Thé bio, ses innombrables bienfaits

S’il y a bien une boisson dont j’ai du mal à me passer, c’est le thé, les infusions, les tisanes… En effet, j’en bois toute la journée, le matin au petit-déjeuner, le midi après manger, le soir avant d’aller me coucher. C’est presque une addiction 😉
Aujourd’hui nous allons faire un petit focus sur ma boisson préférée (bio de préférence), en commençant par un petit tour de ses bienfaits.

Quels sont les bienfaits du thé ?

tasse de thé

Pour commencer, il est riche en polyphénols (dont les flavonoïdes) et en xanthines.

Les flavonoïdes sont des nutriments naturels que l’on retrouve dans les végétaux comme par exemple dans les fruits, les légumes, les céréales. Elles font partie de la famille des polyphénols.

Les polyphénols ont des vertus anti-oxydantes. C’est à dire qu’elles protègent notre organisme des radicaux libres. Ces radicaux libres sont en partie responsables du vieillissement prématuré des cellules. Elles ont également des effets bénéfiques sur le système cardiovasculaire, en plus de prévenir les maladies inflammatoires.

La théine et la caféine font elles partie de la famille des xanthines. Elles ont des vertus stimulantes et favorisent l’action de la fonction diurétique, de la circulation sanguine et de la concentration.

Pourquoi choisir un thé bio plutôt que conventionnel ?

femme buvant un thé

Si vous êtes convaincu(e) par le bio pour votre consommations de légumes et de fruits, pourquoi ne pas consommer également du thé bio ? Vous le savez peut être, mais pour le cultiver de façon conventionnelle, on utilise une très grande quantité de pesticides. Certains thés peuvent d’ailleurs même contenir jusqu’à 17 pesticides et/ou métaux différents. Et qui, vous vous en doutez sont très mauvais pour la santé. (Retrouvez ici l’article de 60 millions de consommateurs : Trop de pesticides dans les sachets de thé et tisane)

Et contrairement aux fruits et légumes qu’on peut laver pour les débarrasser d’une partie des pesticides. On ne peut malheureusement pas laver les feuilles de thé. Elles ne sont lavées à aucun moment de leur préparation. De plus, comme on le cultive dans des climat propices au développement des champignons et autres insectes, les cultivateurs utilisent encore plus de fongicides, insecticides et autres produits de ce type… On y trouve également fréquemment des substances qui sont même interdites en France et/ou en Europe.

Opter pour des thés bio est ainsi un moyen sûr de consommer un produit naturel et de qualité. Cela nous assure donc qu’aucun engrais ni produits chimiques ne sont utilisés pour le cultiver. Le tout en sirotant une boisson chaude et réconfortante, bien au chaud sous son plaid.  

Choisir le bio c’est pour sa santé mais c’est aussi celles des cultivateurs ainsi que choisir de respecter l’environnement. Et ainsi de respecter les ressources naturelles et de la biodiversité. 

Les différents types de thé bio

Il existe de nombreux types de thés, et chaque couleur correspond à un type de thé en particulier.

Peut-être le saviez vous, à l’origine tous les thés viennent d’une seule et même plante, le théier (Camellia sinensis) ? C’est ensuite la façon dont on travaille la feuille qui va déterminer si elle donnera un thé noir ou vert par exemple. Par exemple, on froisse, brise ou laisse au naturel les feuilles, cela change le goût et le parfum. Ainsi, le fait de rouler la feuille permet d’éliminer tous les sucs responsables de l’oxydationd e la feuille.

différents types de thés
  • Le thé vert ne fermente pas et n’est pas oxydé.
  • Contrairement aux thés noir qui eux sont fermentés et est oxydés.
  • On connait souvent beaucoup moins le thé blanc. Il ne se récolte pas au même moment. Il ne fermente pas et n’est pas oxydé. On choisit de jeunes pousses et de petits bourgeons. On les fait sécher avec le plus de délicatesse possible pour éviter de briser les feuilles. Pour les feuilles de la variété dite “blanche”, le séchage est appelé fletrissage.

Parmi les autres types de thés , on retrouve également le thé blanc, le thé Oolong (semi oxydé), le thé Pu Erh (procédé beaucoup plus compliqué et long) et le thé fumé (que l’on prépare au dessus d’un feu), le thé Rooïbos (qui vient d’un autre arbuste).

On peut agrémenter les thés “naturel” d’arômes naturels, de fleurs ou de fruits séchées pour lui donner plus de goût et d’aromes. On retrouve par exemple le thé vert au jasmin, le thé banc aux fleurs de sureau et myrtille, thé vert saveur bergamote et vanille et plein d’autres.

Quand et comment le consommer ?

Si vous êtes sensibles à la caféine et la théine, on vous déconseille d’en boire après 16h. En effet, la théine risquerai de trop stimuler votre organisme et vous empêcher de dormir. Evidemment, certains sont beaucoup moins sensibles et peuvent même boire du café juste avant d’aller dormir sans problème.

Attention, il est également déconseillé aux personnes souffrant d’anémie. En effet, la trop grande consommation de thé vert entraine la réduction d’absorption du fer par l’organisme.

Le thé est tout un art ! C’est également la raison pour laquelle on lui consacre des cérémonies et rituels dans certains pays. Cela particulière dans les pays asiatiques comme au Japon ou en Chine par exemple.

Pour sentir tous les arômes et la complexité aromatique des thés il est important de respecter un certain protocole. Pour cela, laissez le infuser en respectant un temps précis, qui varie de 10 secondes … à 20 minutes ! Vous trouverez ci-dessous un petit récapitulatif des temps d’infusion et de la température d’infusion. Evidement, on vous conseille surtout de suivre votre goût 😉

En fonction de la sorte

thé vrac bio
  • Thé vert : 70°C de 2 à 5min pour les thés vert de chine et 40 à 80°C de 1 à 3 min pour les thés vert du Japon
  • Le thé noir : 80 à 95°C de 3 à 5 min
  • Thé blanc : température de 70°C et une infusion de 5 à 10min
  • Le thé Oolong : 95°C de 5 à 7 min
  • Thé Pu Erh : 95°C de 4 à 5 min
  • Le thé fumé : 95°C de 3 à 4 min

Pour raison écologique et anti gaspillage, nous vous recommandons bien évidemment de consommer du thé en vrac. Dans ce cas là, il peut parfois être difficile de se faire une idée de la dose à utiliser. Le mieux est de se baser sur environ 2 grammes de thé pour 10 à 15cl d’eau. 

Infuseurs à thé

Et vous, quel est sont vos thés bio préféré ?

Lisez également :
Eaux aromatisées pour un été bien frais !
Tisane, thé, infusion : les reconnaitre et les utiliser
CBD bienfaits et utilisations

Céline Chieco