Rien ne sert de courir, vous pouvez marcher !

Voilà quasiment 4 millions d’années que l’homme sait marcher. Grace aux ascenseurs, aux tapis roulants, aux escalators, et aussi aux divers transports à notre disposition, nos pieds ont tendance à rester gentiment rangés sous le bureau ou posés sur la table basse devant la télévision. Praticable par tous et à tous les âges, la marche est une activité d’endurance d’intensité moyenne, qui permet un bon entretien du système cardio-vasculaire, de s’oxygéner, et de se dynamiser, tout en douceur. Pratiquée avec régularité, au moins 30 minutes par jour, elle purifie l’organisme de ses toxines, elle améliore le transit intestinal et elle soulage les tensions du quotidien.

Pour que votre marche soit efficace, l’activité doit être soutenue, avec une allure moyenne de 7 km/h. En gros, il suffit de doubler l’allure à laquelle vous marchez normalement. Le corps puise alors dans ses réserves pour trouver l’énergie nécessaire à l’effort.

  • Marcher redessine la silhouette, en faisant travailler simultanément : les muscles fessiers, les cuisses, les muscles des bras et des épaules.
  • La marche ne demande pratiquement aucun équipement, si ce n’est de bonnes chaussures.
  • Elle ne coûte rien et peut se pratiquer n’importe où, et n’importe quand.
  • Lors de la marche, le corps libère des endorphines, responsables d’une sensation de joie et de détente.
  • La marche améliore la qualité du sommeil, et le transit intestinal.
  • La marche stimule la circulation des membres inférieurs et supérieurs.


Marcher est bénéfique : c’est tout simplement un réflexe archaïque du corps, c’est à dire un mouvement automatique de notre système nerveux. Les parents peuvent tous le constater lorsqu’à la maternité le pédiatre effectue le test du réflexe de la marche automatique, et qu’ils voient cette si petite chose qu’est leur enfant effectuer quelques pas.
Si vous souhaitez entamer un programme de marche, suite à une période de sédentarité, marchez d’abord tranquillement, puis augmentez votre rythme et la distance parcourue de manière progressive. Pour booster votre marche, déroulez correctement votre pied : on pose le talon au sol, et on déroule complètement le pied, de manière à se propulser vers l’avant grâce aux orteils.
Vous pouvez marcher dans les bois ou dans un parc, Profitez en alors aussi pour apprécier le bruit des feuilles sous vos pieds, le chant des oiseaux, les senteurs fraîches, les paysages, les lumières et les ombres, etc… Pour vous motiver, vous pouvez aussi vous inscrire dans un club de randonnée, la convivialité du groupe peut être un excellent moteur !
Vous pouvez aussi marcher en ville ! Les trajets pour aller travailler, aller faire vos courses en marchant, ou tout simplement découvrir un quartier, aller rendre visite à la famille ou a des amis, en ville c’est toujours plus facile avec un but. Usez et abusez également des escaliers !
Dans les deux cas, pensez toujours à vous hydrater, et à profiter du moment !
Lorsque vous marchez, vous brûlez en moyenne :

  • Balade en ville : 75 Kcal / 30 minutes
  • Marche rapide : 110 Kcal / 30 minutes
  • Randonnée en plein air : 200 Kcal / 30 minutes

 

Alors, prêts pour la balade ?

Leave a Comment