Qu’est-ce que le syndrome de l’intestin irritable ?

Syndrome de l intestin irritable

En Occident, plus d’une personne sur dix est atteinte de troubles au niveau du tube digestif… Et notamment le syndrome de l’intestin irritable (ou du colon irritable). Outre les différents maux physiques perceptibles par les personnes qui en souffrent, d’autres symptômes plus pernicieux peuvent causer des désagréments importants, notamment au niveau psychologique. Si les causes sont souvent multiples dans ce genre de déséquilibre, on pointe souvent du doigt une alimentation inadaptée. Alors, qu’est-ce que le syndrome de l’intestin irritable ? Comment lutter contre ce phénomène douloureux ? Nos astuces naturo :

Les principales causes du syndrome de l’intestin irritable

De nombreux spécialistes s’accordent à dire que le syndrome de l’intestin irritable est causé par différents facteurs directement liés à notre mode de vie occidentale. Parmi les principaux facteurs, il y a tout naturellement le stress que l’on fait subir à notre organisme. Ce, à cause de notre manque de sommeil, hyperactivité, stress lié aux activités professionnelles… Mais aussi notre façon d’ingérer les aliments à grande vitesse, notamment sur notre pause de midi. Toutes ces mauvaises habitudes peuvent mettre notre intestin à rude épreuve. Apparaît alors un déséquilibre au niveau de la flore intestinale ou du microbiote. (Voir l’article : “Les secrets méconnus du microbiote”)

Par ailleurs, une alimentation déséquilibrée peut causer un désordre profond au niveau du microbiote. C’est le cas quand elle est trop riche en glucides, sucres raffinés et acides gras « trans » (dans les produits transformés) et en aliments pro-inflammatoires. Cette malbouffe peut ainsi provoquer :

Syndrome de l intestin irritable
  • Une obésité
  • Un diabète type 2
  • Une irritation au niveau du côlon
  • Un trouble profond au niveau de la digestion
  • L’apparition de maladies diverses
  • Une perte de tonus et de vivacité au niveau de l’organisme

Ainsi, stress, mauvaise hygiène de vie et alimentation de piètre qualité conjugués sont les principaux responsables de ce syndrome. Notez par ailleurs qu’il touche particulièrement les hommes et peut réduire de manière significative l’espérance de vie.

Les différents désagréments causés

Parmi les principaux symptômes constatés lorsqu’une personne est atteinte du syndrome de l’intestin irritable, on constate :

  • Des douleurs abdominales
  • Des diarrhées
  • Mais aussi, des constipations régulières
  • Et enfin, des ballonnements

Globalement, la santé de l’individu est mise en difficulté. Or, cela peut conduire à des effets collatéraux, notamment sur la fertilité, mais aussi sur la concentration et la performance.

Enfin, ce syndrome peut avoir des conséquences irrémédiables sur la qualité psychique et psychologique des individus. Il peut ainsi induire une baisse notable de la confiance en soi et une mauvaise influence sur la qualité de ses relations familiales ou professionnelles. Cela reste sujet à caution puisque chaque individu réagit de manière différente à des problèmes de santé. Cependant, cette irritation du côlon accentue ces difficultés.

Comment éviter / limiter le syndrome de l’intestin irritable ?

Syndrome de l intestin irritable

Pour éviter l’apparition du syndrome de l’intestin irritable ou combattre ses symptômes, différentes pratiques peuvent être mises en place. Celles-ci offriront de réparer les dommages causés au microbiote. Elles permettront ainsi de reconstituer la flore intestinale, favoriser la bonne digestion et combattre les maladies qui profitent de cette fragilisation. Parmi celles-ci :

  • Prenez le temps de manger et de bien mâcher les aliments pour que la salive puisse agir sur la digestion des nutriments. En effet, manger trop vite peut mettre l’appareil digestif en grosse difficulté, le stresser et altérer la flore intestinale.
  • Evitez par ailleurs l’alcool, les produits transformés et les sucreries. Ceux-ci peuvent également altérer la qualité de la flore intestinale et faciliter la propagation de maladies et l’apparition de l’obésité.
  • Mettez en place des pratiques douces et relaxantes afin d’évacuer votre stress. C’est le cas par exemple de la méditation, du yoga, du Qi Gong… (Voir les articles : “La méditation, qu’est-ce que c’est ?” et “Quel yoga est fait pour moi ?”)
  • Pratiquez également une activité sportive régulière.
  • Enfin, buvez fréquemment en petite quantité afin d’atteindre les 2L d’eau par jour. Cela peut en effet favoriser la digestion et l’ingestion des bons nutriments

La naturopathie au secours du système digestif et du colon

Les quelques pratiques précitées pour soulager le syndrome de l’intestin irritable peuvent être soutenues par la naturopathie. Celle-ci s’appuiera en effet sur une hygiène de vie remarquable, ainsi que les bienfaits des plantes et remèdes d’autrefois. Ainsi, certaines plantes connues pour leurs vertus thérapeutiques naturelles peuvent notamment réparer les dégâts sur le côlon. Elles offrent par ailleurs de reconstituer la flore intestinale, responsable de la bonne transformation des aliments.

Tisane gingembre, Thés & Traditions
  • En premier lieu, privilégiez les plantes riches en fibres, vitamines, potassium, fer, magnésium, sélénium, zinc et antioxydants.
  • Par ailleurs, mangez des fruits de saison, faibles en lectines et triés sur le volet.
  • Les légumes et des légumineuses favorisent également la bonne santé du microbiote et la réduction des possibilités d’infection de l’appareil digestif.
  • Enfin, les plantes aromatiques ne sont pas en reste. Ainsi, certaines tisanes, notamment celles contenant du Gingembre, sont réputées favoriser la digestion.

Loïc Ternisien, Naturopathe N.D. & énergéticien