Je soigne mon acné au naturel

Acné, vous avez dit acné ? Voici un problème qui donne bien du souci à certains adolescents et adolescentes, mais pas que… Tout commence par des micro-comédons sous la peau, soit des petits follicules pileux qui se sont obstrués. Si c’est un phénomène courant, il arrive parfois que certains changements induisent à cet endroit un afflux de sébum. Ces nouvelles conditions réveillent des bactéries (Propionibacterium acnes) naturellement présentes et leur permettent de proliférer. Le système immunitaire les prend alors pour des intrus, provoquant des micro-inflammations et l’apparition de comédons, papules, pustules… Pouvant entraîner l’inflammation des tissus environnants !

Quelles sont les causes de l’acné ?

A la puberté, « la tornade hormonale » accentue la production de sébum et la peau d’enfant en pleine transformation se trouve bousculée par ce besoin d’écoulement excessif, les pores ne sont pas prêts…

L’acné peut également survenir au cours du cycle menstruel de la femme en raison d’une augmentation de la production d’hormones ou lors de fluctuations hormonales (traitements, pilule…).

Par ailleurs, certains médicaments, le tabagisme, le stress, une mauvaise hygiène de vie entraînent un assèchement de la peau.

Enfin, des soins de la peau inappropriés peuvent faire produire plus de sébum pour compenser et ainsi provoquer l’apparition de l’acné.

Facteurs aggravants :

  • Un stress intense.
  • Le surmenage.
  • Le manque de sommeil.
  • Une mauvaise alimentation.

Facteurs améliorants :

  • Le soleil.
  • L’activité au grand air.
  • La détente.
  • Une meilleure hygiène alimentaire…
Acné : profiter du soleil

Remarquons que la période de l’adolescence est celle des découvertes, des aventures et des rébellions accompagnées d’un manque de sommeil ; d’une alimentation non adéquate ; de la consommation de toxiques (additifs alimentaires divers, tabac, alcool…) ainsi que de stress et d’angoisses…

La vie adulte prolonge parfois – malheureusement – ces périodes. L’acné hormonale peut alors être vue comme auto-immune : l’organisme identifie ses propres hormones comme dangereuses, au point d’y devenir allergique. Ainsi, ce serait là une recherche d’équilibre, d’identité… Qui rendrait le terrain favorable, la question de l’intensité étant liée à l’histoire et à la sensibilité de chacun.

Les femmes y sont plus sensibles que les hommes à cause de leur va et vient hormonal.

Vision Naturopathique :

Toute personne possède un certain capital santé, appelé Force Vitale, qui est une combinaison de notre capital inné (cadeau de Papa – Maman) et de notre capital acquis (grâce à notre mode de vie…).

Cette Force vitale nous permet d’aborder les différentes étapes de la vie et de les passer plus ou moins bien, selon le Pouvoir d’auto-guérison qu’elle nous confère.

L’adolescence et l’apparition des cycles menstruels sont des changements hormonaux qui doivent pouvoir être gérés sans problème par un organisme en bonne santé.

Il s’agit donc de maintenir notre organisme en bon état de fonctionnement afin qu’il soit réactif. Mais il est trop souvent surchargé, épuisé, carencé… Et ne peut donc correctement accompagner ces périodes de changement (puberté, règles et autres surprises de la vie) qui demandent beaucoup d’énergie.

Acné : j’entretiens mon terrain

Acné : faire du sport en plein air

Pour contrer l’acné, je commence par entretenir mon terrain :

  • Je nettoie mes filtres : nos organes-filtres principaux sont le foie et les reins. Quand ils sont surchargés de travail, n’ont plus de force, les organes-filtres secondaires (les intestins, la peau, le système ORL…) prennent le relais… Ce sont souvent ceux-là qui s’expriment le plus, qui font mal (Voir l’article : « Je chouchoute mes émonctoires ! ») !
  • Je maintiens mon énergie par un apport correct de nutriments permettant de soutenir le tempérament de chacun.
  • J’entretiens mon terrain par une bonne hygiène de vie : j’adopte une alimentation saine, je fais de l’exercice physique au grand air, je gère mon stress…

Je lutte contre l’acné naturellement

J’aide mon foie… Et mes reins

En première intention, commençons par aider notre foie en le revitalisant et en le drainant. En effet, les glandes sébacées éliminent le même type de toxines que le foie, les intestins. C’est souvent parce que ceux-ci sont épuisés que l’acné est à son comble : il faut que ça sorte !

Faisons alors appel aux plantes sous toutes leurs formes : en teintures-mères, extraits de plantes fraîches, macérats glycérinés, infusions… Ainsi, pour soutenir notre foie, nous pouvons nous tourner vers :

Infusion de Romarin feuille L'Herbier de France

Les meilleures périodes pour un drainage de 3 semaines sont le printemps et l’automne.

Remarque : si votre foie est particulièrement fragile, pensez par ailleurs à appliquer dessus une bouillotte chaude 20 min/jour . Un naturopathe peut aussi vous conseiller une cure de Desmodium.

Parfois, les reins sont en défaut : Solidago TM peut alors les soutenir.

Veillez par ailleurs à avoir un bon transit et une bonne flore intestinale, soit un ventre confortable. Ainsi, pour assainir votre tube digestif, largile, l’EPP (Extrait de Pépins de Pamplemousse) ou encore la Chlorophylle sont tout à fait appropriés.

