Shampoing sec maison : astuces et recettes

Recettes shampoing sec maison

Parfait pour espacer les shampoings et redonner un coup de propre à la chevelure, le shampoing sec est un allié du quotidien. Problème, la composition des produits conventionnels n’est jamais très glorieuse. Solution ? Faire votre shampoing sec maison !

Pourquoi utiliser du shampoing sec ?

Laver vos cheveux trop fréquemment n’est pas bon pour leur santé. En effet, cela agresse le cuir chevelu, et favorise la surproduction de sébum. Résultat, vos racines graissent plus rapidement, et vous vous lavez la tête encore plus souvent, abîmant vos cheveux au passage.

Afin d’éviter cela, il y a la solution du shampoing sec, parfaite pour tous types de cheveux. Le principe ? Absorber le surplus de sébum, et ainsi donner un petit coup de frais à votre crinière entre deux shampoings classiques.

Bien entendu, il n’est pas à utiliser en remplacement complet du « shampouinage » sous la douche : vos cheveux ont tout de même besoin d’un bon nettoyage de temps en temps, afin d’éliminer correctement les peaux mortes, les poussières et autres particules de pollution.

Toutefois, le shampoing sec est un bon complément pour éviter les lavages trop fréquents, et/ou dépanner quand on manque de temps pour se faire un vrai shampoing avec soin et séchage (vous savez, avant un entretien ou un rendez-vous important).

Les meilleurs produits pour fabriquer son shampoing sec

L’ingrédient principal

Comme expliqué plus haut, on recherche ici le côté absorbant. On va donc se tourner vers des produits connus pour leur haut pouvoir d’absorption :

Les poudres diverses

Si ces produits peuvent se suffire à eux-mêmes, il est également possible d’ajouter d’autres poudres végétales, possédant quant à elles d’autres propriétés :

  • Poudre d’orange pour réguler la production de sébum et apporter de la brillance
  • Poudre de cacao maigre, qui apporte brillance et teinte le mélange de poudres
  • Mais aussi, poudre de neem, régulatrice et anti-pelliculaire
  • Poudre d’ortie, qui stimule la pousse et régule le cuir chevelu
  • Poudre de shikakaï, qui apporte force, brillance, favorise la pousse et teinte le mélange
  • Henné neutre, fortifiant, apaisant et régulateur
  • Bicarbonate alimentaire, assainissant

Notez que si vous avez les cheveux foncés, mieux vaut inclure une poudre teintante : cela vous évitera de vous retrouver avec des traces blanchâtres dans votre chevelure après l’application du shampoing sec !

Les huiles essentielles

Vous pouvez enfin choisir d’ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles à votre mélange. Optez pour celles dont les caractéristiques conviennent le mieux à vos cheveux :

  • Les huiles essentielles antiseptiques, pour assainir le cuir chevelu : Palmarosa et Tea Tree, qui luttent également contre les pellicules, et la Lavande Vraie, parfaite pour calmer les irritations
  • Les huiles essentielles régulatrices de sébum : Ylang Ylang, agrumes et Cèdre de l’Atlas, possèdent en effet des propriétés lipolytiques, autrement dit, elles détruisent la couche de gras présente sur les cheveux
  • Ou encore, les huiles essentielles pour la brillance : le Romarin à Cinéole lutte contre les cheveux ternes ; la Camomille Matricaire quant à elle apporte brillance aux cheveux clairs, et la Cannelle convient mieux aux cheveux foncés

Attention toutefois, la plupart sont déconseillées en cas de grossesse et/ou d’allaitement. Et en règle général, mieux vaut ne pas en abuser : les huiles essentielles sont des produits très concentrés, qu’il faut utiliser avec précaution. Contentez-vous de 20 gouttes maximum d’huiles essentielles pour 4 c. à s. de poudres.

Les recettes

Shampoing sec maison

Maintenant que vous avez la liste des ingrédients possibles, libre à vous de faire les mélanges que vous souhaitez, et qui conviennent le mieux à vos besoins/problématiques. Toutefois, si l’inspiration venait à vous manquer, voici quelques exemples de recettes :

Mon shampoing sec maison pour cheveux gras

Shampoing sec maison : argile ghassoul, Cattier
  • 2 CS de rhassoul
  • 1 CS de fécule
  • 8 gouttes d’huile essentielle d’Ylang Ylang (optionnel)

Mélangez les poudres entre elles, ajoutez l’HE en remuant continuellement, et conservez dans un petit pot propre, sec et hermétique.

Ici, le rhassoul va purifier le cuir chevelu, tout en apportant du volume. La fécule, quant à elle, va se charger d’absorber le surplus de sébum. L’huile essentielle, enfin, va réguler la production de ce dernier.

Mon shampoing sec pour cuir chevelu sensible

Shampoing sec maison : argile blanche surfine, Cattier

Même procédé, mélangez les poudres, ajoutez l’huile essentielle et conservez dans un pot à l’abri de l’humidité.

L’argile blanche, plus douce que les autres, va absorber le sébum sans assécher le cuir chevelu. Le bicarbonate de soude, quant à lui, va purifier et assainir en douceur. Veillez toutefois à ne pas dépasser la dose recommandée, auquel cas il pourrait devenir irritant.

Mon shampoing sec pour la brillance

Shampoing sec maison : poudre de Shikakai, Radico
  • 2 CS de fécule
  • 1 CS de poudre d’orange
  • 1 CS de poudre de shikakaï
  • 20 gouttes d’huile essentielle de Camomille Matricaire ou de Cannelle selon la couleur de vos cheveux (optionnel)

Dans cette recette, le côté absorbant sera donné par la fécule. Les poudres d’orange et de shikakaï, quant à elles, s’occuperont de la brillance et de la force. Les HE, enfin, raviveront votre couleur.

Bien utiliser son shampoing sec maison

Shampoing sec maison

Pour l’application, rien de bien compliqué : utilisez de préférence un gros pinceau type kabuki. Brossez bien vos cheveux avant l’application, afin de séparer les mèches plus facilement.

Ensuite, il vous suffit de prélever un peu de poudre à l’aide de votre pinceau, et de venir la déposer sur vos racines, mèche après mèche (un peu comme pour une coloration). Allez-y doucement, les poudres étant très volatiles, il ne faudrait pas vous en mettre dans les yeux !

Massez délicatement votre cuir chevelu du bout des doigts pour bien répartir le shampoing, et laissez agir quelques minutes. Pour terminer et bien retirer tous les résidus, brossez-vous les cheveux tête en bas, au-dessus de la baignoire ou dans la douche. Et voilà, le tour est joué !

Bien entendu, vos cheveux ne seront pas aussi légers qu’après une bonne douche, mais ils pourront tenir encore un jour ou deux sans être lavés en profondeur. En appliquant régulièrement du shampoing sec, vous habituerez votre cuir chevelu à produire moins de sébum. Ou du moins, à ne pas en surproduire. Ils seront ainsi en meilleure santé !

Claire, auteure du blog Claire & Co