Simili vegan : 3 repas gourmands à emporter

sandwich à base de simili vegan

Ils ressemblent à du fromage. C’est l’aspect du fromage. Ils ont (presque) le goût du fromage … mais ce n’est pas du fromage. Mais qu’est-ce donc ? Je veux bien sûr parler des simili vegan : les faux-mages et simili carnés (pour la viande et la charcuterie). S’ils invitent à s’initier à la cuisine végétale autrement, le fait est qu’on ne sait pas toujours comment les cuisiner. C’est pourquoi je vous ai concocté trois recettes de repas à emporter so easy :

Les simili vegan, des produits parfois montrés du doigt …

Manger du « faux » fromage ? Ou de la « fausse » viande ? Quel est l’intérêt ? Peuvent se demander certains. C’est une remarque que j’entends parfois, notamment de la part de personnes peu ou pas convaincues sur le véganisme et qui voient dans les similis un semblant de nostalgie des aliments carnés.

N’oublions pas que l’acte de manger est très marqué par les normes culturelles, ainsi le Français est-il représenté, complètement stéréotypé, par cet homme portant le béret sur la tête et la baguette de pain sous le bras. Logique donc d’être tenté de reproduire les habitudes alimentaires quand on bannit la viande et les produits laitiers de son assiette.

… Mais qui ont leur place dans notre cuisine

Les similis ont toute leur place dans notre frigo, végane ou non.

  • De par leur ressemblance visuelle, ils facilitent la période de transition alimentaire pour les apprentis végétariens et végétaliens. Remplacer le fromage par une spécialité végétale qui a le même goût et le même aspect ? Facile ! Cela permet de garder les mêmes réflexes, très important dans une phase de changement.
  • Une raclette-party avec les copains ? Oui mais … sans fromage et sans charcuterie svp ! Pour ne pas perdre en convivialité, les similis peuvent sauver une soirée à la montagne ! Et je parie gros que les curieux autour de la table ne manqueront pas de goûter et d’apprécier la version végétale !
  • Dans le cadre d’une alimentation dite omnivore, les similis ont également un rôle à jouer, celui de la diversité. Parce que, les chiffres le disent, globalement nous mangeons beaucoup trop de viande et de produits laitiers, il est bon de savoir proposer une alternative sur la table. Et ainsi d’aller piocher dans les familles d’aliments que nous explorons peu (le soja par exemple).
  • Enfin, je souligne ici le fait que la présence, de plus en plus marquée, des similis dans les rayons de nos magasins d’alimentation (biologique ou non) contribue à démocratiser le mode de vie végane. Une bonne nouvelle quand on sait que « the future is vegan » alors, pourquoi ne pas s’y mettre dès aujourd’hui ?

Mes recettes de repas à emporter à base de simili vegan

repas à emporter à base de simili vegan

Je vous ai concocté 3 recettes rapides, gourmandes et savoureuses : une idée pour votre lunch box à emmener au bureau et deux snacks revisités à la mode végétalienne.

Idée lunch box : des pâtes à la « bolognaise » végétale

Je commence par faire cuire une portion de pâtes (sans gluten pour ma part). Je réhydrate une poignée de protéines de soja texturées (petit format) dans un bol d’eau chaude pendant quelques minutes.

protéines de soja texturées

Dans une casserole, je fais revenir un petit oignon et une gousse d’ail écrasée dans 2 cuillères à soupe d’huile d’olive. J’ajoute les protéines de soja texturées et 25cl de coulis de tomates, une pincée d’origan, du sel et du poivre. Je fais ensuite chauffer à feu doux pendant 10 minutes en prenant le soin de poser un couvercle (les protéines doivent mijoter pour s’imprégner des arômes).

Dans ma lunch box, je dépose ma portion de pâtes cuites, je verse par-dessus la sauce que j’ai préparée, je termine enfin par un « topping » de râpé végétal façon cheddar. Au bureau, je n’aurai plus qu’à réchauffer pour faire légèrement fondre le fromage.

Idéal pour le pique-nique : le sandwich « Le Parisien » revisité

J’oublie la baguette : j’opte pour du pain de mie bien moelleux. Je « beurre » mon pain en choisissant une margarine végétale (et si possible sans huile de palme).

faux-mage végétal

J’alterne ensuite les tranches de fromage « classic » et le “tofu mignon” coupé en morceaux. J’ajoute quelques cornichons (parce que les cornichons, c’est bon !) et le tour est joué ! Pratique à emporter, je peux l’accompagner d’un bol de crudités pour en faire un encas équilibré.

Le hot-dog végane

Un classique US revu à la mode végane : je choisis des pistolets (ces petites baguettes) pour un côté plus pratique. Dans une poêle légèrement huilée, je fais réchauffer les saucisses et je n’hésite pas à ajouter également des oignons finement émincés que je pourrai ajouter dans le pain.

saucisses vegan

Puis, je dépose la saucisse à l’intérieur de la baguette tartinée de moutarde et les oignons frits. J’ajoute également un trait de ketchup sur le dessus et je termine par une poignée de cheddar végétal. Enfin, je passe le tout 10 min sous le grill du four, et je le dévore tout chaud !

Et vous, comment cuisinez-vous les simili vegan ?

Stéphanie, Consultante & Formatrice Culinaire chez La Véganista