahir, pratiquez une dizaine de cycles de nadi shodana. A la fin d’une journée stressante, utilisez nadi shodana comme un sas de décompression entre votre journée de travail et votre soirée.

Comme nous venons de le voir, la respiration n’est pas si anodine que ça et peut avoir des répercussions dans vos vies. Alors à vos marques, prêts, respirez !

Céline Chieco, professeur de Yoga Nidra infusé de Reiki.

Laisser un commentaire