Transition au zéro déchet des enfants : comment faire?

Comment initier une transition au zéro déchet auprès de nos enfants ? On ne va pas se mentir, c’est souvent la femme qui a en premier une prise de conscience écologique dans un foyer, et qui va ensuite essayer d’entraîner sa famille vers une consommation plus responsable ! Seulement voilà, il se peut que parfois cela entraîne des frictions avec nos chers têtes blondes (ou pas !). Avant de vous livrer quelques pistes pour sensibiliser votre enfant à l’écologie, deux points me semblent importants à rappeler :

  • Changer ses habitudes, c’est difficile pour tout le monde, adultes et enfants. Si vous demandez à vos enfants de changer drastiquement certaines choses de leur quotidien, il est tout à fait normal qu’ils soient décontenancés. Parfois, pour se protéger d’un changement, le premier réflexe est la résistance. Il vaut mieux y aller progressivement.
  • Les enfants, et particulièrement les adolescents, ont vraiment besoin de se conformer, d’être acceptés par leurs pairs. Il s’agit d’un réel besoin dans leur développement psychologique, pas d’un caprice et c’est important à prendre en compte.

Quelques pistes pour une transition au zéro déchet en douceur :

Expliquez ce qui vous a mené à votre
propre prise de conscience

Je crois qu’on essaie souvent de protéger nos enfants des informations anxiogènes, à tort. Bien sûr, il faut filtrer les informations et les retransmettre dans un langage simple et compréhensible pour l’enfant, et ne pas déclencher d’angoisse chez lui.

Mais les enfants sont naturellement sensibles aux enjeux écologiques, bien plus que certains adultes, alors expliquons-leur nos choix ! Ainsi, nous pouvons tout à fait parler avec eux des conséquences de la surconsommation sur la nature et les animaux.

D’une manière plus générale, je pense que les enfants (et même les adultes) sont beaucoup plus disposés à opérer des changements quand ils en comprennent l’utilité.

Expliquez-leur les techniques de marketing utilisées pour les pousser à consommer

Il peut être également très intéressant, en fonction de leur âge, de leur expliquer les techniques marketing utilisées par les marques pour leur donner envie de posséder des objets :

  • Par exemple, les têtes de gondole dans les magasins.
  • Ou encore, les publicités à la télé.
  • Mais aussi, les placements de produits de leurs influenceurs préférés.

Incluez vos enfants dans vos démarches…
Et rendez-les ludiques !

Pour accompagner vos enfants dans une transition en douceur, vous pouvez par ailleurs les inclure dans vos démarches et rendre celles-ci ludiques :

  • Ainsi, vous pouvez les amener avec vous chez le producteur.
  • Vous pouvez par ailleurs faire un challenge familial en pesant vos poubelles toutes les semaines.
  • Mais aussi, regarder avec eux votre consommation d’électricité sur le site de votre fournisseur…
  • Négocier pour ne pas passer du jour au lendemain à une consommation complètement différente : tes biscuits industriels, OK pour cette semaine, par contre on fait une compote maison.

Donnez-leur de l’argent de poche pour qu’ils achètent
librement, dans la limite du raisonnable

Le compromis peut aussi passer par leur donner de l’argent de poche, en fonction de leur âge. Ainsi, cet argent de poche est à eux et ils peuvent le dépenser librement (c’est-à-dire : aussi pour acheter des choses qui vous font friser, dans la limite du raisonnable). A la maison, par contre, c’est vous qui achetez et donc vous avez le plus de poids dans les décisions.

Passez aux achats en occasion

Acheter d’occasion est également un bon compromis, particulièrement pour les vêtements. En effet, votre enfant peut avoir un habit de la marque souhaitée pour beaucoup moins cher et sans contribuer à l’expansion de la fast-fashion !

Accompagnez-les dans leur consommation d’écrans

Là, ce n’est pas une mince affaire ! Pourtant, plus vos enfants passeront de temps sur les écrans, plus ils seront bombardés de pubs et autres sollicitations, c’est aussi simple que cela ! En effet, le temps passé sur des écrans par les enfants est à mon sens un problème de santé publique avec de nombreuses répercussions, dont leur modèle de consommation.

Échangez avec d’autres familles ayant le même mode de consommation que vous

On le sait tous en tant que parents : nos enfants résistent souvent à ce qui vient de nous, et parfois, cela passe comme une lettre à la poste quand ça vient de quelqu’un d’autre. Ainsi, plus nos enfants côtoieront de familles qui ont les mêmes valeurs écologiques que nous, plus ils trouveront cela normal… Et moins ils se sentiront en décalage !

Quelques jeux et livres pour enfants sur l’écologie

Voici également une petite liste de livres pour enfants sur l’écologie, si jamais vos enfants y sont sensibles :

Il existe énormément de livres pour enfants abordant l’écologie aujourd’hui, alors pourquoi ne pas aller dans votre librairie préférée avec lui et le laisser choisir ?

Pour les parents, je ne peux que conseiller la lecture du livre « Tout le monde en a un sauf moi – Libérer nos enfants de la surconsommation » de Valérie Halfon ! Ce livre est une pépite et m’a personnellement beaucoup aidée.

Et au rayon des nouveauté, Bioviva vient de sortir un jeu conjointement créé avec la Famille (presque) Zéro Déchet. Perspicacité, humour, stratégie et rapidité sont au rendez-vous ! Ainsi, il vous faudra réduire au maximum la quantité de déchets à travers 4 épreuves.

Jeu Bioviva pour une transition au zéro déchet

J’espère que cet article vous aura aidé, mais quoiqu’il en soit, gardez en tête que la relation avec votre enfant est ce qu’il y a de plus important ! Alors, même si nos enfants sont les consommateurs et les décisionnaires de demain, l’essentiel est surtout de les accompagner et de les inciter à utiliser leur libre arbitre pour réussir cette transition au zéro déchet.

Marie Duboin, auteure du blog La Salade à Tout