Enfin, pensez à apporter à votre peau les nutriments nécessaires par une alimentation adaptée.

Contre l’acné, je mise sur mon alimentation

Il était une fois… Une île où l’acné n’existait pas

L'île de Kitava (Nouvelle Guinée), île où l' acné n'existe pas

Connaissez-vous l’histoire de l’île de Kitava, l’île où l’acné n’existe pas ? Il a été conclu après études que seule l’alimentation des habitants de cette île située en Nouvelle Guinée faisait la différence. Ils consomment ainsi une belle quantité d’aliments frais, fruits, tubercules, poisson, noix de coco, mais ni café, ni alcool et très peu de céréales ou de sucre. On parle alors d’une alimentation type paléolithique.

En effet, sont responsables de l’amplification d’un terrain acnéique :

  • Les produits laitiers, pour leur teneur en acides gras oméga 6 (pro-inflammatoires) et la présence d’hormones animales perturbantes.
  • Les sucres ( sodas…) et céréales raffinées (pizza,pâtes), afin de maîtriser le taux d’insuline et ainsi la production de sébum…
  • Mais aussi, les produits transformés et riches en graisses saturées (biscuits secs, pâtisseries industrielles).
  • Ou encore, le sel et les aliments industriels.

Conseils alimentaires :

  • En premier lieu, privilégiez les fruits et légumes en faisant la part belle aux crudités pour leurs enzymes et leurs vitamines. Et, quand vous les cuisez, préférez les basses températures.
  • Découvrez également les aliments complets : riz, sarrasin, petit épeautre, quinoa, millet, graines de chia… Mais aussi sucre rapadura ou encore sel gris.
  • Pensez aussi aux poissons pour leurs oméga 3, mais privilégiez la qualité : plutôt une bonne boîte de sardines qu’un mauvais saumon !
  • Par ailleurs, cuisinez en utilisant des épices, des herbes fraîches (ciboulette, persil, basilic..), des graines germées, des crèmes et laits d’amande, de coco
  • Pensez aussi à votre foie : évitez les viandes et les produits laitiers, surtout le soir !
  • Enfin, consommez frais et local pour un bon apport en nutriments, et sans pesticides pour ne pas encrasser votre organisme.

Zoom sur le jeûne intermittent :

N’hésitez pas par ailleurs à tester le jeûne intermittent. En effet, ce repos organique de 16h sans manger (soit,En sauter un repas) a une bonne efficacité sur les terrains inflammatoires. Pratiquez-le ainsi chaque jour pendant 3 semaines, à renouveler…

Si besoin, j’opte pour les  compléments alimentaires

En plus de veiller à votre bonne alimentation, vous pouvez si vous en ressentez le besoin vous tourner vers les compléments alimentaires :

Acné ; Zinc - Bardane Dietaroma
  • Ainsi, vous pouvez associer la Bardane et la Pensée sauvage aux plantes de votre drainage, elles sont particulièrement ciblées peau.
  • Le Zinc est par ailleurs le minéral le plus important pour les défenses anti infectieuses, or son niveau est abaissé en cas d’acné (Voir l’article : « Le ZINC : indispensable et multifonction ! ») !
  • La Vitamine B5 s’avère quant à elle utile pour fabriquer de bons acides gras…
  • Les Oméga 3 sont, eux, anti-inflammatoires, sans compter qu’ils renforcent et protègent la peau.
  • Le Silicium ou la Silice de prêle offrent par ailleurs de régénérer les cellules.
  • D’octobre à mars (minimum), la Vitamine D présente un intérêt en cas d’affections cutanées (Voir l’article : « Vitamine D : la plus chaude des vitamines ! »).
  • Enfin, le Magnésium, souvent en carence, contribue à une meilleure gestion du stress (sous forme bisglycinate par exemple).

J’offre à ma peau des soins externes

Acné : Eau florale de lavande De Saint Hilaire
  • Pour le nettoyage quotidien, arrêtez de décaper votre peau ! Ainsi, le savon d’Alep est équilibrant si vous avez besoin de la laver, tandis que l’huile de coco fait un bon démaquillant. Vous pouvez aussi compléter vos soins par un hydrolat de Lavande ou d’Hélichryse.
  • L’argent colloïdal, en compresse ponctuelle, est par ailleurs un très bon désinfectant (Voir l’article : « Qu’est-ce que l’argent colloïdal ? »).
  • L’huile d’argan peut par ailleurs réduire les niveaux de sébum chez les personnes ayant une peau grasse. De plus, c’est un très bon hydratant. Sa teneur élevée en vitamines A et E et en acides gras poly-insaturés contribue en effet à réduire l’inflammation tout en aidant à guérir les cellules de peau endommagées. Elle sera votre soin quotidien !
Acné : Huile essentielle de Tea Tree Greenweez
Acné : Gel d'Aloe Vera à boire Pur'Aloé

Il est vrai que se débarrasser définitivement de l’acné est souvent long et nécessite de changer ses habitudes, mais à terme vous y gagnerez un bien-être de tout l’organisme… Qui se lira sur votre visage !

Martine Calvet – Naturopathe

Laisser un commentaire