Sélection bonsaïs - Bonsaï Erable 7 ans Acer Palmatum Atropurpureum
Produits du même rayon
Référence 1BONS0004
Livraison Uniquement en France métropolitaine (hors Corse).
Expédition Ce produit est directement expédié par le fournisseur.
Livraison En rez-de-chaussée uniquement

Bonsaï d'Erable palmé 7 ans de la marque Mistral Bonsaï ! Joli arbuste aux feuilles rouges, originaire de Japon et de Corée. Demande un entretien très particulier et minutieux. Nom latin : Acer palmatum atropurpureum. Dimensions : 22 x 21 x 35 cm.
Produit non éligible au droit de rétractation.


Découvrez le Bonsaï Acer Palmatum Atropurpureum 7 ans de la marque Mistral Bonsaï ! 

Le bonsaï est un arbuste ou petit arbre à feuilles caduques ou à feuilles persistantes selon l'espèce ou la variété. Le bonsaï est particulièrement apprécié pour sa floraison. Il existe des milliers d'arbres de cette espèce et, chaque jour, de nouvelles variétés sont découvertes.

Originaire du Japon et de la Corée, les bonsaïs Acer Palmatum ont la caractéristique d'être un arbre à feuillage caduc, apprécié pour la coloration de ses feuilles tant au bourgeonnement printanier qu'en automne. Il en existe des milliers de variétés dont la plus connue est le "Deshojo", il possède un bourgeonnement de couleur rouge jusqu'en été, puis ses feuilles virent au vert pour recommencer à rougir avec l'arrivée de l'automne.

Cette espèce de bonsaï doit être placé à l'extérieur toute l'année. Pensez à le protéger du soleil intense du milieu de journée à l'aide d'une ombrière ou le mettre à moitié à l'ombre. Le bonsaï Acer Palmatum nécessite un arrosage abodnant en été et modéré en hiver. En été, si le climat est sec, nous pulvériserons les feuilles avec de l'eau car la plante a besoin d'une certaine humidité ambiante à cette époque.

Attention : le bonsaï étant une plante vivante, l'âge et les dimensions sont donnés à titre indicatif. Ce produit n'est pas éligible au droit de rétractation.

Les + produit :

. Arbuste idéal pour créer une ambiance zen 
. Plante d'extérieur uniquement (donc plus résistante qu'une plante d'intérieure)
. Rempotage tous les 2 ans au début du bourgeonnement 
. Arbre à feuillage caduc
. Originaire du Japon et la Corée 

Caractéristiques :

Famille : Acéracée 

Origine : Japon, Corée

Exposition : A l'extérieur toute l'année. Le protéger du soleil intense du milieu de journée à l'aide d'une ombrière ou le mettre à moitié à l'ombre.

Âge : 7 ans environ

Dimensions : 22 x 21 x 35 cm

Substrat: 100% akadama ou mélangé avec 20% de gravier volcanique (Pouzzolane)

Rempotage : Tous les deux ans, au début du bourgeonnement printanier

Taille : au début du printemps 

Pincement : effectuer du bout des doigts en enlevant le bourgeon en croissance et en laissant uniquement les deux premières feuilles. Si on les a laissé s'élargir, couper une ou deux paires de feuilles. Le pincage s'effectue durant tout le printemps.

Engrais et fertilisation : printemps et automne  

Arrosage: abondant en été, modéré en hiver. En été si le climat est sec, il faut pulvériser les feuilles avec de l'eau car la plante a besoin d'une certaine humidité ambiante à cette époque.

Conseils d'utilisation :

Comment arroser son bonsaï ? Les bonsaïs nécessitent un entretien particulier. Il faut les arroser régulièrement : abondamment en été et modérément en hiver. Il nécessite une eau pure avec un pH acide, mais attention le bonsaï ne supporte pas le chaux.

Les bonsaï s'arrosent en deux fois. Une première fois, afin que l'humidité ouvre les pores de la terre, et après quelques minutes, une deuxième, jusqu'à ce que l'eau sorte par les trous de drainage. Le niveau d'eau ne doit pas atteindre les trous du pot. Un bonsaï qui est toujours mouillé voit pourrir ses racines.

Il ne faut jamais arroser avec un pulvérisateur qui est utilisé pour enlever la poussière ou donner de l'humidité aux plantes : ils ne servent pas à arroser. Ils humidifient seulement la surface de la terre et l'eau ne parvient pas jusqu'aux racines.

Où placer son bonsaï ? Les bonsaïs, même s'ils sont petits nécessitent une grande attention. Ils doivent vivre dans un endroit aéré où ils peuvent recevoir la lumière du soleil, la pluie et l'humidité nocturne. Une terrasse, un balcon, un jardin ou sur le rebord d'une fenêtre sont des endroits parfaits pour placer vos plantes.
Faites attention, car les hautes températures d'été ou les fortes gelées d'hiver peuvent affecter la croissance et la santé des vos jolis arbustes. Lorsque les températures sont extrêmes, mettez vos bonsaï à l'abri, mais dès le retour à la normal pensez à les rmettre à l'endroit où ils étaient. 

Comment apporter de l'engrais ? L'engrais est indispensable à la croissance et à la vie de votre bonsaï. Etant donné qu'ils vivent dans de petits pots, les bonsaï ont la capacité de consommer très rapidement tous les éléments nutritifs qu'il y a dans la terre.
Il faut donner de l’engrais surtout au moment de la forte croissance de la plante, c’est-à-dire au printemps et à la fin de l’été.

Afin d’éviter une croissance démesurée, à la différence des autres modes de cultures, il vaut mieux de donner de l’engrais en automne (à la fin de l’été) plutôt qu’au printemps. Il faut donner l'engrais fréquemment et en petites quantités à la plante. Ne pas attendre que l'arbre soit jaunâtre pour remettre de l'engrais.
Ne pas mettre d'engrais en hiver, ni pendant les périodes de chaleur extrême en été.

Quand tailler son bonsaï ? Eliminer les branches défectueuses (celles qui se croisent) ou inutiles (celles qui sortent d'une zone non désirée du tronc). La meilleure époque pour tailler son bonsaï est à la fin de l'hiver, lorsque les arbres sont en période de repos et que la sève ne sort pas par les blessures de la coupe.

Quand et comment effectuer le pincement de son bonsaï ? Le pincement sert à diriger et à contrôler la croissance des pousses trop fortes. Avec le pincement on peut augmenter la densité des branches, tout en réduisant la taille des feuilles. Cette opération permet donc d'arrêter la croissance des pousses trop fortes. Chaque espèce se pince de façon différente selon la croissance de leurs bourgeons. Il faut pincer quand les bourgeons sont très tendres, ce qui augmente ainsi la densité de la pousse des branches. Il ne faut donc pas laisser les bourgeons trop grandir car les pincer arrêteraient leurs croissances et après la coupe ils tarderont à repousser.

À voir aussi